Un nationaliste averti en vaut deux

Les éléments de propagande des anti-nationalistes pour décimer le Québec

Tribune libre


Les fédéralistes anti-nationalistes font circuler toutes sortes d'idées préconçues détournées de leur sens premier, de demi-vérités utilisées hors-contexte, de cas particuliers généralisés à outrance pour ébranler l'identité québécoise et combattre le désir de la souveraineté.

Quelques exemples d'assertions trompeuses véhiculées par certains partis politiques, certains médias et même dans l'enseignement scolaire:

- On peut accepter la place faite au français en autant que l'anglais ne soit pas remis en cause et puisse progresser souterrainement.

- L'anglicisation doit se faire le plus tôt possible par immersion totale et est présentée comme condition d'enrichissement assuré.
- Faites vos études supérieures en anglais pour réussir dans la vie. Sinon un niveau de vie médiocre vous attend.
- Toutes les ethnies doivent augmenter et être représentées à parts égales jusqu'à ce qu'elles supplantent les Canadiens-français. Ce processus fragmentateur est présenté comme étant l'évolution naturelle de toute société moderne, ouverte et inclusive (!!!)

- Laissons les allophones s'intégrer librement au Canada anglais, la vraie nation à adopter, puisque c'est leur choix et leur droit.

- Tout ce qui est de souche est douteux, dépassé, frileux et doit être abandonné au profit d'un cosmopolitisme hétérogène et indifférencié tel qu'il se vit et sévit à Toronto, Vancouver ou Montréal-sur-l'Île.

- Le concept d'identité nationale est ringard et nuisible au bon fonctionnement de la société urbaine et métissée. C'est dépassé. Il faut être universaliste, citoyen du monde.

- Le multiculturalisme doit régner en dogme et se répandre dans chaque ville du Québec. La formation de ghettos enclavés dans un périmètre circonscrit est un enrichissement pour la société. Les villes du Québec tout entier doivent finir par ressembler en tous points à Montréal qui doit leur servir de modèle à reproduire. Et le plus tôt sera le mieux. L'usage encouragé de l'anglais comme langue de communication avec les allophones servira d'accélérant au processus.

- Les immigrants du tiers-monde venus des pays les plus sous-développés ont beaucoup à nous apporter et renouvelleront la qualité de vie de notre société en la faisant progresser par bonds de géant dans le 21è siècle.

À force de se faire marteler toutes ces idées reçues, certains finissent par les endosser de guerre lasse et se disent que c'est peut-être le sens normal de l'évolution et qu'il y a des choses pires qu'une nation qui disparaît passivement de la planète. À nous les nationalistes de les réveiller de leur assoupissement fatal.

Le nationalisme, c'est la défense d'un peuple qui mérite de survivre.

Quels éléments anti-nationalistes utilisés par l'adversaire fédéraliste ajouteriez-vous à cette énumération sommaire?
Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie607 articles

  • 1 130 093

Réjean Labrie est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 600 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    27 avril 2011

    Les Québécois cherchent le changement à Ottawa, car ils ne le voient pas possible au Québec.
    Le PQ a pas fait sa job et ne fait toujours pas sa job. Les Québécois ont compris que PQ-PLQ c'est du pareil au même depuis le dernier référendum.
    Nos ennemis ont réussi à bloquer Duceppe de prendre en main le PQ. Ils y ont mis leur "homme".
    Maintenant ils mettent en opposition NPD et Bloc. Les deux partis de gauche. Khadir donne la main au NPD et devient l'union de cette gauche.
    Le PQ est le levier du démentellement du mouvement nationaliste québécois.

  • Archives de Vigile Répondre

    26 avril 2011

    Tout ça revient-il à dire que les Québécois sont plus crédules que d'autres?...
    En tout cas ça veut dire que l'information véritable ne leur parvient pas!
    Un Québécois sur deux ne paie pas d'impôt... parce qu'il ne gagne pas un revenu suffisant!
    C'est dire le nombre de jobbines qu'il doit occuper en même temps pour nourrir sa famille... ça lui laisse peu de temps pour lire Vigile. Or, il feuillette le journal du casse-croûte.
    Pas de journal pour renseigner les Québécois sur la nécessité de leur indépendance!
    Et le Bloc/PQ ne lève pas le petit doigt pour y remédier: Y a-t-il un pilote dans l'avion? Ou a-t-il déjà sauté en parachute? (parachute doré!)