Rendez-vous le 22 avril!

L’état policier, l’intelligence de J J Charest

l'intelligence des stupides gros bras en uniforme.

Tribune libre

L’état policier, l’intelligence de J J Charest

Les policiers expulsent la professeure Judith Émery-Bruneau vers 13h30 à l'UQO pendant que celle-ci filmait les policiers.

L’entêtement de Jean Charest va loin maintenant. Les mouvements étudiants sont de plus en plus justifiés. Nous devons tous les appuyer car nous sommes au Québec sur la pente glissante de la judiciarisation de notre pays et de son contrôle par les policiers au service de cette bande de bandits que sont nos gouvernants. Ces policiers qui semblent avoir leur intelligence concentrée dans leurs matraques et tapent sur la tête de leurs propres garçons et filles maintenant. Ceux-ci se révoltent avec raison contre un ordre établi d’une pourriture sans nom.

L’opération Marteau vient de faire, ENFIN, des arrestations. Ce n’est pas seulement les mafieux de la construction qu’ils devraient arrêter mais les têtes dirigeantes du Québec qui vendent notre pays au plus offrant. Ce n’est pas un jeu de mot, c’est la réalité. Ils vont vendre petit à petit le nord du Québec aux enchères. C’est carrément insultant. Je n’aurais jamais cru qu’un individu aussi méprisable que Charest pistonné à son poste par Desmarais et ses semblables, pouvait être aussi pourri, corrompu d’une manière aussi profonde. Le ‘’grand constructeur’’ comme il s’auto proclamait, se révèle le plus GRAND DESTRUCTEUR qu’a porté le Québec. Sa famille devrait se cacher, c’est une honte nationale. Comparé à lui, Duplessis était un patriote et un enfant de chœur. Qu’attendons-nous, Québécois de tous âges, pour nous joindre à nos étudiants qui protestent. Même si cette révolte a pour origine l’augmentation du prix des cours, il est clair que maintenant ça concerne tout le monde car c’est tout le monde qui se fait littéralement voler par ces méprisables personnages à genoux devant le capital. Relisez Karl Marx si vous ne l’avez pas fait. Le communisme est le régime parfait pour la société. Le problème est que ce système est fait pour des gens parfaits et que cela n’existe pas ce qui a provoqué les déviations que l’on connaît sauf que le capitalisme pratiqué par Israël et les USA à leur service est encore plus destructeur et abêtissant. Les systèmes de propagande sont encore plus hypocrites et raffinés qu’à l’époque de l’URSS et des nazis.

Nos médias, Radio-Canada et La Presse en premier forment la tête de la brigade de désinformation, de propagande. Le Devoir, malgré son apparence de neutralité ne publiera jamais par exemple des déclarations positives de Jean-Martin Aussant. On tente, avec un certain succès semble-t-il, de faire faire à la population ce que l’on veut, de lui faire penser ce qu’on veut qu’elle pense. Maintenant, il n’y a qu’internet qui peut renseigner celui ou celle qui veut savoir ce qui se passe, ici et ailleurs. Le 22avril, il faut être de nombre des manifestants, il n’y a que ça qui peut fonctionner. Le mouvement étudiant ne doit pas s’arrêter, c’est notre survie en tant que peuple qui est en cause. Les étudiants sont les citoyens d’aujourd’hui et de demain alors, SVP ayons le courage de les aider à se construire un pays que nous n’avons, jusqu’ici, pas réussi à faire. Les plus âgés doivent se mobiliser aussi pour laisser à leurs enfants, en héritage, un nouveau pays construit à leur dimension. La petite vidéo dont j’inclus l’adresse vous fera voir l’intelligence et l’humanisme de ces policiers aveulis au service de bandits à cravate de l’Assemblée Nationale.

Ivan Parent

http://www.youtube.com/watch?v=6cJcFhQL-1I

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 520

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    19 avril 2012

    " Ce gouvernement, je le caractérise d’un mot : la police partout, la justice nulle part. " Victor Hugo, 8 avril 1851

  • Claude G. Thompson Répondre

    18 avril 2012


    M. Parent.
    Comment ne pas être confondu, voire atterré, consterné, indigné, écoeuré et révolté par l’attitude du gouvernement Charest face au mouvement étudiant?
    L’hypocrisie, la veulerie, la mauvaise foi et les manipulations dont ont fait montre aussi bien la déshonorable ministre de l’Éducation que l’obscène individu qui se prétend premier ministre du Québec ne peuvent que nous choquer et nous inciter à nous porter en faux contre une attitude aussi déloyale et aussi bassement « politicoélectoraliste ».
    Tout ce que touche ce gouvernement se salit inexorablement et est déformé à jamais. Rien de ce qu’il décide ne va dans les intérêts du Québec et tout ce qu’il fait n’a pour but que de nous mettre à genou, de nous asservir, de faire le jeu des puissances occultes qui se croient au-dessus de tout et qui veulent posséder le monde.

    Les oligarchies et l’empire qu’elles représentent ne veulent pas notre bien, mais nos biens. Il nous appartient de dire non, de les dénoncer, de les confondre et de les juger. Nous avons été trop longtemps endormis et notre réveil, aussi brutal soit-il, nous conduira inéluctablement vers notre indépendance économique, culturelle et nationale en donnant naissance à notre pays, le Québec.
    Le mouvement étudiant est parfaitement représentatif de cette naissance et mérite que nous mettions du nôtre pour l’encourager, le soutenir et l’accompagner. Nous sommes une nation et chacun de nous en constituons les maillons dont la chaine ne peut pas être plus forte que le plus faible d’entre eux. À chacun d’entre nous de faire montre de détermination, de fermeté et de caractère pour crier haut et fort à ce gouvernement de vendus un « non » final, irrévocable, sans appel et définitif.
    Claude G. Thompson

  • Archives de Vigile Répondre

    18 avril 2012

    Ivan,
    Cent pour cent en accord avec votre résumé qui, en apparence véhément, ne reflète que la réalité d'une situation délibérément pourrie par un gouvernement illégitime. Dimanche prochain, j'y serai, une fois de plus portant au dos de ma veste de plastic rouge l'affiche: Gouvernement Charest ILLÉGITIME: démission en bloc.
    Pas besoin de chercher bien loin des remplaçants: les étudiants qui viennent de faire l'université de la rue sont désormais aptes à une direction plus sociale de la nation québécoise.