L'imprévisibilité du Québec, une force à ne pas négliger

Quand le Québec bascule d'un côté ou de l'autre

Les élections de la disqualification mutuelle

6ab947f467a177e8ade345ca836e9f57

Tribune libre

Le ROC doit avoir de la misère à nous suivre!


Parfois, nous votons libéral en bloc, d'autres fois Bloc, en bloc aussi! Quand ce ne sont pas les conservateurs ou le NPD qui profitent de la vague déferlante du moment au Québec.


En fait, le Québec penche en général du côté où ça fait le moins mal et donne sa confiance au parti qui l'a le moins "fait chier", pardonnez-moi l'expression.


Dans cette campagne électorale, les libéraux et leur multiculturalisme menaçant à l'égard de notre identité et de notre désir de laïcité se disqualifient et ils n'aident certainement pas leur cause avec leur incohérence sur la lutte aux changements climatiques: pas de vague en leur faveur comme aux dernières élections.


Les conservateurs se sont également disqualifiés par leur accointance avec le pétrole albertain et cette mentalité de pick-ups à l'opposé de nos aspirations collectives pour la lutte aux changements climatiques, quand ce n'est pas leur menace à peine voilée de revenir sur le droit à l'avortement, moyen le plus sûr de s'aliéner le vote des femmes au Québec.


En terminant, le NPD a scoré dans son propre but en choisissant un chef qui nous rappelle à chaque fois qu'on le voit qu'il priorise ses convictions religieuses à toute autre chose. Pas du racisme, plutôt de la méfiance envers le petit côté pervers de la religion dont on croyait s'être débarrassé et qui se pointe à nouveau par la porte d'en arrière.


Le Québec cette fois va voter Vert et peut-être Bloc dans une moindre mesure, et ça va surprendre tout le monde. Déconfiture et pertes de sièges pour les libéraux ET les conservateurs et plus que la charmante et sympathique Ruth-Ellen peut-être pour garder le fort du NPD. Parce qu'on va toujours reconnaître qu'elle a appris le français, qu'elle parle aujourd'hui très bien et avec un bel accent québécoi, qu'elle a déménagé dans son comté et est aimée de tous, même si elle s'est ramassée là par accident. Ruth-Ellen est une vraie députée au sens le plus noble du terme et les électeurs québécois respectent ça.


Pas le choix que ça se passe ainsi: les trois grands partis nationaux se sont auto-disqualifiés et il ne reste plus que les Verts qui ne font pas "chier"! En plus, comme par un heureux hasard, Greta vient de souffler un gros paquet d'air issu du réchauffement climatique dans leur montgolfière. Pas de changement, pas d'agrément, comme dirait l'autre!


Featured 2ccef7d68eddffd8a474d98e29cacd96

André Verville11 articles

  • 1 812

Géomaticien et expert en technologies géospatiales et en imagerie aérienne, André Verville a une réflexion scientifique sur plusieurs enjeux de société. Publiés à l'occasion dans le journal Le Soleil depuis quelques années, ses textes d'opinion surprennent parfois parce qu'ils amènent un point de vue qui sort souvent des sentiers battus, un peu comme la photographie aérienne nous permet de mieux comprendre la géographie du territoire. À la fois souverainiste et écologiste convaincu, il est par contre réaliste et il tente par son approche logique des enjeux politiques de notre société d'amener ses concitoyens à remettre en question certaines croyances et principes à courte vue qui à son avis sont contre-productifs pour l'avancement de ces causes. Le changement du point de vue est parfois essentiel pour mieux comprendre les choses. En cartographie photogrammétrique, sa spécialité, on appelle ça de la parallaxe et croyez-le ou non, ça permet de voir les choses en 3D!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé