Une guerre à finir - Assez de préliminaires...

Tribune libre

Et dire que certains ont voté non au dernier référendum de peur que la séparation du Québec d’avec le Canada leur fasse perdre leurs économies! Et dire que certains ont cru qu’un gouvernement canadien dans le Québec était un gage de prospérité. Et dire qu’on est pris avec un Charest décoré de la légion d’honneur majoritaire pour cinq ans et que ces années seront longues comme une peine d’emprisonnement.
Dans son allocution du 22 février dernier, Pauline Marois annonçait: «Il est temps que notre parti se remette à faire de l’animation politique.»
«Pendant les prochaines années, peut-on lire dans le texte qu’elle signe pour la campagne de financement du PQ, nous affirmerons avec vigueur pourquoi la souveraineté nous permettra de nous épanouir pleinement (…) Nous déploierons les efforts nécessaires à engager et à maintenir un dialogue essentiel avec les Québécois.»
La pédagogie des cœurs, c’est bien beau, mais ça reste vague. Il y a une guerre à finir. C’est maintenant que nous devons enfoncer le clou, non pas dans le but de prendre le pouvoir aux prochaines élections, mais bien pour gouverner un pays.
Assez de préliminaires.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 241 162

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé