Les Solidaires, détenteurs de la Vérité tranquille

Les choix déconcertants d'un parti déconnecté

4974b21b2fa91cd1b6eedc1426e1c8b1

Tribune libre


Ces derniers jours, la candidate Solidaire appelée à remplacer Amir Khadir dans Mercier, a avoué candidement: « (Nos) propositions, je ne sais pas pourquoi, ne se rendent pas aux oreilles des gens »


Elle aurait pu admettre du même souffle que l'humeur de la population n'est pas pris en compte par les Solidaires quand cela ne fait pas leur affaire. À preuve le choix de Manon Massé comme candidate au poste de premier ministre par 98% des délégués Solidaires lors du dernier congrès alors que seulement 5% de la population approuve ce choix pour le moins déconcertant. 


En effet, il n'est pas étonnant de voir que plusieurs se posent de sérieuses questions sur le jugement de la demie-porte-parole de QS. Après une lettre ouverte où elle étalait sans honte sa misandrie, elle en commet une autre la semaine dernière où elle cite, comme exemple à suivre de parité homme-femme au parlement, l'actuel gouvernement du Rwanda. Rien de moins. Pour mémoire, tous les observateurs politiques considèrent le Rwanda comme une dictature dirigée par un criminel de guerre génocidaire! Il faut croire que personne n'a encore mis Madame Massé au courant de ce petit détail pour le moins embarrassant... Son raisonnement inquiétant, basé sur un seul critère, en dit long sur les lubies qui la hantent et qui monopolisent toute sa pensée. (Assez curieusement cette dernière intervention n'a pas fait de vagues dans les médias qui se sont faits pour le moins complaisants dans les circonstances.)


Se pourrait-il que l'absence d'écoute de QS envers la population dans son ensemble explique pourquoi si peu de gens se montrent sensibles à ses propositions?


Se pourrait-il qu'une bonne partie de la population ne se retrouve pas vraiment dans le projet de société "à gauche toute" proposé par les Solidaires?


Se pourrait-il que les Solidaires, détenteurs de la Vérité tranquille, n'ont aucunement l'intention de poser le moindre "geste concret" pour remédier à cette véritable carence, tout occupés qu'ils sont à contempler béatement leur "progressisme féministe et altermondialiste"?


Poser ces questions, c'est en même temps y répondre et comprendre pourquoi QS est depuis toujours bon dernier dans les sondages.




Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé