Meilleurs voeux à tous les Amis de Vigile

Un très joyeux Noël…

913c7d2e72591ab431002b460179f380

Tribune libre

Aux personnes âgées qui ont contribué à la sueur de leur front à façonner le Québec d’aujourd’hui

Aux enseignantes et enseignants qui, jour après jour, permettent à notre jeunesse de s’ouvrir au monde

Au personnel de la santé qui se dévoue sans relâche envers les personnes malades

Aux parents qui démontrent une générosité et un sens des responsabilités exemplaires envers leurs enfants

Aux agriculteurs et aux cultivateurs du Québec qui manifestent un souci constant d’agrémenter notre table

Au personnel des organismes bénévoles qui ne comptent pas les heures passées auprès des personnes dans le besoin

Aux artisans et bâtisseurs d’ici qui contribuent à la survie du patrimoine québécois par leur apport inestimable

Aux pléiades d’artistes québécois qui déferlent sur les scènes pour nous permettre de nous évader dans l’imaginaire

Au personnel de soutien qui travaille quotidiennement dans l’ombre au mieux-être de la vie au travail

Enfin, aux Québécoises et aux Québécois qui manifestent une ouverture au monde et une sincérité remarquable dans leurs relations humaines


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1705 articles

  • 1 179 314

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



1 commentaire