L'émission Les gags de Gilbert Rozon

L'art de fausser l'image du Québec à l'international

De la basse propagande multiculturaliste

2d13a88907e1475b50aac8a0bcfcab8c

Tribune libre


Tout le monde connaît l'émission de sketchs humoristiques Les gags, produite par l'entreprise Juste pour rire de M. Gilbert Rozon.


Comme c'est une émission sans dialogues, cela lui permet d'être diffusée un peut partout à travers le monde, avec beaucoup de succès à ce qu'il paraît. C'est un avantage que les rires enregistrés parlent la même langue!



Mais là où les choses se gâtent, c'est lorsqu'on réalise à quel point on fausse intentionnellement l'image démographique réelle du Québec par ce qu'on présente à l'écran comme étant la population générale.


Peu importe l'émission regardée, vous serez frappés de voir à quel point on cache systématiquement le fait français du Québec. De plus, on nie la composition démographique de la population majoritaire de souche tant et plus.



M. Rozon a maintes fois exposé ses convictions multiculturalistes et pro-bilinguisme total. Eh bien, il n'avait qu'un pas facile à franchir pour se servir de son émission comme outil de propagande de ses convictions idéologiques, même si cela implique qu'il doive déformer sciemment la réalité québécoise pour en arriver à ses fins.


Dans pratiquement chaque sketch d'une émission donnée, on remarquera les éléments suivants:


- les comédiens s'adressent aux passants en anglais (on le lit sur leurs lèvres). Cela donne à penser qu'au Québec, la langue parlée est l'anglais et qu'on y vit en anglais.


- S'il y a des écriteaux, des panneaux faisant partie du sketch, ils sont rédigés uniquement en anglais. Si on se fie à ce qu'on nous montre, cela laisse entendre que le Québec n'est pas officiellement français, il n'est même pas bilingue, il est unilingue anglais.


- Dans chaque sketch, si on attrape 6 personnes, soyez assurés qu'il y aura un noir, parfois 2, un asiatique, un arabe, un hindou, un latino et puisqu'il le faut, un blanc. Cela fait croire au public international que partout au Québec, 85% de la population est composée de minorités visibles, qu'il est un pot-pourri de toutes les races et ethnies.


Cela s'appelle faire de la surreprésentation disproportionnée des minorités au détriment de la majorité.




M. Rozon essaiera de se défendre en prétendant qu'il n'utilise cette approche que dans le seul but de rejoindre le public de tous les continents, afin que les téléspectateurs s'identifient plus aux personnages. Argument spécieux s'il en est un.


Mais comme par hasard, cela correspond précisément à sa vision politique multiculturaliste d'une société débarrassée de son peuple fondateur historique, et composée de toutes les ethnies imaginables, vivant dans un environnement uniformément anglicisé, à la canadienne quoi.


À cela nous répondrons que chaque sketch pourrait être de facture 100% francophone, ne mettre en scène que le peuple de souche majoritaire, et que le public de partout au monde rirait tout autant. Un sous-titre judicieusement placé par-ci, par-là ferait le reste.



De cette façon, la population internationale aurait une vision juste de la réalité québécoise, et non teintée par une intention propagandiste idéologique des plus contestable.


Des émissions humoristiques sans dialogues semblables comme M. Bean ou Benny Hill ne font pas différemment. Ce sont 2 séries typiquement britanniques de par le contenu et la représentation de personnages anglais, tout le monde le voit bien et on ne s'en cache pas, mais ce n'est nullement un obstacle à la compréhension et à l'appréciation de ces sketchs partout dans le monde.



La façon de montrer la réalité quotidienne tel qu'illustrée dans l'émission Les gags Juste pour rire, projette visuellement l'idéologie du multiculturalisme, le dogme diversitaire fédéral qui cherche à priver la nation québécoise de toute possibilité de présenter son identité collective historique distincte qui est toujours celle de la majorité.


Et c'est pour s'y conformer que M. Rozon est prêt à déformer la réalité des choses et donner une fausse idée au monde entier de ce qu'est véritablement le Québec.


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie427 articles

  • 624 002

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10è génération.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise.La photo illustre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.




Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé