Suspense à hauteur de suspensoir

Un "jockstrap" d'urgence pour François Legault!

Sa non-position constitutionnelle aura tôt fait de lui couper le souffle

Tribune libre

Un matin de printemps de mon enfance, la neige avait complètement fondu, mais les bandes de la patinoire étaient toujours dans le parc. En attendant l’autobus scolaire, mes amis et moi nous amusions à marcher en équilibre sur le dessus de la bande. Puis, l’autobus a soudainement surgi au coin de la rue. Dans ma hâte, je suis tombé, une jambe de chaque côté. Je m’en souviens encore.

Lorsqu’en mars 2009, le ministre fédéral des Sciences et Technologies Gary Goodyear s’était fait demander si selon lui, la théorie de l’évolution de Darwin devait avoir préséance sur le créationnisme dans nos écoles, le ministre conservateur issu de la droite religieuse s’était couvert de ridicule en répondant, « Les deux options se valent ». C’est exactement ce qu’a maladroitement répondu François Legault, ce lundi, lorsqu’on lui a demandé de se brancher entre les deux éléphants dans le corridor de cette campagne électorale que sont le fédéralisme canadien et la souveraineté du Québec.

Quand le chef de la CAQ persiste de la sorte à ne se dire ni souverainiste ni fédéraliste, prétendant vouloir se donner les coudées franches afin d’« être capables dans 10 ans, dans 15 ans de renégocier un deal avec le reste du Canada pour être capables de joindre la constitution » ou « pour faire un référendum sur la souveraineté », il se contraint lui-même à n’avoir nulle part d’autre où marcher que le précaire dessus de la bande. Plus ce funambulisme idéologique s’éternise en attendant ce qu’il appelle « le bon moment » où on aura « le gros bout du bâton », plus grande est la probabilité d’une intenable incohérence causant sa chute. Et comme l’aurait dit le regretté lutteur Édouard Carpentier, « Croyez-moi, ça fait mal ».

Featured 38a394e6dfa1bba986fca028dccfaa78

Christian Gagnon138 articles

  • 127 759

CHRISTIAN GAGNON, ing.
_ L’auteur a été président régional du Parti Québécois de Montréal-Centre d’octobre 2002 à décembre 2005





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Marcel Haché Répondre

    20 mars 2014

    Le problème de Legault, ce n’est pas son indécision, c’est son flair.
    Jamais rien n’aura justifié que son parti fasse la vie aussi dure au gouvernement péquiste. À l’Assemblée Nationale, son parti a fait la sale job que les libéraux étaient incapables de faire eux-mêmes. C’est la C.A.Q. qui a ainsi fourni gratuitement l’oxygène qui manquait aux libéraux.
    C’est lui, Legault, et personne d’autre, qui a préféré tirer sur le P.Q. plutôt que de tirer avec le P.Q. sur les libéraux. S’il avait eu le moindre flair, il aurait pu soutenir le gouvernement péquiste et commencer à babiner avec lui, avec elle….Mais non ! Toujours monté sur son grand cheval de bataille pour houspiller madame Maaaarois.
    Soutenir le gouvernement contre qui au fond ? Contre une bande de rouges dévalués, C’est lui en tout premier lieu qui a permis que le P.L.Q., soutenu irréductiblement par le West Island, qu’il reprenne son souffle.
    Pourtant, Legault ne devait rien et ne doit rien au West Island, qui n’a pas voté ni pour la C.A.Q. ni pour lui, ancien péquiste, pas plus d’ailleurs que le même West Island n’a jamais bronché ni voté pour une ancienne péquiste à la mairie de Montréal.
    Les péquistes, aussi bien que les anciens péquistes, et tout le bataclan des belles-mères itou, rêvent littéralement quant ils font comme si le West Island n’existait pas. Comme on l’a vu un célèbre 2 Mai, puis le 4 septembre 2012, et comme on le verra à nouveau… cela emmène le clan indépendantiste à surestimer ses forces !
    Nous peinons vraiment à sortir de l’incantation. C’en est pathétique.

    3910

  • Archives de Vigile Répondre

    19 mars 2014

    L'infiltration par le haut: Forum Musulmans Canadiens, association associée a la Ligue Islamique Mondiale.
    Nos politiciens sont complètement hypnotisés et aveuglés par l'islam, ceux-ci ne peuvent plus réfléchir ce qui est avantageux pour leur société et leurs propres descendants qui seront pris dans le chaos islamique. Lorsque M. Legault dit: "Peut être dans dix ans" ce sont des paroles d'islamistes a l'affut de pouvoirs qu'ils prononcent et répète, car es islamistes savent que dans dix ans ils seront plus nombreux pour contrecarrer toutes les décisions politiques dans notre nation.
    Il y a un article sur Poste de Veille: L'infiltration par le haut.
    Mais, il manque des bout que j'ai trouvé sur leur Facebook, dont ceux-ci les prennent sur leurs Facebook de ces islamistes assoiffés de pouvoir.
    Un banquet du Forum Musulman Canadien, qui se déroule en octobre 2013.
    On peut y voir des photos de M. François Legault, Mme Nathalie Roy, député de Montarville, Maud Cohen, sa super candidate dont M. Legault nous vantait en 2012, M. Stéphane Le Bouyonnec, etc..
    Je vous les donnent si vous êtes abonné a Facebook, vous pouvez les voir.
    http://www.postedeveille.ca/2014/03/linfiltration-par-le-haut-le-forum-musulman-canadien-et-nos-politiciens.html
    http://archive.is/G6TWF
    Comme l'ex musulmane docteure Syrienne, Mme Wafa Sultan dit:
    "Ceux qui les côtoient perdent la tête"
    http://www.mediarabe.info/spip.php?article1644

  • Archives de Vigile Répondre

    19 mars 2014

    Et comme l’aurait dit le regretté lutteur Édouard Carpentier, « Croyez-moi, ça fait mal ».
    Le problème maintenant avec Legault c'est qu'il est devenu tellement pathétique dans les médias quand il analyse sa défaite appréhendé qu'il commence a susciter de la pitiée et de la symphatie dans les médias .
    On risque d'assister a un vote de symphatie en sa faveur....rien de plus
    Savez vous finalement c'est quoi son histoire au caribou Legault ?
    C'est juste celle d'un caribou qui auras été l'artisan de son propre malheur
    C'est l'histoire de la fin d'un caribou fédéraliste qui vas finir dans l'assiette du parti libéral dépecé sous la fourchette de l'ogre Pillippe Couillard .miam miam
    ..exactement la ou ça fait mal pour Legault le caribou
    Une fin pas trop glorieuse et une triste fin s'il en est une pour un caribou
    C'était déja écrit dans le ciel depuis longtemps