Relationniste Michel Lemay, entrevue au Devoir

Les informations livrées par les médias sont souvent fausses

Pourquoi tant redouter les magnats de la presse ?

Tribune libre

Un important dossier du journal Le Devoir (4-5 octobre 2014) porte le titre : Les médias dans la tourmente, signé Stéphane Baillargeon. D’abord « Une crise des médias dans une société en crise » : dans la valse médiatique, le système éclate et l’infodivertissement l’emporte. L’infotainment sert à nourrir la curiosité de tout un chacun.

Ensuite : vérité et mensonge (Michel Lemay). Son livre à paraître : « Vortex. La vérité dans le tourbillon de l’information» (Québec-Amérique)

Il négocie avec les médias depuis 25 ans. Il décortique de nombreux cas de dérapage et d’entorses à la vérité. Erreurs ou mensonges délibérés.
Dans quelle proportion ? Les faits mal rapportés, ce n’est pas l’exception (une importante minorité, dit-il)

La règle du 20/80 : La vraie couverture de presse problématique : 20%
MAIS… ce 20% problématique occupe 80% de l’espace médiatique !

Ces nouvelles mal travaillées sont à la UNE et RÉPÉTÉES toute la journée !
Les autres nouvelles ne sont pas répétées ou lues.
Les « exclusifs » sont les plus suspects !

Les excellents codes de déontologie sont régulièrement IGNORÉS.
Abondance de sources anonymes, qui souvent n’existent pas du tout. Certains journalistes inventent des sources.

Un LEAD affirme « les critiques disent que… » (plusieurs, ça vend mieux) Le texte dira plutôt qu’il s’agit d’une seule source anonyme.
Les RECTIFICATIFS viennent au compte-gouttes. Les journalistes rendent rarement des comptes. Et les médias montent au créneau en réplique…

Que nous faut-il de plus ? Les gros titres sont TROMPEURS, comme les manchettes à la télé.

Oui mais le monde les croit !

D’où l’utilité d’un ministre de l’éducation comme Bolduc. Coupure dans la formation du sens critique. Dans l’alphabétisation. Dans la législation - Office québécois de la langue française.(min. culture Hélène David)

Actuellement, on met en danger la carrière de PKP, de Lisée, du Parti Québécois, de l’avenir du Québec, sous prétexte de conflit d’intérêt entre le poste de député et celui de propriétaire d’un empire médiatique.

Or la solution est simple : Croyez pas tout ce qu’on dit!

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 148 125

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    14 octobre 2014

    S'il vous plaît, ne nous dérangez pas, on lit le journal...