Consultation populaire en Catalogne

Que la démocratie suive son cours!

Un passeport vers un véritable référendum

Tribune libre

2,2 millions de Catalans se sont déplacés le 9 novembre pour aller voter à la consultation populaire sur la double question suivante : « Voulez-vous que la Catalogne soit un État ? Si oui, voulez-vous que cet État soit indépendant ? ». Et 81 % des voix se sont traduites par un « oui » aux deux questions.

On pourra toujours invoquer que les partisans du « non » ne se sont pas présentés aux urnes sous prétexte que cette consultation n’avait aucun pouvoir légal, les tenants du « oui » ont néanmoins marqué des points importants sur leur chemin vers leur autodétermination que les autorités espagnoles ont tenté de bloquer par tous les moyens.

À mon sens, on doit voir dans ce mouvement populaire non seulement un exemple de détermination exceptionnelle d’un peuple capable de se tenir debout devant le gouvernement central de Madrid mais surtout une manifestation indubitable de la détermination de 40 % des Catalans à accéder à leur statut d’État indépendant.

Reste à voir comment Madrid réagira à cette consultation…Une chose est certaine, les dirigeants espagnols ne peuvent balayer du revers de la main un résultat aussi déterminant. C’est une question de saine démocratie à laquelle ils ne peuvent échapper. Les Catalans ont maintenant obtenu leur passeport vers un véritable référendum. Que la démocratie suive son cours !

Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1351 articles

  • 1 167 549

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé