L’incohérence d’une campagne de promotion

Depuis quand doit-on payer pour se faire respecter ?

Actions concertées contre les ambitions nationales du Québec

Dans Le Devoir du 22 novembre, la présidente de l’Office québécois de la langue française dit qu’elle envisage « des sanctions pénales » pour les entreprises qui ne respectent pas la Charte de la langue française en matière d'affichage. Ce qui est normal : on s’attend à ce qu’il y ait des amendes quand quelqu’un ne respecte pas la loi. Ce qui est plus curieux, c’est de lire sur le site de l’Office :
L’Office offre un programme de soutien financier (afin de corriger un affichage public existant qui est non conforme à la Charte de la langue française). Ce programme s'adresse aux plus petites entreprises qui emploient de 5 à 99 personnes, et l'aide financière peut couvrir 75 % des dépenses admissibles, et ce, jusqu'à concurrence de 50 000 $ par entreprise.
– http://www.respectdelaloi.gouv.qc.ca/entreprises/
Depuis quand paie-t-on pour faire respecter la loi ? Paie-t-on les automobilistes pour qu’ils respectent les feux rouges ?
Depuis quand doit-on payer pour se faire respecter ?
Payer pour se faire respecter, n’est-ce pas admettre que l’on n’a même plus le respect de soi ?
http://linguistiquement-correct.blogspot.com/

Squared

Jacques Maurais5 articles

  • 2 689

Ancien chercheur au Conseil de la langue française, ancien coordonnateur de la recherche et de l'évaluation à l'Office québécois de la langue française. Il a co-dirigé l'ouvrage "L'Avenir du français" (Agence universitaire de la Francophonie, 2008)





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    22 novembre 2011

    La réponse est bien simple! Ce sont les anglais qui mènent le Québec. Suite à plusieurs plaintes faites auprès de l'Office pour le problème d'affichage. La seule réponse reçue fut un manque de personnel. Après quelques recherches sur notre premier ministre (et autres) et ses donateurs pour sa campagne électrorale, j'ai su que les donateurs avec leurs convictions religieuses, politiques, économiques mènent le Québec et qu'ils sont au-dessus des lois et ils le savent. C'est pour cette raison que le problème d'affichage ne se règlera pas ainsi que d'autres problèmes. Le Québec redevient anglais. Voilà une bien triste réalité!
    Si je suis dans l'erreur, prouvez le moi!

  • Archives de Vigile Répondre

    22 novembre 2011

    Cela va avec le reste.Nous avons un gouvernement libéral
    qui n'a aucun respect des lois,des Québécoises et des
    Québécois. Qui magouille depuis 2003 afin de placer le Québec dans la desche afin qu'il ne puisse se relever.
    Honte aux libéraux et à leurs enfants.