L'arnaque du système de pseudo-réfugiés politiques

70% des réfugiés tamouls voyagent dans leur pays d'origine

et 100% le feraient s'ils en avaient les moyens

Tribune libre


Le programme international d'aide aux réfugiés politiques auquel se soumet le Canada est une déplorable passoire qui permet l'entrée au pays de candidats qui ne satisferaient autrement à aucun des critères d'immigration officiels. C'est là une façon alternative mais combien efficace de remporter le jackpot des largesses canadiennes gratuites à vie.

L'arnaque est simple: proclamer haut et fort qu'on est de pauvres victimes innocentes et opprimées dont la vie est menacée injustement en raison de nos opinions démocrates et libertaires. Ça marche à tout coup et berne allègrement tous les défenseurs de la veuve et de l'orphelin naïfs et idéalistes qui se cherchent des causes à défendre.

[->29911]

Une fois que le tiers-mondiste a obtenu ce qu'il désirait, il retourne en vacances dans son pays voir sa famille en voyage de villégiature ou pour ramener ici de nouveaux gagnants à la loto dans le cadre du programme de réunification familiale.

La procédure est simple:
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:be7xrZCWl28J:lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/national/archives/2010/08/20100821-200333.html+journal+de+qu%C3%A9bec+70%25+r%C3%A9fugi%C3%A9s+tamouls+voyagent+pays&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ca

M. Richard Martineau démontre avec à-propos le ridicule de la situation et dénonce le tabou qui règne sur le sujet. Car personne ne veut donner l'impression de vouloir chasser de pauvres miséreux souffrants qui ont tant besoin de notre compassion (monétaire) et qui sont en danger de mort imminente par-dessus le marché.

http://www.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2010/08/20100823-040500.html

Le réseau TVA révélait dimanche soir que le coût d'analyse de tous ces dossiers se chiffrait dans les dizaines de millions de dollars, sans compter les frais d'hébergement jusqu'à ce que chaque cas soit réglé, ce qui s'étale parfois sur des années jusqu'à épuisement de tous les recours juridiques.

La population commence à se rendre compte que les pays occidentaux sont la cible par trop facile de la convoitise des tiers-mondistes qui ne reculent devant rien pour atteindre leur but. Un récent sondage démontre que 70% des Canadiens s'opposent à ces tentatives illégales.

Pour en savoir plus sur ce phénomène généralisé à la grandeur du monde occidental:
http://www.vigile.net/Le-monde-occidental-serait-il

Contactons nos dirigeants pour faire bouger les choses.

Réjean Labrie, de Québec,capitale nationale.

Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie523 articles

  • 972 104

Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité. Tout près d'un million de lecteurs ont lu ses articles et partagé sa réflexion. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise forte ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



6 commentaires

  • Réjean Labrie Répondre

    23 août 2010

    "L’immense majorité des personnes qui demandent l’asile politique au Canada trichent, mentent, ils inventent des histoires avec l’aide de leurs « conseillers en immigration » pour convaincre des commissaires à l’immigration de les accepter. Ils font cela parce qu’ils ne veulent pas attendre des années comme les immigrants normaux avant de s’établir au Canada. Ils font cela également parce qu’ils ne correspondent pas aux critères d’admission de l’immigration, soit parce qu’ils ont des maladies comme la tuberculose soit parce qu’ils ont des dossiers criminels ou pour diverses autres raisons.
    C’est vrai pour les Tamouls, mais aussi pour l’ensemble des demandeurs d’asile."
    (article déjà cité)

  • Archives de Vigile Répondre

    23 août 2010

    J'ai expliqué comment un simple pizzaman, cautionné par la Cour Suprême, a fucké le système il y a 25 ans. Depuis c'est la grande passoire.
    http://www.vigile.net/La-grande-passoire-des-refugies
    Très bon texte de Normand Lester que je partage entièrement.
    «C’est vrai pour les Tamouls, mais aussi pour l’ensemble des demandeurs d’asile. Des études estiment qu’entre 80 et 90 % d’entre eux sont en réalité des réfugiés économiques. Ils ne viennent pas au Canada parce qu’ils sont menacés de mort dans leur pays, mais parce qu’ils veulent participer à la prospérité économique du Canada. La plupart préféreraient aller aux États-Unis, mais les États-Unis ont des règles extrêmement sévères pour le traitement des demandeurs d’asile. Ils les détiennent dans des camps tant que leur demande n’a pas été traitée. Au Canada, ils sont rapidement remis en liberté en attendant que la Commission de l’Immigration statue et si leur demande est rejetée, ils disparaissent tout simplement dans la nature. La vérificatrice générale du Canada Sheila Frazer a noté, dans son rapport de 2008, qu’il y avait plus de 41000 soi-disant réfugiés politiques qui étaient disparus dans la nature après qu’on eut refusé leur demande»

  • Archives de Vigile Répondre

    23 août 2010

    Quel politicien et quel parti politique osera dénoncer ces abus ?
    Que peut faire le citoyen, sinon dénoncer au risque de se faire qualifier de raciste ?
    Bravo ! Canada et Québec terres d'accueil de nouveaux citoyens pas très honnêtes...
    Quel beau pays nous avons ! Ce sera bientôt un repaire de malfrats.

  • Réjean Labrie Répondre

    23 août 2010

    Je viens de dénicher un article de M. Normand Lester qui confirme les faits énoncés plus haut et qui en remet:
    http://qc.news.yahoo.com/s/yahoocanada/100823/world/lester__les_tamouls__r_fugi_s_douteux__mais_vrais_profiteurs
    Tout à fait décourageant...
    Réjean Labrie

  • Archives de Vigile Répondre

    23 août 2010


    Quand la charte canadienne des droits avait été adoptée, Chrétien avait publiquement indiqué qu'elle serait «une mine d'or pour les avocats». Pour boucler ses fins de mois et payer son condo aux îles mouc-mouc, quoi de mieux pour un brillant légiste qu'une petite cause sur les droits individuels, les gais, les Indiens, la loi 101, la charia, le voile, les minorités, les réfugiés et alouette.
    Alouette, en l'occurrence, c'est le contribuable qui se fait ainsi plumer.

  • Archives de Vigile Répondre

    23 août 2010

    Je savais que c'était élevé (la plupart des réfugiés ne sont pas du tout des réfugiés politiques menacés de mort) mais à 71% j'ai fait un saut. C'est énorme évidemment et montre à quel poit tout le système est pourri à l'os.
    L'an passé on a eu l'histoire de l'Éthiopien qui était retourné dans son pays et dont le passeport était expiré. Comme il était sur la liste des terroristes islamistes, le Canada ne voulait pas lui donner un nouveau passeport. Ben, il poursuit le Canada!