L’Iran sans voile islamique obligatoire

Arrêtons toute islamisation!

85e8f4120ae38ad9c5a05a7350780ddb

Tribune libre


La plus étonnante nouvelle que je viens d’avoir vient de l’Iran. Depuis quelques jours, les femmes iraniennes qui ne respectent plus le code vestimentaire (ex. porter le hidjab) ne seront plus poursuivies par la police.  Il est évident que ce n’est pas demain la veille où nous verrons la majorité des femmes vêtues normalement dans les rues de Téhéran. C’est une évolution dans le bon sens, comme en Arabie saoudite, en Égypte, en Tunisie, où l’on voit des jeunes femmes sortir dans les rues et fêter, des femmes  aller voter, conduire une voiture, etc. C’est une avancée extraordinaire dans des pays où il avait une réelle ségrégation envers les femmes.


Cela est l’aboutissement d’un long parcours d’une quarantaine d’années (depuis la révolution de Khomeiny en 1979) où des journalistes (non pas nos journalistes), des intellectuels, des acteurs, des imams, des femmes, sans voile sur les plateaux de télévision, ont dénoncé et fait des pressions pour faire évoluer le régime. Ils l’ont fait au péril de leur vie. Ils ont travaillé fort pour diminuer l’emprise islamiste sur leur société. Bravo!


Je vais vous confesser quelque chose. Je préfère un pays comme l’Iran qui s’émancipe peu à peu, qui se libère, à nos idiots de politiciens qui nous gouvernent au nom du multiculturalisme, du politiquement correct, de l’ouverture aux autres, etc. Ils sont trop bêtes pour mesurer l’ampleur et la menace de l’islam politique qui progresse à travers le monde. Ce sont de grands ignorants qui ont peur d’être jugés islamophobes, racistes ou xénophobes. 


Qu’on le dise et le répète, les pays européens comme l’Allemagne, la Belgique, la France et l’Angleterre deviendront des pays islamistes d’ici une cinquantaine d’années, s’ils ne se réveillent pas. Et que dire de nos femmes québécoises converties à l’islam? Elles nous dérangent, car plus de 60% d’entre elles porte le hidjab supposément par choix et pudeur, alors que 90 % des femmes musulmanes ne le portent pas parce qu’il représente un signe de soumission. Avec ses 300 000 membres, la communauté musulmane au Québec est plus nombreuse que la communauté juive, ce qui fait de l’islam la deuxième grande « religion » québécoise, derrière le christianisme. Vous me direz ce n’est pas à nous de réformer l’islam, c’est aux musulmans eux-mêmes de le faire. Oui, c’est à eux de faire un choix entre l’islam modéré et l’islam radical. Mais ils n’y arriveront pas seuls. Il ne suffit pas de créer des centres de déradicalisation. Trop facile. Il faut que les pays occidentaux y compris le Québec et le Canada se réveillent, se tiennent debout, tendent la main aux agents réformateurs d’ici et dans les pays musulmans. Regardez la Syrie, seule, n’aurait jamais été en mesure de se libérer des terroristes islamistes soutenus par nos lâches et hypocrites dirigeants USA et Otan, sans l’aide de la Russie et de ses alliés. Que nos pays arrêtent de nous mentir et de pavoiser en nous faisant avaler la couleuvre de l’humanitaire et de la démocratie pour sauver de pauvres populations en danger.  Ne faisons pas comme l’irrévérencieux Edwy Plenel de Médiapart que se pose en défenseur des pauvres musulmans de France. ! Je ne veux pas vivre dans l’utopie trudeau-iste post nationale, dans un pays déraciné, qui renie sa culture et remet en causes ses droits et libertés. Nous nous dirigeons tout droit dans un mur, vers un clash civilisationnel. Heureusement, un réveil planétaire s’opère, en particulier chez la jeunesse musulmane égyptienne, saoudienne et iranienne. Tout espoir est permis!    


Featured 8c0f59ed26d0671347255ad7ccf3e7ea

Marius Morin124 articles

  • 109 103

Citoyen du Québec, Laval, Formation universitaire, Retraité toujours interpellé par l'actualité socio-politique Laval




Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Pierre-Yves Dubreuil Répondre

    3 janvier 2018

    La différence entrre le monde islamique actuel et le monde occidental est justement.... la signification des mots par lesquels on les désigne!


    Le monde islamique, malgré tous ses conflits internes, garde une certaine structure sociale, une certaine intégrité, dans son ensemble. les femmes s'émanciperont en Iran, mais ne reniront pas TOUT l'Islam du revers de la main.





    En revanche, en occident, la seule chose qui est commune est désormais uniquement le territoire, ce qui en fait une terre de chaos permanent et déraisonnable dépourvu de sens, de mesure et de direction. C,est une situation absolument suicidaire, et je pèse mes mots à long terme. C,est à dire que la puiisance et la richesse de l'occident va diminuer inévitablement avec le temps de lui-même.



    suffit de voir les conflits totalement artificiels et san smerci entre athés et non-athés, communistes et nationalistes, pauvres et riches, noirs et jaunes et violet et fuschia, féministes et masculinistes, élitistes vs populistes,etc pour se rendre compte de ce désordre auto-infligé.



    À ce rythme, l'Islam va survivre certainement, si non plus, mais pas la puissance occidentale, basée supposément sur le sens de la critique et de la raison.



    Nos «communautés culturelles» ne sont heusreusement poour eux, pas pris dans ces conflits autodestructeurs, car les décisions sont prises avec mesure et envergure, ce que les de souches sont incapables de faire.



    Une dernière chose: la laicité n'est autre chose que le temporisation d'une société multiconflictuelle et je doute sérieusement de son utilitée. je crains que cettte mesure ne fasse que déconnecter l'État de la population qui elle, n'est pas laique au profond d'elle-même. L'état doit d,abord et avant tout refléter la population et ses aspirations, sans plus. Elle peut servir de pansement pour multiculturalisme, mais pas plus. Je crois qu'on peut en débattre, mais qu'il faille d'abord se donner une direction nationale ancrée dans l'histoire, avant d'entrer dans ces créations réactionnaires artificielles dont fait partie la laicité.