Les régions et Québec solidaire ne font pas la paire

Les fédéralistes chez QS ont failli l'emporter

Tribune libre

     L’agricultrice Émilise Lessard-Therrien a obtenu le poste de co-porte-parole féminine de Québec solidaire (QS) à l’arraché, par seulement trois voix sur Ruba Ghazal, un des nombreux députés du parti à Montréal. Je n’en reviens pas. C’est haut la main qu’elle aurait pourtant dû l’emporter sur sa rivale.


     Les quésolistes ne semblent pas encore avoir pleinement réalisé que leur parti doit conquérir les régions pour espérer gouverner le Québec. C’est ce qui s’appelle être déconnecté de la réalité. Rappelons qu’il y a davantage de fédéralistes que de nationalistes au sein de QS. Les premiers voudraient-ils freiner la « nationalisation » de leur parti ?


     Le fait qu’ÉLT ne soit pas députée à l’Assemblée nationale aurait dû constituer un autre atout majeur pour elle. Mais on ne semble pas avoir saisi que libérée à temps plein elle pourra se consacrer à faire connaître le parti partout au Québec, surtout hors des grands centres urbains où il est déjà implanté.


Sylvio Le Blanc


Squared

Sylvio Le Blanc139 articles

  • 72 764







Author extra bg

Insulter l’Histoire


Author extra bg
Author extra bg

Au suivant !


Author extra bg

Un doublage québécois ?



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé