Contestation de la loi 21

QS joue sur deux tableaux

La reine du country s’est éteinte

A1dc7376d4af5e53e66e38a15e269493

Tribune libre



Pour la petite histoire, Québec solidaire (QS) s’est opposé à l’adoption de la loi 21 en juin 2019. Pourtant, eu égard à la saga déclenchée par le retrait d’une enseignante ayant enfreint la loi 21 en décidant de porter un hidjab dans sa salle de classe d’une école primaire de Chelsea, QS désapprouve l’appel lancé par le conseil municipal de Brampton, en Ontario, aux municipalités canadiennes de contribuer financièrement à la contestation contre la loi 21.

« Quand le Canada anglais débarque avec ses gros sabots et/ou son argent dans un débat comme celui-là, il nuit à la qualité du débat au Québec. Il est contre-productif pour les gens de bonne volonté, des Québécois et des Québécoises à part entière qui veulent faire valoir une conception différente de la laïcité », argue Gabriel Nadeau-Dubois (GND).

Or, dans la même foulée, GND se garde une petite gêne en laissant les opposants à la loi 21 agir comme bon leur semble, alléguant que « ce n’est pas à nous de leur dire quoi faire », En somme, je suis contre votre ingérence dans le débat sur la loi 21, mais je n’interviendrai pas dans votre démarche pour contester ladite loi … c’est ce que j’appelle « jouer sur deux tableaux ».

Et en guise de dessert, quoique farouchement opposés à la loi 21, GND et Manon Massé ignorent encore comment ils en disposeraient dans l’hypothèse où QS prenait le pouvoir en octobre 2022…

La reine du country s’est éteinte

Un pan privilégié de mon adolescence s’est éteint à l’âge de 74 ans. Renée Martel a incarné longtemps une de mes idoles de la chanson québécoise. Elle était belle, chaleureuse et douée d’une voix chaude et mélodieuse.

En bref…

Parmi les nombreuses chansons qu’elle a interprétées, je retiens « Liverpool » et « J’ai un amour qui ne veut pas mourir » qui ont tenu les premières places du palmarès québécois pendant des semaines, voire des mois.


Sa carrière a dû être interrompue à de nombreuses occasions par la maladie, notamment des cancers et des pneumonies mais toujours, elle est revenue sur scène plus populaire que jamais. 

Renée Martel a vécu un début de carrière ardu, étant longtemps qualifée comme « la fille de… » Marcel Martel, son père, avec qui dès l’âge de 3 ans, elle est montée sur les planches pour la première fois.

Dans la première moitié des années ’60, Renée Martel apparaissait sur toutes les scènes de la musique populaire du Québec au grand plaisir de ses fans qui l’ont suivie tout au cours de sa carrière marquée surtout par le country et un bref passage du côté du yé-yé.

Conclusion

Renée Martel demeurera une icône de la chanson country québécoise. Son départ laisse un grand vide sur la scène artistique québécoise. Toutefois, des dizaines de ses chansons demeurent bien vivantes dans mon cœur d’adolescent… Merci à toi, Renée, pour nous avoir emportés si souvent dans le rythme country qui demeure toujours bien présent au Québec en grande partie grâce à toi!


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1705 articles

  • 1 179 314

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé