Mesures sanitaires

So-So-Solidarité!

Raison du refus:
Vigile ne peut pas devenir votre blog personnel. Merci de votre compréhension.

 




Le Larousse définit la solidarité comme le « sentiment d'un devoir moral envers les autres membres d'un groupe, fondé sur l'identité de situation, d'intérêts. » Or, il semble qu’en cette période de turbulence causée par les caprices du coronavirus, la « solidarité » ait été reléguée dans le placard pour bon nombre de Québécois.

En effet, alors que les hôpitaux peinent à recevoir toutes les personnes malades, alors que le personnel de la santé est débordé ou tombe de fatigue, alors que des chirurgies cardiaques et des traitements contre le cancer sont reportés, des voyageurs québécois, faisant fi des mesures sanitaires eu égard aux voyages non-essentiels, se prélassent dans un tout inclus à l’ombre d’un palmier, un margarita à la main. Et, pour ajouter l’affront à l’égocentrisme, certains de ces délinquants ne respecteront même pas la quarantaine à leur retour des pays chauds.

Actuellement, la pandémie gagne quotidiennement du terrain. La cellule de crise est en train de perdre le contrôle de la situation. Le premier ministre aura beau implanter des mesures sanitaires plus strictes, le nombre de cas contaminés va demeurer élevé tant et aussi longtemps que « toute » la population ne se pliera pas à ces nouvelles mesures.

La solidarité doit retrouver ses lettres de noblesse, et les Québécois peuvent y contribuer dès maintenant en s’unissant tous ensemble dans un dernier effort avant que le vaccin ne fasse son travail et nous ramène tous et toutes vers une vie normale… Soyons solidaires et nous vaincrons!



Liberté et solidarité sociale 



« La liberté est une valeur fondamentale des sociétés démocratiques modernes. Elle est toutefois souvent mécomprise et réduite à la simple possibilité d’un individu de faire tout ce qu’il veut sans égard aux conséquences de ses faits et gestes sur la liberté des autres… En temps de pandémie, quel serait l’état de nos libertés individuelles dans un contexte social où l’État privilégierait le strict respect des libertés individuelles au détriment de la bienfaisance, reléguant ainsi au second plan la protection de la vie et de la santé de nombreuses personnes? Et quel serait l’état de nos libertés individuelles dans un contexte dépourvu de solidarité sociale à l’endroit de la protection de la santé de tout un chacun? La solidarité sociale « s’appuie sur le fait que le bien-être de chacun est intimement lié à celui des autres et que nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour favoriser la cohésion sociale et le bien commun. » Le succès de la grande majorité des mesures sanitaires repose en réalité sur la solidarité sociale qui se traduit notamment par la volonté de chacun de modifier ces habitudes en posant des gestes altruistes, dont l’adoption des mesures sanitaires au bénéfice de la collectivité et des plus vulnérables. »



https://www.ethique.gouv.qc.ca/fr/ethique-hebdo/eh-2020-09-24/


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1538 articles

  • 1 008 217

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé