Lettre à l'imam de Paris de Sami Aldeeb

Ce qu'a vraiment dit l'imam Boubakeur

Et et autres citations tirées des médias

Chronique de Gilles Verrier

Dans sa tribune parue hier, Lettre ouverte au Grand imam de Paris, Sami Aldeeb dit qu'il a vu plusieurs vidéos à partir desquelles il formule de graves accusations à l'encontre de Dalil Bubakeur, sans toutefois fournir aucune référence. Curieux, je suis allé chercher moi-même quelques extraits tirés de la presse qui rapportent la réaction des autorités musulmanes de France, dont naturellement Dalil Bubakeur. Je n'ai pas de sympathie particulière pour M. Boubakeur ni d'affinités spéciales avec lui, mais j'ai un soucis de la vérité qui est le motif de ma démarche. Ce que j'ai trouvé est intéressant et très différent de ce que M. Aldeeb a vu. Où ? Je ne sais pas.

Avant de poursuivre et pour situer le lecteur, je cite d'abord ce passage de la lettre ouverte à Boubakeur, les caractères gras sont de moi. On remarquera la sévérité des accusations de M. Aldeeb.

«Vous [y] avez tenté de disculper l’islam de ce qui est arrivé. Vous avez même pleuré sur les musulmans au lieu de pleurer sur les victimes, en affirmant que ce qui s’est passé est un coup porté à l’ensemble des musulmans et que l’Islam sanctifie la vie. Vous démontrez ainsi que vous vous moquez de la vie des journalistes assassinés et que votre seule préoccupation consiste à éviter l’accusation de l’islam et des musulmans pour ce qui s’est passé. Vous vous êtes contredit et vous avez prouvé que vous manquez de la moindre sympathie pour les victimes. Vous avez perdu votre humanité par ces déclarations.»

Voici maintenant les extraits du journal La Croix et d'Europe No.1

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Les-responsables-religieux-unis-dans-la-condamnation-de-l-attaque-contre-Charlie-Hebdo-2015-01-07-1289418

L’union des organisations islamiques de France, l’UOIF, a également condamné « de la manière la plus ferme cette attaque criminelle et ces horribles meurtres. » Le recteur de la mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, a également qualifié l'attentat d' « acte barbare d’une extrême gravité », mais aussi une « attaque contre la démocratie et la liberté de la presse ».
« Dans un contexte international politique de tensions alimenté par les délires de groupes terroristes se prévalant injustement de l’islam, nous appelons tous ceux qui sont attachés aux valeurs de la République et de la démocratie à éviter les provocations qui ne servent qu’à jeter de l’huile sur le feu », poursuit Dalil Boubakeur.

« PORTER LA SOLIDARITÉ DES MUSULMANS FRANÇAIS AUX VICTIMES »
« Nous sommes vraiment choqués, horrifiés devant ce crime abject », a confié à La Croix le recteur de la Grande mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman (CFCM), tout juste de retour du boulevard Richard-Lenoir où il est allé « porter la solidarité des musulmans français aux victimes de cet acte de guerre ».
« La communauté musulmane est sous le choc, a-t-il ajouté. Nous devons absolument ramener un climat de sérénité, chasser le spectre du terrorisme, du djihadisme. »
« Je ne sais pas quel est l’islam de ces gens-là, a répondu le président du CFCM, interrogé sur les revendications islamistes de l’attentat. Ce n’est pas notre islam de nos textes, de notre histoire. ce n’est pas notre civilisation. ce qu’ils ont fait n’appartient qu’à eux, pas à l’islam. Ce sont des actes diaboliques. »

Je laisse le soin au lecteur de faire son propre jugement.

Après l'avoir injustement accusé, Sami Aldeeb y va de ses recommandations à M. Boubakeur, soit de modifier le culte musulman et d'en encadrer la pratique, je ne me prononcerai pas sur le fond car cela demanderait une compétence que je n'ai pas, mais je crains que son geste soit perçu comme l'ultimatum d'une personne extérieure au culte et pas spécialement ouverte envers lui, donc très mal reçue. Je ne connais pas le potentiel ultime ni la valeur des initiatives de dialogue, notamment inter-cultes, mais la main tendue me semble encore préférable à celle de l'escalade de la méfiance et de l'hostilité. Les quatre imams en visite à Rome pour rencontrer le pape (sans rapport avec les événements) se sont exprimés d'une manière qui contribue à renforcer le dialogue. Dans cet esprit, les gestes qui contribuent au dialogue et au rapprochement sont à encourager. Ce qu'a déclaré Tareq Oubrou, à Rome me paraît clair, approprié et sans équivoque :

« RIEN NE JUSTIFIE UN TEL CRIME FROID »
Les quatre imams français en visite à Rome pour rencontrer le pape François ont également appelé les musulmans à se mobiliser contre l'attentat. « Que la majorité silencieuse des musulmans sorte dans les rues », a déclaré Tareq Oubrou, recteur de la grande Mosquée de Bordeaux.
« Les musulmans sont traumatisés et pris en otage par des fêlés, qui ne sont pas le produit de leur communauté. Il n’y aucun élément religieux dans ce qui est d’abord le résultat de l’ignorance, de l’illettrisme, de la fascination pour l’héroïsme et les jeux vidéos, de la confusion du réel et du virtuel. Un imam acculturé est sans emprise sur un tel comportement. Rien ne justifie un tel crime froid commis par des cœurs durs que la foi n’a pas caressée. Ni Dieu, ni le Prophète ne peuvent être associés à ce type d’acte », a-t-il poursuivi.

Featured 11c309e183a1007b8a20bca425a04fae

Gilles Verrier117 articles

  • 164 401

Entrepreneur à la retraite, intellectuel et autodidacte. Je tiens de mon père un intérêt précoce pour les affaires publiques. On peut communiquer avec moi et commenter mon blogue : http://gilles-verrier.blogspot.ca





Laissez un commentaire



13 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    20 novembre 2015

    Je serai bref. Tant et aussi longtemps que l'on se laissera programmer par des conception du monde qui repose se le fait que Dieu parle aux hommes et que ça se traduit dans des livres qui l'on considère par la suite comme sacré, il n'y aura pas de lumière en ce monde. Faite l'exercice de voir le monde avec votre tête, votre coeur et votre corps! et vous verrez que la simplicité de vivre ensemble ne repose pas sur des systèmes dogmatiques qui ont pour base de vous faire peur si vous n'êtes pas ceci ou cela. Ce regard franc vous permettra d'éloigner les nuages(les religions monothéistes)et d'entrevoir le soleil...
    Signé: un adulte qui a gardé son coeur d'enfant.

  • Gilles Verrier Répondre

    10 janvier 2015

    @ Pierre Cloutier
    Votre aveu spontané de combattre le coran plutôt que le gouvernement Harper et les intérêts à l'encontre du Québec a fini de vous discréditer.
    @ Messieurs Sauvé et Proulx
    Je ne suis pas nécessairement d'accord en tout avec vos commentaires mais ils rehaussent le débat et le mettent dans la bonne perspective : l'exigence de la réflexion au-delà des lieux communs.
    Merci à tous d'avoir lu ou contribué à cette tribune par vos commentaires. En ce
    qui concerne Sami Adleeb, tous comprendront que je ne répondrai pas aux insultes injustifiées qu'il m'adresse.
    Sauf rebondissement inattendu, ce sera mon dernier mot sur ce fil.

  • Gabriel Proulx Répondre

    10 janvier 2015

    M. Verrier amène des arguments basés sur l'analyse historique des événements au Moyen-Orient et démontre comment les agissements des gouvernements occidentaux ont encouragé, financé et armé la mouvance intégriste islamiste, en particulier le wahhabisme saoudien et le terrorisme takfiriste qui en découle et qui saigne cette région depuis des décennies, ou plus précisément depuis que le nationalisme arabe a été écrasé par les alliés stratégiques des élites économiques occidentales dans la région.
    On peut être en accord ou non avec cette analyse. Encore faudrait-il y répondre avec des arguments intelligents. Sami Aldeeb a choisi d'y répondre par l'insulte, en qualifiant M. Verrier d'idiot utile de l'islamisme et en poussant même son attitude déshonorable jusqu'à le comparer à un psychopathe esclavagiste tuant des innocents et violant des femmes. Je dirais que pour un individu possédant autant de distinctions académiques que M. Aldeeb, ce dernier vient de toucher le fond du baril dans ce débat.
    Selon ma propre analyse, il n'y a en ce moment que cinq entités au Moyen-Orient qui combattent sérieusement le fascisme wahhabite et ses vassaux drogués et assoiffés de sang qui forment l'État Islamique et Al-Qaïda. Ces cinq entités sont le gouvernement syrien, le gouvernement iranien, le gouvernement irakien, le Hezbollah libanais et les kurdes en général. Notez que la majorité de ces entités sont sous le coup de sanctions imposées unilatéralement par les États voyous de l'OTAN, pendant que les alliés régionaux des terroristes takfiristes, soit la Turquie et les monarchies arabes regroupées autour de l'Arabie-saoudite, demeurent des alliés stratégiques protégés par les États-Unis et l'OTAN.
    Le fait que l'apartheid israélien se soit procuré du pétrole bon marché volé à l'Irak par l'État Islamique, contribuant ainsi au financement de la mouvance terroriste qui est responsable de la tragédie de Paris, ne semble pas non plus poser trop de problèmes pour nos gouvernements hypocrites. Il y a là un sérieux travail d'introspection à faire en Occident.
    Dire qu'il y a un problème avec le Coran, je suis entièrement d'accord. Toutes les religions ne sont qu'un grand problème, tant qu'à moi. Par contre, dire que le problème ne se limite qu'à la seule religion, c'est simpliste. Refuser le débat avec ceux qui osent aborder les problèmes variés qui sont liés à une situation aussi compliquée, en les insultant en plus, c'est de la paresse intellectuelle.

  • Pierre Cloutier Répondre

    10 janvier 2015

    Ce que vous faites, c'est de la diversion. On appelle cela généralement "noyer le poisson" ou l'art d'éviter un thème tabou ou un sujet difficile en le dissimulant sous un monceau de détails secondaires et non pertinents. Vous essayez de justifier la peste par le choléra. Vous insultez l'intelligence de tous les gens comme Djemila Benhabib qui mène ce combat depuis des années. Les "bons" musulmans, sont ceux qui dénoncent les versets violents du Coran. Les autres n'ont pas d'autre patrie que l'islam et ne voteront jamais de toute façon en faveur de l'indépendance du Québec. On l'a vu lors du débat sur la charte des valeurs. Ils ont tous voté libéral.

  • Stéphane Sauvé Répondre

    10 janvier 2015

    «“Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir”»
    Bel effort monsieur Verrier, mais je crois que vous perdez votre temps.
    Il y a chez certains de vos interlocuteurs un aveuglement presque volontaire. Et pourtant, tant de fumée, de pistes et de faits qui pointent vers ceux qui financent et promeuvent ce Djihad. L'interprétation du Coran par les Adleeb de ce monde est possiblement juste, mais leur stricte attention aux incohérences du Coran tout en écartant les aberrations de la Torah ou de la bible leur fait perdre beaucoup de crédibilité.
    Ces derniers deviennent alors sectaires tout comme ceux qu'ils déclament. Ils pointent en direction de quelques incohérences historiques/théologiques importantes tout en occultant celles qui sont le sont tout autant sinon plus. Et cette dynamique (ou réflexe de peur), sert l'intérêt de ceux qui souhaient vivement une telle interprétation et levée de boucliers.
    Une attention démesurée sur les incohérences du Coran fait bien l’affaire de ceux qui voudraient que l’on oublie leurs folies actuelles et passé . Rien de telle qu'une bonne diversion. Cloutier et d'autres deviennent alors les instruments (involontaires) de cette propagande.
    L’adoration du « veau d’or » (dollars) a atteint son point culminant, et comme le dollar est sur le point de tomber, "les prédateurs des prédateurs" entreprennent des actions qui dépassent l'entendement pour au final, ralentir sa chute, trainer le monde dans le sillon de la guerre et ultimement, récolter dans les deux camps, l'or des vainqueurs et des perdants. C'est ce qui est arrivé dans les trois dernières grandes guerres de notre humanité et c'est ce qui arrivera dans la prochaine si nous ne sommes pas intensément et constamment vigilants, courageux et ouverts d'esprit.
    "Rien de telle qu'une bonne guerre pour se refaire la main", peut-on entendre dans les couloirs marbrés et enfumés de ces palais capitonnés de billets verts, ces royaumes d'avidités et de cupidités protégés par des armées jadis publics, maintenant devenus privés à coups de promesses, cadeaux et privilèges. Nous en sommes rendus là.
    Chose certaine, vos détracteurs sont tombés dans le panneau comme la forte majorité de la population. C’est pour dire combien la propagande fonctionne. C’est ce qui est arrivé lors de la Deuxième guerre mondiale.
    Les ploutocrates sont en train d'en préparer une troisième. Elle a commencé par la guerre de l'information. Suivez le fil de presse...décortiquez les conseils d'administration ( http://news.muckety.com/ ), voyez les liens et puis tout s'éclaire. Il y a effectivement collusion pour la guerre.
    L'ennemi est le musulman ? Non, cette fois, l’ennemi à combattre est partout et nul part à la fois. Voyez-vous la trappe ? L'objectif suprême: Établir le nouvel "ordre" mondial par le chaos mondial...
    Ces actes terroristes ouvriront la porte à la multiplication des « patriot acts » dans la très grande majorité des pays occidentaux. Tout cà pour contrôler l’ennemi le plus dangereux à l’establishment. N-O-U-S!.
    _________
    Pour monsieur Cloutier : Voici ma réponse à votre courriel : http://protostarmonsite.blogspot.ca/2012/11/origines-de-la-connivence-wahhabisme.html#. VLFkeYdFAuE
    Prenez la peine de lire l'information fournie, et SVP, intelligent et de bonne volonté comme vous l'êtes, résistez à la tentation de tout balayer du revers de la main les réponses proposées ici (comme vous l'avez fait trop souvent jusqu'à présent).
    ____
    PS: L'immigration massive et l'alternance dette-austérité visent la déstructuration de l'État, la fragmentation de la population (diviser pour régner) et ultimement le maintien, voire la concentration du pouvoir en place. Tout cà pour cà...gosh....
    ____
    Il y a dans l’islamisme comme dans le judaïsme les semences d’un même fruit : le désir de la conquête de l’homme par l’homme. Dieu devient le prétexte et le moyen...mais si rarement la destination. Résultat : la guerre.

  • Gilles Verrier Répondre

    10 janvier 2015

    @ pierre cloutier
    Qui écrit : «Ce sont des hypocrites…»

    Nous avons certes des problèmes de vivre ensemble avec les musulmans d'ici, ce sont des problèmes difficiles mais il n'est pas impossible d'y arriver et tout monde gagnera à ce que ce soit fait pacifiquement. Ce n'est pas gagné d'avance, mais c'est le seul pari avisé que l'on peut faire dans les circonstances.
    Nous avons toutefois un problème immédiat et plus urgent avec le terrorisme qu'il faut distinguer du premier. L'«hypocrite» dans ce cas c'est le gouvernement du Canada dirigé par Steven Harper qui s'est complètement couché devant les États-Unis comme nul autre gouvernement canadien avant. Ce gouvernement utilise les fonds publics pour entraîner, armer et soutenir les terroristes à l'étranger et les combattre à l'intérieur. Se fait-il mieux en matière d'hypocrisie et de cynisme ? Les indépendantistes auraient intérêt (Qu'en pense le Bloc québécois ?) à demander des comptes au gouvernement Harper, qui se trouve vulnérable sur ce front.
    D'ailleurs, ce combat contre le terrorisme à l'interne manque de probité et devrait nous amener principalement des mesures destinées à réduire les libertés et à renforcer les contrôles de l'État fédéral, ce qui éventuellement pourra servir à priver les indépendantistes des moyens légitimes pour défendre leur cause. Ce ne serait pas une première.
    Tenter de faire l'unité des Québécois contre les musulmans ne conduira qu'à nous diviser et fera le jeu de nos ennemis. L'unité, pour ceux qui ont coeur la cause de l'indépendance, est à faire sur l'enjeu principal et vous le savez.

  • Chrystian Lauzon Répondre

    9 janvier 2015

    M. Verrier,
    Vous vous souciez de la vérité? La pluss que Vrai? La voici toute crue de la bouche même des massacreurs au service d'Allah et du Coran :
    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/bfmtv-a-ete-en-contact-avec-cherif-kouachi-et-amedy-coulibaly-recit-et-extraits-sonores-384343.html
    À ce niveau, Le Coran n’est pas une abstraction intellectuelle pour dilettantes bien au chauds avides de lecteurs-gobeurs, mais est une arme évidente de destruction massive. Lisez-le ce Coran! Quand vous tirez sur la sommité Sami Aldeeb qui fait dans la pacification religieuse et universelle, tant en pratique du droit arabe qu’en écrits éclairants, vous demeurez dans le clan des idiots-utiles style Québec Solidaire qui sert d’abri aux extrémismes religieux, style un communisme du Canada République anglicane unie et autres zinzinclusifs abstraits et nuageux, et tous ces Couillard d’ici et d’ailleurs qui vous applaudissent dans l’inertie que vous entretenez, pendant qu’eux, d’en Haut, ceux que vous n’atteindrez jamais, poursuivent exactement dans l’instrumentalisation de la « neutralité » divisante. Ils vous lisent à gorge déployée en attendant que celle des citoyens dits ordinaires soit tailladée par inaction et verbiages politico-stérilisants.
    M. Aldeeb amène des solutions applicables concrètement, en France, pas en Islam ou en pays arabes dictatoriaux, vous aucune : un vent de rien multiplié par lui-même s'autogratifiant du "On" d'une prétentieuse collectivité intellectuelle élitiste de vérité plus vraie que le vrai en soi. Parure et parlure devant l'infernal tir répété des kalachnikovs. Quelle insouciance vous reflétez!
    Êtes-vous pour une THÉOCRATIE? La pensée unique, oppressive et violente? Pour la domination de la femme? Contre la laïcisation de l’État? Contre la démocratisation réelle des nations? Contre des État-nations respectés et respectueux? C’est exactement ce à quoi conduit le Coran et votre « neutralisme » passif et non interventionniste en attaquant Sami Aldeeb et affichant un mépris d'ignorance face aux solutions qu’il apportent.
    Demandez-vous plutôt pourquoi la France n’a pas encore passer une loi pour extrader systématiquement ces récidivistes tueurs au nom des prophètes de malheurs? Là vous serez à hauteur de vos très politico-internationaleux propos innofensifs.
    Le pouvoir réel que nous avons comme citoyens, à la rue, pas dans les tours médiatiques ou au faux Parlements, c’est là et à hauteur où vous êtes concrètement qu’il peut s’exercer. Si vous demeurez au Québec et que votre nation d’origine ou d’accueil vous tient à cœur démocratiquement, bannissez toute théocratie potentielle et défendez une laïcisation de fait avec force loi. À bas un Coran non révisé!
    NON! NON MASSIVEMENT À LA RÉPÉTITION D'ASSERMENTATION SUR LE CORAN À L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC!
    Le Coran est un Mein Kampf d’embrigadement à l’évidence : c’est une livre illégal uniquement par les incitatifs à la domination, à la violence et l’hégémonie qui s’y trouvent. Demandez-vous, à hauteur de votre internationalisme politique critique, pourquoi cette fausse bible angélique n’est pas bannie? au minimum révisée, purgée de l’autocratisme et de la violence qu’il promeut, afin de satisfaire le besoin spirituel de ses adeptes inconditionnels.
    Revenez sur terre, la vôtre et immédiate, lisez et parlez des contenus destructeurs et mutilants du Coran et ce qu’il faut en faire dans une société à civiliser dans le respect de toutes et tous et promouvoir hic et nunc les libertés de droits et d’expression.
    Si vous voulez combattre les magouilles de Washington, concrètement, exilez-vous au États munis et enrôlez-vous pour Allah SUR LE TERRAIN! Tant qu’à moi, Allah loin d’être grand, se révèle de plus en plus très rapetissant pour l’humain, l'humanité et son développement. Et à c’est à ce niveau éducatif de masse qu’il faut commencer, ceux du Haut ne suivront jamais, mais une de leur arme divisante sera « neutralisée » de fait une fois pour toutes, pas en bla bla stérilisant de théorie… de complot – théorisés ou pas, les complotages comme l’hommerie se poursuivront. Cette dernière vérité devrait vous sembler véridique… par expérience de vie personnelle à tout le moins.
    Chrystian Lauzon
    P.S. : Votre commentaire du "« On » n’a pas besoin..." fait dans une condescendance à couleur QS et tout votre propos se fait à hauteur d’intellectualisme internationalisant, genre communisme canadian. Apologiser des dictateurs que vous-mêmes ne pourriez tolérer sur place sans viser l’exil, n’est pas mieux que de dénoncer leurs versants occidentaux. Les magouilles ne sont plus à sens Unique du mal : s'agenouiller devant la violence gratuite et l'ignorance collective et faire le bon chrétien main dans la main ou présenter l'autre joue ne suffisent pas à faire reculer des kalachnikovs, tel que vous le prétendez. Et surtout pas en ce Québec Couillardé mur à mur et à têtes de "neutres" à laïcisation obscurantiste et molle.
    Vous dites des énormités historiques basées sur un communisme dialectique désuet : les théocraties politico-territoriales du passé n’étaient pas inscrites dans la bible chrétienne elle-même. Le Coran EST une théocratie DANS LE TEXTE MÊME. Et depuis des millénaires, et ni avec les chefs musulmans religieux actuels, RIEN N’A CHANGÉ D’UN IOTA, D’UN AYATOLLAH OU D’UN SIMPLE IMAM, ni dans le texte, ni dans les faits de violence! Couper une main est plus payant pour convaincre, endoctriner, que de l'utiliser à pacifier un texte religieux.
    Et, vous reconnaissez qu’avec vous, rien ne changera non plus : la marche du communisme fraternisant avance idéalisto-idéologiquement d’elle-même, telle une fatalité bonifiante de l'humain guidée d'en HAUT (LESQUELS?) et même l’indépendance du Québec n’y pourra rien. La chanson QS est connue, hélas! Êtes-vous, en Vérité, pour l’indépendance du Québec M. Verrier? Pour les indépendances citoyennes en général mises en actions autres que pelleteuses et exploiteuses de nuages idéologiques soporifiants? J’en doute, outre votre Salon de l’éternelle discutabilité passive. Le Coran adouci, révisé si nécessaire, et que par eux, mais pas nécessairement… n’importe quoi!
    EnTrollons-nous les uns les autres, si la neutralité veut dire se (laisser) trucider!

  • Sami Aldeeb Répondre

    9 janvier 2015

    Cher Monsieur Gilles Verrier,
    Je suppose que vous brûleriez Voltaire avec son Dictionnaire philosophique pour avoir critiqué la Bible.
    La Cour européenne des droits de l'homme a estimé dans deux arrêts que la "loi islamique est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme" (voir http://www.blog.sami-aldeeb.com/?p=4939). Or le Coran est la première source de la loi islamique. Estimez-vous que la Cour européenne a de la haine pour le Coran.
    La proposition que je fais à Dalil Boubakeur est celle faite par Mahmoud Muhammad Taha, qui a été pendu par le Soudan sur instrigation de l'Azhar. Estimez-vous que Taha a de la haine contre le Coran?
    Personne ne demande de reécrire le Coran, mais simplement de le mettre par ordre chronologique comme l'avaient proposés d'autres musulmans avant moi, et de le lire de façon éclairée comme l'a fait Taha - qui insiste sur la nécessité de jeter le Coran médinois aux oubliettes parce qu'il viole les droits de l'homme. Ce que personne de bonne foi ne saurait nier. Êtes-vous pour le respect des droits de l'homme ou pour leur violation?
    En vous lisant, j'avoue que je ne sais pas comment vous qualifier, et quel est l'objectif que vous visez. Seriez-vous un idiot utile dont des islamistes se servent pour justifier leurs crimes? je ne serais pas étonné si un jour on vous retrouvera en Syrie et en Iraq en train de massacrer des innocents, violer les femmes des Yazidites et les vendre au marché d'esclaves.

  • Gabriel Proulx Répondre

    9 janvier 2015

    Bonjour M. Verrier,
    Je me dois d'applaudir votre brillante contribution à ce débat, autant par votre texte que par votre réplique dans ses commentaires.
    Blâmer des peuples entiers pour une tragédie, en jetant son esprit critique aux ordures, comme le font certains, c'est comme cela que la race humaine s'est déjà jetée dans le gouffre par le passé.
    C'est en étudiant l'histoire et en tirant les leçons nécessaires que nous apprenons la méfiances devant les mensonges trop gros de nos gouvernements, qui ne défendent que leurs propres intérêts, au détriments de ceux du peuple.

  • Gilles Verrier Répondre

    9 janvier 2015

    MM. Cloutier, Adleeb et autres.
    On n'a pas eu besoin de ré-écrire la bible pour mettre fin à l'Inquisition. Les mêmes textes qui justifiaient l'intolérance un jour servirent plus tard à prêcher la charité. Les musulmans sont capables du pareil.
    Nous avions le meilleur bouclier contre l'islamisme radical fourni par les musulmans eux-mêmes et à leur frais par dessus le marché. L'endiguement du wahabisme et autres extrémismes était bien maîtrisé par Saddam Hussein, Mouhamar Khadafi, etc. ainsi que par Bachar Al Assad et d'autres qui continuent. Croyez-vous que, pour le même coran, les imams en Syrie prêchent la même chose qu'en Arabie saoudite ?
    Nos charmantes démocraties libérales (dont vous aimez épargner la responsabilité pour la remplacer par la haine du coran) ont choisi de payer pour la formation militaire, la fourniture d'équipements non-léthal et d'armes de tous types au bénéfice de toute mouvance (peu importe ses orientations par ailleurs) qui pouvait renverser ces chefs d'État trop indépendants et trop sympathiques à la cause palestinienne.
    Contre eux, ce sont des pays comme le Canada et la France (soumis aux USA) qui ont payé pour la constitution de «brigades internationales» islamiques qui ne font que commencer à rentrer impunément au bercail pour créer ici, dans le pire des cas, le même chaos qu'ils ont créé là-bas. Et avec votre attitude, je crois que vous allez les y aider. Quand nos charmantes démocraties condescendantes, qui nous bassinent du soir au matin avec les droits de l'homme (MD), auront fini de souffler le chaud et le froid sur le terrorisme international et de l'instrumenter, on en reparlera.

  • Archives de Vigile Répondre

    9 janvier 2015

    « Je ne sais pas quel est l’islam de ces gens-là, a répondu le président du CFCM, interrogé sur les revendications islamistes de l’attentat. Ce n’est pas notre islam de nos textes, de notre histoire. ce n’est pas notre civilisation. ce qu’ils ont fait n’appartient qu’à eux, pas à l’islam. Ce sont des actes diaboliques. »
    J'ai l'impression que M. Bubakeur fait ici dans l'aveuglement volontaire.
    Selon la définition du Larousse, l'islam est la religion de ceux qui adhèrent au message de Mahomet. Or, où trouve-t-on ce message sinon dans le Coran?
    M. Aldeeb dit que dans le Coran, il y a du meilleur, tout comme il y a du pire. Ce qui explique fort bien que les tueurs de Charlie Hebdo et le Grand imam de Paris peuvent tous deux justifier leurs actions par l'islam et le Coran.
    M. Aldeeb fait un appel à la réforme du Coran pour en expurger le pire. Malheureusement, M. Bubakeur semble vouloir prétendre que le Coran n'a que du bon.

  • Sami Aldeeb Répondre

    9 janvier 2015

    M. Gilles VERRIER,
    Les réactions de sympathie envers les victimes et leurs familles que vous citez ont été publiées
    - après les premières vidéos diffusées sur youtube (voir http://www.blog.sami-aldeeb.com/?p=54651) et
    - après la publication de ma lettre sur mon blog et sur d'autres blogs (en arabe et en français).
    Je n'exlue donc pas que de telles réactions ont cherché à réparer l'erreur commise par Dalil Boubakeur.
    Je me réjouis que cette erreur ait été réparée... même si c'est tardivement. Toujours est-il que les réactions que vous citez ne donnent aucun diagnostique et aucune proposition.... Elles n'ont donc aucune valeur... et ses auteurs se moquent du monde -- si vous me permettez l'expression.
    Le dialogue interreligieux dont vous parlez n'a rien apporté jusqu'â aujourd'hui... et n'a servi qu'à manger et voyager aux frais de la princesse. J'en parle en pleine connaissance des choses... ayant participé à un bon nombre de ces dialogues. Ce dialogue n'a fait avancer même pas d'un millimètre la question de l'apostasie et des mariages mixtes, pour ne citer que ces deux exemples.
    Nier le lien entre l'assassinat des journalistes de Charlie Hebdo avec les enseignements de l'islam relève du pur mensonge ... ou tout au moins de l'ignorance (à vous de choisir). Et dans mon article je défie Boubakeur et je vous défie de me présenter la moindre preuve de l’inexactitude des propos que j'ai tenu dans mon article.
    Votre procédé ne fait qu'endormir les gens... à moins que vous n'ayez d'autres objectifs que j'ignore.
    Il est temps de se réveiller et de ne pas prendre les gens pour des idiots.

  • Pierre Cloutier Répondre

    9 janvier 2015

    Ce sont des hypocrites qui n'ont pas le choix pour sauver leur religion que de dénoncer la violence alors que la partie médinoise de leur livre sacré, le Coran, en contient à la pelletée.
    Tout cela ne changera strictement rien à la nature belliqueuse, violente, intolérante, discriminatoire de la partie médinoise du Coran qui nourrit de haine les intégristes et que les musulmans ne dénoncent pas parce qu'ils ont peur. Même leur prière de base - la Fatiha - que les musulmans récitent 17 fois par jour - est une incitation à la haine contre les athées, les chrétiens et les Juifs. Voir ici : http://www.vigile.net/La-source-de-la-haine
    Tant et aussi longtemps que les musulmans ne prendront pas officiellement leurs distances avec le contenu violent de leur propre livre sacré, leurs condamnations de façade et leurs larmes de crocodiles ne convaincront personne.
    Un "bon" musulman a une responsabilité face à sa conscience et face à l'humanité : dénoncer les versets violents du Coran et en réclamer leur abrogation. Leurs voix dissidentes sont plutôt extrêmement rares.
    Quant à votre prise de position sur l'attentat de Paris - toujours le même refrain - "C'est la faute aux Amaricains" et à Israël" - je vous signale qu'il y a une prise d'otages ce matin à Paris dans une épicerie casher. Pourquoi le Mossad risquerait-il la vie de membres de la communauté juive? Expliquez-nous cela, monsieur Verrier.