Inondations en Montérégie

Harper sauvé des eaux

des événements qui ressemblent étrangement à la politique de George W. Bush en 2005 lors du passage de l’ouragan Katrina en Louisiane

Les m'as-tu-vu?


L’Exode, second livre de l’Ancien Testament, raconte comment Moïse fut sauvé des eaux du Nil par la fille du pharaon. Plus près de nous, l’histoire nous raconte comment le premier ministre Harper fut sauvé des eaux par le ROC qui le recueillit dans un panier d’osier bleu le long du canal Rideau au soir du 2 mai 2011.
Toutefois, au contraire de Moïse qui conduisit tout son peuple vers la Terre promise, notre pharaon semble avoir oublié une partie de son peuple envahi par les inondations qui sévissent en Montérégie, se contentant d’envoyer une infime partie de ses légionnaires en terrains inondés pour des besognes auxquelles ils son voués, soit les situations d’urgence et le maintien de la qualité de vie! Pour ce qui est des tâches de nettoyage des débris, l’argument d’Ottawa invoque une concurrence déloyale envers les firmes privées, comme si la détresse humaine se transigeait en une occasion d’affaires à offrir aux entreprises privées.
Et, pendant cette guéguerre stupide qui se déroule dans les hautes instances de notre gouvernement conservateur majoritaire, des milliers de sinistrés luttent désespérément depuis des semaines contre les éléments d’une nature déchaînée pour assurer leur survie et tenter de sauver leur résidence. Et, pendant ce temps-là, notre pharaon national retire sa légion de l’immense région inondée au moment où des milliers de citoyens sont en désarroi devant l’ampleur des dégâts et des tâches de reconstructions!
Les inondations en Montérégie… des événements qui ressemblent étrangement à la politique de George W. Bush en 2005 lors du passage de l’ouragan Katrina en Louisiane, le président manifestant plus de hâte à déployer son armée en Irak que dans cet « état isolé »! Dans cette ligne de pensée, je me demande comment monsieur Harper aurait réagi si ces inondations s’étaient produites ailleurs dans « the rest of Canada »!
Henri Marineau
Québec

Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau2036 articles

  • 1 424 671

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé