Résidence privée pour aînés

Le Manoir Liverpool à nouveau sur la sellette

Gaétan Barrette doit-il être tenu pour imputable?

2b5c9ef1d12ab5ad53b327e8bcf81ae0

Tribune libre

 


Encore sous l’effet de la tourmente depuis la publication d’un rapport interne dévastateur faisant état de maltraitance à la résidence privée Manoir Liverpool, le CISSS de Chaudière-Appalaches est maintenant blâmé par l’Autorité des marchés publics (AMP) pour sa gestion du dossier du Manoir Liverpool, deux contrats totalisant 8,8 M$ ayant été octroyés à la résidence alors qu’elle n’avait même pas les autorisations pour soumissionner sur des contrats publics de cette envergure.

Rappelons que le PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, occupe temporairement le poste de grand patron de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, une situation plutôt gênante et embarrassante pour le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui s’interroge sur l’imputabilité du PDG du CISSS dans ces deux dossiers.

À mon sens, il serait contraire à toute saine gestion que Daniel Paré n’échappe aux allégations d’imputabilité dans l’exercice de ses fonctions de PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches sous prétexte qu’il occupe un poste-clef dans la campagne de vaccination.

En affaires, personne n’est irremplaçable. Dans l’hypothèse oèu il est prouvé que M. Paré est en partie responsable à la fois de la maltraitance des aînés et de l’octroi de contrats illégaux au Manoir Liverpool, la justice doit suivre son cours et suspendre le PDG de ses fonctions le temps que l’enquête indépendante présente son rapport.

Gaétan Barrette doit-il être tenu pour imputable?

On se souviendra que c’est la « réforme Barrette » qui a donné naissance aux CISSS et aux CIUSS que l’on connaît aujourd’hui. Dans la foulée de ces mégalo-structures, le drame humain qu’ont vécu les personnes âgées résidant au Manoir Liverpool pourrait bien avoir son origine d’un bris de la chaine de communication entre les divers intervenants du CISSS de Chaudière-Appalaches.

C’est du moins ce que laisse entendre l’argumentaire du PDG du CISSS lorsqu’il argue qu’il n’était pas au courant des problèmes de maltraitance envers les résidents du Manoir Liverpool dont il a la responsabilité.  

Si tel était le cas, peut-on lancer comme hypothèse que l’information concernant la situation au Manoir Liverpool ne s’est pas rendue au PDG compte tenu de la lourdeur administrative du CISSS, auquel cas l’ex-ministre de la Santé sous le gouvernement libéral, Gaétan Barrette, le « père de la réforme », devrait être tenu partiellement pour imputable des problèmes de communication entre les différents paliers d’intervention pendant cinq longues années?

En guise de rappel, en 2015, lors de la réorganisation du réseau de la santé, les responsables de la santé publique, ont été intégrés aux CISSS et aux CIUSSS pour des motifs d’ « optimisation »… La belle affaire!



Henri Marineau, Québec 


 


 



Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1647 articles

  • 1 150 968

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé