Aux origines du mondialisme

Covid-19... demain à Jérusalem !

Une ingénierie sociale à grande échelle

779561ba86bbdd4189c4df98fa0f8f41

Tribune libre

D’un point de vue éthique, personne n’a le droit de façonner les humains à son image et de reconstruire la société sans le consentement du public, voire contre sa volonté, dans l’esprit du slogan communiste, « nous vous rendrons heureux par la force ». L’autorité politique ne doit jamais être utilisée à des fins idéologiques (1).


 


Bien que la pandémie soit beaucoup moins grave que prévu par la modélisation informatique du Dr Ferguson de l’Imperial College de Londres (2), l’OMS et ses conseillers médicaux, qui dictent aux gouvernements la conduite à suivre, continuent non seulement d’imposer des mesures d’atténuation liberticides, mais d'interdire le traitement quasiment 100 % efficace du Pr Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, expert mondial no 1 en matière de maladies transmissibles (3)(4)(5).


Soulignons d’emblée que l’Imperial College de Londres, l’employeur du Dr Ferguson dont il est le représentant attitré a reçu ces 20 dernières années, des centaines de millions de dollars de l’Onusien, Bill Gates, et au début de 2020, le montant colossal de 79 millions $ US (6).


En outre, depuis que l’antimondialiste, Donald Trump a arrêté de financer l’OMS comme le faisaient ses prédécesseurs mondialistes, Bill Clinton, Georges W. Bush et Barack Obama, l’Onusien Bill Gates, qui porte à la boutonnière la même épinglette onusienne qu’Horacio Arruda, le directeur de la Santé publique du Québec, est devenu le principal financier de l’OMS (7), Big Pharma étant bon deuxième (8).


Il n’est pas absurde dès lors de penser que l’ONU, l’OMS et son principal financier, l’Onusien, Bill Gates, ont pris le contrôle de la gestion de la pandémie covid-19 afin d’instaurer le communisme planétaire par le biais de son agenda 2030 (9)(10)(11)(12)(13).


Selon cette version des choses, l'interdiction du traitement à la chloroquine, les multiples mesures d’atténuation comme la géolocalisation, le port du masque, la distanciation sociale, le confinement et surtout son prolongement illégitime puisque la pandémie s’avère aussi grave qu’une grippe saisonnière, servent à habituer la population, par conditionnement opérant, à obéir à une entité supranationale, dans ce cas particulier, l’ONU et son émanation l’OMS.


L’autre objectif de l’ONU est d’unir la population contre un ennemi commun qui menace la survie de l’espèce humaine. Rappelez-vous, « nous sommes en guerre » a dit Macron, et en temps de guerre, tout le monde se range derrière les autorités pour défendre la patrie qui devient la terre tout entière puisque c’est à elle que l’agresseur s’attaque.


Et si l’attaque actuelle n’est pas concluante ou ne produit pas les objectifs escomptés, cette guerre, soyez-en sûr, risque de se prolonger dans le futur avec une seconde vague du même virus ou carrément avec un autre virus encore plus virulent si nécessaire (14).


On doit donc considérer cette première attaque comme un test servant à évaluer la réponse aux mesures contraignantes et les corrections à apporter en cas d’échec.


À l'instar de l'Union européenne qui lui sert de modèle, l'objectif ultime de l’ONU est d'amener les nations à céder leur souveraineté, petit à petit, à des organisations de technocrates non élus que les populations ne peuvent voir, et encore moins contacter.


Voici comment les choses vont se dérouler dans le futur :


Après le déconfinement graduel, la prochaine étape sera la vaccination obligatoire financée par le contribuable avec un vaccin aussi inutile qu’inefficace puisque les virus respiratoires changent de configuration de saison en saison rendant caduques les vaccins qui sont produits lors d’une première épidémie.


Ce vaccin servira non seulement à enrichir Big Pharma et ses supplétifs (15), mais plus important encore, à unifier l’humanité contre un ennemi commun.


Dans cette optique, les dirigeants européens sont déjà en train d’organiser une collecte de fonds publics à l’échelle mondiale : « Aucun de nous, écrit Ursula Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, n’est à l’abri de la pandémie et aucun de nous ne peut vaincre le virus seul. Nous avons donc un intérêt commun dans la lutte contre le virus. […] Notre objectif est simple : le 4 mai, nous souhaitons lever, via une grande conférence en ligne d’appel aux dons, un montant initial de 7,5 milliards d’euros (8 milliards de dollars) pour combler le déficit estimé de financement mondial. (16) »


Les fonds collectés donneront le coup d’envoi d’une coopération mondiale sans précédent entre les scientifiques, Big Pharma, les gouvernements, les organisations internationales comme l’ONU et l’OMS, les fondations comme la Fondation Bill et Melinda Gates de même que la Fondation Wellcome Trust, une fondation de médecine elle-même financée par Bill Gates et dont le siège se trouve à Londres (17).


En résumé, voici les principaux objectifs de l’ONU :



  • conditionner la population à obéir à un pouvoir supranational ;

  • unir la population mondiale contre un ennemi commun ;

  • transférer petit à petit l’autorité des États à l’ONU.


Vous pouvez transposer ces objectifs à l’imposture du changement climatique d’origine humaine (18), car c’est exactement le même gabarit, sauf qu’au lieu de l’OMS c’est au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qu’il faut rendre des comptes.


Terminons en disant que la peur entretenue par les médias aux ordres est le catalyseur essentiel du changement de paradigme escompté. Comme le dit en effet, Jacques Attali, le conseillé de quatre présidents français, dans sa rubrique du magazine L’Express du 6 mai 2009, grâce à la peur, « on en viendra alors beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial ».


Précisons que M. Attali, qui est lui-même juif, tout comme Bill Gates d’ailleurs, souhaiterait que ce gouvernement mondial soit situé en Israël et que la capitale du monde soit Jérusalem (19). Les infrastructures comme la Cour suprême d’Israël qui deviendrait alors la Cour suprême du monde sont déjà en place (20).


Le mondialisme est-il pour autant un projet juif ? Pas forcément, car tous les juifs ne sont pas mondialistes et tous les mondialistes ne sont pas juifs, mais c’est probable vu leur présence largement disproportionnelle à leur minuscule poids démographique, autant chez les oligarques et les financiers que chez les francs-maçons et les gauchistes qui sont aussi directement impliqués dans le projet mondialiste. 


L’ONU soi dit en passant, que la Société Fabienne a instrumentalisée afin de réaliser la gouvernance mondiale est la création des juifs, Leo Pasvolsky, Harry Dexter White, Harold Glasser, Irving Kaplan, Nathan Gregory Silvermaster, Victor Perlo, Solomon Adler, David Weintraub et Abraham G. Silverman ( (21). Le communisme de Karl Marx, le descendant d’une longue lignée de rabbins, est à la base une idéologie juive d’inspiration vétérotestamentaire (22)(23)(24). En outre, selon l’auteur John Green, les fondateurs de la Société Fabienne, Béatrice et Sydney Webb, de leur vrai nom, Weber, seraient  d’origine germano-juive (25). Enfin, le libéralisme, le socialisme et la franc-maçonnerie qui sont aussi directement impliqués dans ce projet sont également une création juive (26). L’édifice de la Cour suprême d’Israël est d’ailleurs couvert de signes maçonniques, notamment la fameuse pyramide avec l’œil qui voit tout à son sommet que l’on retrouve également au Louvre en France et sur les billets de un dollar américain.


Voici les grandes lignes du projet politique du peuple élu par Dieu, selon la Bible hébraïque, pour dominer le monde :


Le peuple juif pris collectivement sera lui-même son Messie. Son règne sur l’Univers s’obtiendra par l’unification des autres races humaines, la suppression des frontières et des monarchies, qui sont le rempart du particularisme, et l’établissement d’une République universelle qui reconnaîtra partout des droits de citoyens aux juifs. Dans cette organisation nouvelle de l’humanité, les fils d’Israël répandus dès maintenant sur toute la surface du globe, tous de même race et de même formation traditionnelle, sans former cependant une nationalité distincte, deviendront sans opposition l’élément dirigeant surtout s’ils parviennent à imposer aux masses ouvrières la direction stable de quelques-uns d’entre eux. Les gouvernements des Nations formant la République universelle passeront tous, sans effort, dans des mains israélites, à la faveur de la victoire du prolétariat. La propriété individuelle pourra alors être supprimée par les gouvernements de race judaïque qui administreront partout la fortune publique. Ainsi se réalisera la promesse du Talmud que, lorsque les temps du Messie seront venus, les juifs tiendront sous leurs clefs les biens de tous les peuples du monde. (27)


Est-ce de bon augure pour l’humanité ? Non, pas tellement ! Si les prophéties suivantes du célèbre grand rabbin d’Israël, Yossef Ovadia, se concrétisent, ce qui attend l’humanité est une sorte de plantation où les non-juifs seront les esclaves des juifs et de leurs supplétifs :


Les goys (non-juifs en hébreu) ne sont nés que pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas leur place sur la terre, leur seul but étant de servir le peuple juif. […] Ils ont besoin de mourir comme tout le monde, mais Dieu leur donnera la longévité. Pourquoi ? Imaginez qu’un âne appartenant à un juif meurt, le juif perdrait son argent. […] Le goy est notre serviteur. Il a une longue durée de vie pour bien travailler pour nous. […] Pourquoi les goys sont-ils nécessaires ? Ils travailleront, ils cultiveront, ils récolteront […] Tandis que nous, nous resterons assis en mangeant, comme des pachas. Voilà pourquoi les goys ont été créés. (28)


Ce ne sont pas de simples paroles en l’air. Ce grand sage juif ne fait que se conformer à un passage de la Bible hébraïque que l'on trouve dans le livre d'Isaïe (6:5-6). À notre connaissance, aucun rabbin, aucune personnalité juive, aucun homme politique juif n’a contesté ces déclarations. Jusqu’à sa mort en 2013, Yossef Ovadia, qui fut pendant trente ans une autorité religieuse très respectée et écoutée des dirigeants israéliens, notamment l’actuel président d’Israël, Benjamin Netanyahu, est l’incarnation par excellence de la pensée rabbinique qui prédomine à l’heure actuelle en Israël et dans la diaspora juive (29).


Il y a tout lieu de penser par conséquent que c’est bel et bien ce qui attend l’humanité si ceux qui dominent actuellement l’Occident réalisent leur projet (30)(31).


Notes et références


1.  Richard Pipes (1995). Russia Under the Bolshevik Regime. Vintage Books. Les Russes connaissent très bien le communisme, il a tué au bas mot 30 millions de Russes.


2. Dix experts médicaux de premier plan critiquent la panique autour du coronavirus. (8 avril 2020), Strategika.


https://strategika.fr/2020/04/08/10-experts-medicaux-de-premier-plan-critiquent-la-panique-autour-du-coronavirus/


3. Laurent Muchielli (11 mai 2020). La dangerosité de l’hydroxychloroquine: une fable politico-médiatique? Mediapart.


https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/110520/la-dangerosite-de-l-hydroxychloroquine-une-fable-politico-mediatique


4. (7 mai 2020). Un traitement efficace contre Covid-19 existe ! Deux études vont clore la polémique Raoult, estime un microbiologiste. Le quotidien du médecin.


https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/un-traitement-efficace-contre-covid-19-existe-deux-etudes-vont-clore-la-polemique-raoult-estime-un


5. [Verbatim] Didier Raoult devant les sénateurs : « les décisions de l’État décrédibilisées » Gomet Santé.

https://gomet.net/didier-raoult-devant-les-senateurs


6. Amusez-vous à chercher les personnes et les organisations qui sont financées par la Fondation Bill Gates. Awarded grants. Bill and Melinda Gates Foundation : https://www.gatesfoundation.org/how-we-work/quick-links/grants-database#q/k=le%20monde


7. Ibid.


8. Qui finance l’OMS ? Libération (17 avril 2020).


https://www.liberation.fr/checknews/2020/04/17/qui-finance-l-oms_1785538


9. Guy Boulianne (2019). La Société Fabienne: les maîtres de la subversion démasqués. Éditions Dédicaces, 484 p.


10.  Dennis L. Cuddy, Phd (2008). The Road to Socialism and the New World Order. Cuddy.


11. John Green (2015). La société Fabienne. L’instauration d’un nouvel ordre internationale chez Béatrice et Sydney Webb. Éditions Saint-Rémi.


12. Pierre-Antoine Plaquevent (2018). Soros et la société ouverte. Métapolitique du globalisme. Le retour aux sources.


13. Tim Ball, PhD (2014). The Deliberate Corruption of Climate Science. Stairway Press.


14. Ron Unz (April 21, 2020). American Pravda: Our Coronavirus Catastrophe as Biowarfare Blowback? The Unz Review: An Alternative Media Selection. A Collection of Interesting, Important, and Controversial Perspectives Largely Excluded from the American Mainstream Media.


https://www.unz.com/runz/american-pravda-our-coronavirus-catastrophe-as-biowarfare-blowback/


15. Whitney Webb (May 14, 20220. Head of the Hydra: the Rise of Robert Kadlec. A Powerful Network of Political Operatives, a Global Vaccine Mafia and their Man in Washington. The Unz Review: An Alternative Media Selection. A Collection of Interesting, Important, and Controversial Perspectives Largely Excluded from the American Mainstream Media.


https://www.unz.com/wwebb/


16. EXCLUSIF. Von der Leyen, Michel, Macron, Merkel, Conte, Solberg détaillent le Téléthon mondial contre le Covid. Journal du dimanche, mai 2020.


https://www.lejdd.fr/Politique/exclusif-von-der-leyen-michel-macron-merkel-conte-solberg-detaillent-le-telethon-mondial-contre-le-covid-3965772


17. Awarded grants. Bill and Melinda Gates Foundation : https://www.gatesfoundation.org/how-we-work/quick-links/grants-database#q/k=le%20monde


18. Tim Ball. Ouvrage cité.


19. Jérusalem capital du nouvel ordre mondial par Jacques Attali. YouTube.


https://www.youtube.com/watch?v=wr_yHoUTMEo


20. jeudi 12 mars 2015. Cour suprême de Jérusalem.


« Étant moi-même juif, écrit l’auteur de cet article, Dieu m'est témoin que je ne dirai ni ne ferai jamais rien qui puisse être considéré comme de l'antisémitisme. »


https://lolo1955gravoline.blogspot.com/2015/03/cour-supreme-de-jerusalem.html


21. Get Us Out of the UN – by Gary Allen – audio and transcript, [en ligne] (July 8, 2017). The John Birch Society.


https://www.jbs.org/get-us-out-of-the-united-nations/


22. Alexandre Soljenitsyne. Deux siècles ensemble. !795-1995. Tome I. Fayard. Le tome II, le plus important, est introuvable.


http://www.barruel.com/soljenitsyne-deux-siecles-ensemble.pdf


23. Karl Marx. Manifeste du parti communiste. BibeBook.


https://www.bibebook.com/files/ebook/libre/V2/marx_karl_-_manifeste_du_parti_communiste.pdf


24. Michael E. Jones (2019). L’esprit révolutionnaire juif et son impact sur l’histoire du monde. Éditons Saint-Rémi.


25. John Green (2015). La société Fabienne. L’instauration d’un nouvel ordre internationale chez Béatrice et Sydney Webb. Éditions Saint-Rémi, p. 110.


26. Michael E. Jones. Ouvrage cité.


27. La Revue de Paris, 1er juin 1928, p. 574. Cité par Gérard Menuhin (2015). Dites la vérité et vous humilierez le diable. 540 pages, livre offert gratuitement en version PDF


sur le site freepdf.info et en version papier sur le site de la librairie en ligne, Akribea, pour la somme de 30 euros.


28. Lazar Berman (9 octobre 2013). 5 of Obadia Yossef’s most controversial quotations. The Times of Israel.


https://www.timesofisrael.com/5-of-ovadia-yosefs-most-controversial-quotations/


29. Youssef Hindi (2016). Occident et Islam. Sources et genèse messianiques du sionisme de l’Europe médiévale au choc des civilisations. Sigest, p. 159.


30. Yuri Slevkine (). Le siècle juif. Éditions La Découverte.


https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Le_si__cle_juif-9782707199546.html


31. Kevin Macdonald (2002). The Culture of Critique. An Evolutionnary Analysis of Jewish Involvement in Twentieth–Century Intellectual and Political Movements. 1st Books.


http://www.kevinmacdonald.net/books.htm


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Squared

Charles Danten14 articles

  • 9 963







Author extra bg

Tikkoun olam


Author extra bg
Author extra bg

Martin Luther King


Author extra bg

Out of Africa



Laissez un commentaire



1 commentaire