Michel Louvain (1937-2021)

Une légende québécoise s’éteint

Tribune libre

 




On venait tout juste d’apprendre qu’il souffrait d’un cancer de l’œsophage que la mort est venue sournoisement emporter Michel Louvain à l’âge de 83 ans. Celui qui ne vivait que pour chanter sur scène s’est tu subitement avec sa Dame en bleu.

Pendant plus de 60 ans, Michel Louvain a sillonné le Québec qu’il n’a cessé de séduire avec Un certain sourire irrésistible qui ensorcelait son public qui lui est resté fidèle pendant toutes ces années.

Une carrière prolifique qui a conduit le Michel Poulin de Thedford Mines depuis la sortie de Buenas Noches Mi Amor au Gala des splendeurs de1958 et qui le propulsa de facto aux sommets des interprètes de la chanson populaire québécoise.

Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, ses chansons d'amour ne se sont jamais fanées et ses fans sont toujours restés bien présents. Tout au cours de ces quelque six décennies, Michel Louvain aura charmé son public sans défaillir.

Aujourd’hui, le monde de la scène artistique québécoise est en deuil. Avec le départ de Michel Louvain, une légende s’est éteinte mais son sourire communicatif et sa voix langoureuse resteront à jamais bien vivants dans notre mémoire… Adieu à toi, Michel, et repose en paix!

En souvenir…

https://www.youtube.com/watch?v=OjBm4bizaME


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1675 articles

  • 1 168 094

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé