«Mort à l'Amérique !» : des députés iraniens brûlent un drapeau américain en pleine séance

Le grand n'importe quoi de la République islamique d'Iran


Au lendemain de l'annonce du retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire, des députés iraniens ont laissé libre cours à leur colère en plein parlement, brûlant un drapeau américain aux cris de «mort à l'Amérique !».



Si la scène n'est pas rare dans les manifestations à Téhéran, elle ne s'était encore jamais produite dans un cadre aussi officiel : regroupés à la tribune du parlement iranien, plusieurs députés ont brûlé le 9 mai un drapeau américain. Ils ont ensuite mis le feu à une copie de l'accord sur le nucléaire, dont Washington s'est retiré la veille.



Sur les images diffusées par la télévision d'Etat et reprises par plusieurs médias, on entend en outre les parlementaires accompagner leur action de cris : «Mort à l'Amérique !»



Le 8 mai, Donald Trump a annoncé que Washington se retirait de l'accord nucléaire iranien, et comptait réinstaurer des sanctions contre Téhéran. Si l'Arabie saoudite et Israël ont salué cette décision, de nombreuses voix à l'international, à commencer par les autres signataires du texte, ont déploré cette annonce. L'accord sur le nucléaire iranien a été conclu en juillet 2015 à Vienne entre Téhéran et le Groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne), après des années de négociations.