Lire plus loin que le gros titre

7be9299a53f835a143a19b21b908097e

Tribune libre


J'ai été stupéfiait de voir sur la page de Vigile ceci: Le PQ prend la sociale-démocratie et laisse le nationalisme à la CAQ. Mais si le PQ se dit sociale-démocrate est-ce que ça veut dire qu'il abandonne le nationalisme? Si la CAQ se dit nationaliste est-ce qu'elle l'est réellement?


Je pense que nous devons se pencher sur les actions de chacun et non seulement sur les paroles. On pourrait raduire une volonté nationaliste par une volonté de promouvoir sa langue et sa culture. En matière de langue, le PQ propose un renforcement du français et d'étendre la loi 101 aux PME. La CAQ ne parle jamais du renforcement de la langue, même elle juge inutile de demander la connaissance du français aux nouveaux arrivants. Le PQ demeure encore le champion de la culture et veut enrichir le programme d'histoire du Québec, tandis qu'avec la CAQ la culture serait sur la selette des futures coupures. La CAQ voudrait aussi réduire la musique,les arts et l'éducation physique aux dépens des maths et des sciences.


En matière de laicité ,le PQ a un chapitre au complet dans son programme ainsi propose d'étendre les recommandations Bouchard-Taylor aux enseignants et aux travailleurs dans les CPE. La CAQ est plus timide en matière claire de la laicité, ele évoque avec timidité son test des valeurs mais reconnaît qu'elle accepterait une femme voilée comme candidate de la CAQ.


Le PQ a également appuyé ses athlètes québecois et demande la création d'équipes Québec sportives. La CAQ a voulu souhaiter bonne chance a ses athlètes en étant le plus neutre possible sans faisant distiction des athlètes Canadiens ou Québecois,elle a aussi souhaité bonne fête du Canada le 1er Juillet. Peut-on se qualifier de nationaliste quand on promouvoit la culture de la Nation qui veut nous éradiquer?


Et j'en passe.


Tout ça pour dire c'est que des fois il  faut faire attention aux gros titres ,surtout quand on parle de la CAQ. Chaque fois qu'on dit de ce parti qu'il est nationaliste ,on se trompe car pourquoi obligerait t-il ses candidats à faire un aveu pour le Fédéralisme Canadien? Me semble que nationalisme et soumission ne vont pas ensemble.



Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Jean-Claude Pomerleau Répondre

    4 avril 2018


    @ Etienne Evans,



    Merci pour votre texte bien senti.


    La coiffe de l'article qui vous a fait réagir n'indique pas nécessairement la ligne éditoriale de Vigile.


    En fait nous sommes sur le cas de la CAQ de Francois Legault, lequel n'est autre chose qu'un pion politique des réseaux affairistes qui saignent notre État depuis 2003.


    En temps et lieux on va s'occuper de son dossier qui démontre qu'il n'a aucune crédibilité pour rétablir l'intégrité de notre État :


    https://vigile.quebec/articles/la-trahison-de-francois-legault


    Je rappelle que le contrôle de notre État, par qui et au profit de qui, est le véritable enjeu de la prochaine élection. Personnellement je ne vois qu'un choix véritable dans le contexte actuel : le Parti québécois



    Merci encore de publier sur Vigile.


    Jean Claude Pomerleau