Le Québec à la rescousse du Canada?

2734b8822ba3cf14cadc4c4eba21e2f2

Le Canada binational auquel rêve Dufour est mort depuis belle lurette


Hier, à l’émission que j’anime à QUB radio, je discutais avec le politologue Christian Dufour de l’engagement de Dominique Anglade à ne pas renouveler la clause nonobstant qui protège la loi 21 des contestations judiciaires.   


« C’est une façon de laisser la loi 21 mourir de sa belle mort, disais-je. Car c’est sûr que la Cour suprême va se faire un plaisir de tailler la loi en pièces, en disant qu’elle contrevient à la Charte des droits de la personne.   


« En laissant les tribunaux décider du sort de la loi 21, madame Anglade (si jamais elle devenait première ministre du Québec) demanderait à des non-élus de faire ce qu’elle n’a pas le courage de faire elle-même... »  





DES REMPARTS AU MULTICULTURALISME  


Christian Dufour n’était pas tout à fait d’accord avec ma vision des choses.  


Selon lui, effectivement, il y a un gros risque que la Cour suprême juge la loi 21 anticonstitutionnelle (ce qui, dit-il, « serait une véritable bombe politique »).   


Mais il se peut aussi que les juges de la Cour suprême profitent de la situation pour lancer un message aux adeptes inconditionnels de la « religion du multiculturalisme ».   


À savoir que ce n’est pas criminel de vouloir ériger des remparts face au multiculturalisme effréné.   


« Le multiculturalisme tel qu’il se pratique actuellement au Canada est devenu malsain, de dire Christian Dufour. Il est conquérant, intolérant, extrémiste, il dérape. Ce n’est pas vrai que le Canada n’a pas de culture ou d’identité propre et qu’il n’a d’autres valeurs que la diversité et l’ouverture à tous vents.  


« Le Canada, c’est plus profond que ça. Ce sont les deux peuples fondateurs, les Premières Nations, le régionalisme dans l’Ouest, le Nord... Ce n’est pas juste le multiculturalisme !   


« À la limite, si la Cour suprême rejetait la vision du Québec, à savoir que c’est tout à fait acceptable d’imposer des limites au multiculturalisme, je verrais ça comme un échec canadien ! »  


ASTÉRIX ET OBÉLIX  


Le point de vue de Christian Dufour est très intéressant.   


Oui, l’élite médiatico-politique canadienne rejette d’une seule et même voix la loi 21.   


Mais il suffit de lire les commentaires des lecteurs sur les sites internet du Globe and Mail, du National Post et de la CBC pour se rendre compte que beaucoup de Canadiens « ordinaires » ne partagent pas cette haine de la loi 21.  


Au contraire, ils en sont jaloux ! Ils trouvent qu’une telle loi est parfaitement censée !  


Ces gens (et ils sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le croit) ne sont pas d’accord avec la vision du Canada de Justin Trudeau.   


Ces Canadiens ne sont pas racistes ! Ils ne sont pas contre la diversité culturelle ! Mais ils croient que le multiculturalisme à la Trudeau ne représente pas l’alpha et l’oméga de leur pays.   


En ce sens, le Québec serait un peu comme la Gaule d’Astérix et Obélix : une oasis de résistance.   


Qui inspire de nombreux Canadiens.   


QUESTION AU PLQ  


Question aux militants et aux députés du PLQ : dans cette bataille qui risque d’opposer le Québec au Canada, où logerez-vous ?  


Qui appuierez-vous ?  


Prendrez-vous parti POUR la Cour suprême si jamais elle invalidait la loi 21 ? Donc, POUR le multiculturalisme à la Trudeau ?  


Ou défendrez-vous Astérix ?  


Regardez l’éditorial de Richard Martineau diffusé à l’émission Politiquement incorrect dès 8h sur QUB radio :