Des mentalités irréconciliables, source de conflits inévitables

En Europe: prise de conscience unanime de l'erreur du multiculturalisme

Constat d'échec: exit le multiculturalisme en tant que dogme imposé

Tribune libre

Les nationalistes sont bien conscients de l'importance capitale du sentiment d'identité nationale comme pré-requis pour accroître le désir de l'indépendance. On sait que cette cohésion sociale était lourdement hypothéquée en double et en triple par la propagation du multiculturalisme érodeur qui accomplissait ses ravages partout en occident et peut-être même plus fortement encore au Canada, en tant que legs empoisonné du machiavélique Trudeau, instauré dans le but d'anéantir l'essence même du peuple québécois en la diluant à petit feu. Son geste était doublement sournois, car il ajoutait à la volonté du Canada anglais de nous faire disparaître la collaboration additionnelle d'étrangers venus de l'extérieur gonfler l'efficacité de son plan d'action diabolique.

C'est pourquoi il y a tout lieu de se réjouir de la prise de conscience qui se fait actuellement au niveau occidental et tout particulièrement en Europe de l'erreur qu'a toujours été la doctrine du multiculturalisme, vouée à l'échec dès le départ, qui cherchait à égaliser toutes les cultures et mentalités ajoutées sans discernement au pays hôte, entraînant le morcellement de la culture établie de la majorité fondatrice historique, pour la ravaler au même rang que les autres. Cet échec total que l'on constate actuellement avec soulagement devrait contribuer enfin à sa disparition salutaire.

Cet échec maintenant reconnu, la prochaine étape consistera à établir la primauté de l'adhésion à la culture nationale dans le processus naturel d'intégration et ce, dans une optique de respect de la culture d'accueil. Plusieurs observateurs proposent un contrat d'engagement signé à l'arrivée et stipulant les devoirs et obligations inhérents à la venue dans un nouveau pays spécifique. Des examens ponctuels viendraient vérifier les progrès concrets de l'arrivant à qui il reviendra de donner des preuves de bonne volonté.
La démonstration de M. Mathieu Bock-Côté de l'échec du multiculturalisme:
http://www.vigile.net/Il-fallait-s-attendre-a-l-echec-du

L'Europe admet l'échec du multiculturalisme:
http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/europe-le-double-echec-du-multiculturalisme/4097/

Même au Canada anglais, on commence à se réveiller. Le nouveau maire de Toronto qui était considérée comme la capitale et le berceau du multiculturalisme s'est fait élire avec des affirmations très claires sur les méfaits de cette doctrine absurde.

Le multiculturalisme, en recul dans l’élite canadienne
http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/le-multiculturalisme-en-recul-dans-lelite-canadienne/5545/

Le multiculturalisme au Canada: au point de bascule ?
http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/le-multicul-au-canada-au-point-de-bascule/5524/

Les Canadiens, alliés improbables dans notre lutte pour la préservation identitaire:
http://www.vigile.net/Sondage-un-Canadien-sur-deux

Légende de la photo: le nouveau visage du sud de l'Italie: "African immigrants, many illegal aliens, rioting in Southern Italy. There are weekly race riots all over Europe. African and Middle Eastern immigrants riot constantly in Europe. In Paris, rioting seems to occur monthly".
Source: http://cofcc.org/2010/10/multiculturalism-has-uterrly-failed-declares-merkel/
Réjean Labrie, de Québec, capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie558 articles

  • 1 050 410

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire une grande fierté d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelque 555 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partagé sa réflexion s'étendant sur une période de plus de 10 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Jean-Louis Pérez-Martel Répondre

    20 novembre 2010

    Angela Merkel contre le multiculturalisme (16-10-2010) et les conséquences de cet aveu radical en raison de l’échec total et prévisible de cette mouvance expansionniste en Allemagne…
    Aujourd’hui, l’on se pose cette question : Pourquoi le Parlement allemand pourrait-il être la cible d'un prochain attentat d’Al Qaeda ?
    [ « Les terroristes veulent prendre des otages et faire un bain de sang avec des armes à feu » dans le Reichstag, affirme Der Spiegel, se fondant sur des sources policières.]*
    JLP
    -..-..-..-..-..-
    * . Pour plus d’information, consulter : Le Parlement allemand serait la cible d'un prochain attentat
    http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2010/11/20/le-parlement-allemand-cible-d-un-prochain-attentat_1442956_3214.html

  • Jean-Claude Pomerleau Répondre

    20 novembre 2010

    Le journal le plus influent du Canada anglais y va d’une remise en question majeure du multiculturalisme ; lequel devrait disparaître du vocabulaire canadien pour être remplacer par "pluralism" :
    Editorial : Strike multiculturalism from the national vocabulary
    http://www.theglobeandmail.com/news…
    …..
    Plus de 450 commentaires ont suivi cet éditoriale : Plus de 90 % se disent contre le multiculturalisme. Autant de coup pieds dans l’élément clé de la doctrine politique de Trudeau.
    ...............
    L’héritage de Trudeau vue par The National Post :
    "He imagined that multiculturalism would unify us in our diversity – although he never explained how, practically, that logical non sequitor was supposed to happen. Instead, it has led to divisive ethnopolitics, political correctness dictating national policy, the importation of overseas animosities and the ghettoization of large blocks of new Canadians. Even the inflow of refugee claim jumpers can be traced back to the way that Trudeau thought multiculturalism and easy immigration would make Canada more cosmopolitan."
    (…)
    Read more : http://fullcomment.nationalpost.com…
    ***
    Et Chantal Hébert :
    http://www.thestar.com/news/canada/…
    JCPomerleau