Drapeau du Québec et statut de l'anglais

NANTEL contre NANTEL

Qui dit vrai?

Eb10123e5d12da8bd3e1276861379993

Tribune libre

J'aime bien Guy Nantel, il fait de l'humour politique et intelligent. Il a du courage, j'ai dénoncé dans une lettre les humoristes qui ont fait bloc pour Mike Ward, à tort, et qui se cachaient quand c'était le temps de défendre la liberté de parole de Guy Nantel.


Je suis perplexe quand il se contredit de façon très évidente et qu'il le nie. Les sujets, son idée de changer le drapeau du Québec, pour y inclure un symbole pour les anglophones et d’améliorer le statut de l'anglais. La citation dans son livre, Je ne me souviens de rien paru en 2017. Il faut reconnaître « la culture anglaise comme étant elle aussi fondatrice du Québec d’aujourd’hui. Différentes mesures peuvent être prises en ce sens telles que l’intégration d’un symbole anglais sur le drapeau d’une éventuelle république du Québec, ou l’établissement du statut de langue nationale minoritaire pour l’anglais » Ça me semble très clair. Je suis en désaccord, j'aime le fleurdelisée tel qu'il est, c'est le drapeau de nos origines françaises, de la victoire de Carillon contre les Anglais en 1758, un an avant la conquête anglaise.


À Mathieu Bock Côté, le 7 juillet à Qub radio, il prétend qu'il n'a jamais soutenu ces idées sur le drapeau et l'anglais. Je cite, « Je n’ai jamais dit qu’on devait changer le drapeau du Québec…c’est surtout une question qui a été soulevée sous forme de provocation pour les Québécois francophones, et blancs mêmes, les descendants des Canadiens français, leur demander de se positionner un moment donné sur l’idée que vous arrêtez de dire les anglophones sont pas avec nous, les immigrants sont pas avec nous, les autochtones sont pas avec nous ». Son propos, sa position, est moins clair, je le sens un peu embarassé et il patine.


Je pense que M. Nantel est une formidable acquisition pour le P.Q., mais je pense qu'il doit faire ses classes avant de devenir chef. La politique est très exigeante, surtout au plus haut niveau, elle demande jugement ,connaissances et réflection. Il lui faut du temps pour parfaire son apprentissage, si il est battu, en passant, il est mon 3e choix, est-ce qu'il s'engage à être candidat à la prochaine élection générale? Je suis convaincu qu'il ferait un excellent député. Il nous faut un chef fort, cohérent, réfléchi et résolu.


Pierre Boucher, Québec


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher31 articles

  • 15 793

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé