Médiacrassie

L'évidente mauvaise foi des médias

Leur propagande de peur fonctionne de moins en moins.

D5eb8c02fcb2550b589a9569306a4fdd

Tribune libre

Hey! les médias! Vous êtes vraiment en train de perdre votre crédibilité. Coudonc! Faites-vous exprès pour avoir l’air niaiseux? Je n’en reviens pas, par exemple, de vous voir réagir aux manifestations contre le port du masque, comme s’il n’y avait eu qu’une dizaine de personnes dans la rue. Vous comptabilisez le nombre de manifestants, toujours à la baisse, pour sûrement vous convaincre que la majorité des citoyens, qui voient de plus en plus votre jeu malhonnête, n’ont pas décroché à vos mensonges quotidiens? Je suis le premier à me réjouir de votre dégringolade. Comme je l’ai déjà dit, j’ai été abonné au journal de Montréal pendant 35 ans et au mois de mars, voyant l’évidente propagande de peur que vous entreteniez à la télé et dans les journaux, j’ai mis fin à cet abonnement. La réceptionniste nous a demandé pourquoi nous quittions. Je lui ai dit que je ne voulais plus financer leur propagande de peur. J’avais également le gros forfait chez Vidéotron avec des centaines de postes qu’on n’écoute jamais. Nous avons diminué au minimum le forfait en nous assurant de ne plus avoir LCN, RDI et tous les autres postes de nouvelles continues. Je ne m’en porte que mieux. Je crois bien que je ne suis pas le seul à avoir agi de cette façon. Ma télé est fermée depuis le mois de mars et quand je l’ouvre, je la referme aussitôt que je vois les annonces publicitaires qui me demandent de me laver les mains, garder une distance et de porter le masque. Qu’allez-vous faire quand vous n’aurez plus cet argent du gouvernement? Eh bien, vous allez crever!


En passant, avez-vous remarqué que, malgré le fait que la distanciation physique n’ait pas été respectée pendant ces quelques manifestations, il n’y a pas eu d’éclosions de la supposée maladie par la suite? Le Covid évite les manifestations, on dirait bien. Les chroniqueurs disent que les manifestants devraient avoir des amendes, mais ils exemptent les manifestants qui ont manifesté contre le racisme systémique au début de l’été.


Vous essayez de faire croire à ceux qui vous écoutent et qui vous lisent que le danger concernant ce virus est omniprésent, pendant que les vrais scientifiques parlent d’une charge virale du virus à son plus faible. Allez écouter les vrais scientifiques!  S’il y a plus de cas positifs, c’est parce que le virus se transmet de personnes en personnes tout comme la grippe le fait à chaque année. Mais il n’y a pas plus de morts. Il y en a moins. Ceux qui sont déclarés positifs sont asymptomatiques, mais ça vous ne le dites jamais. En réalité, les gens se transmettent le virus pendant l’été. C’est ainsi que se construit une immunité collective. Pas besoin d’avoir un doctorat en virologie pour comprendre ça. Pourtant, vous n’en parlez pas. Vous êtes tous solidaires dans vos mensonges. Voilà que le gouvernement a imposé le masque en plein d’été dans les endroits publics fermés comme pour s’assurer que le système immunitaire de tout le monde soit à plat pour l’automne et pour votre fameuse deuxième vague. Aussitôt que les nez vont se mettre à couler, vous allez nous en parler, parce que vous avez tellement hâte qu’elle arrive. C’est drôle, parce que vous n’avez pas été en mesure de prédire la première, mais vous savez qu’il y en aura une deuxième. WOW! Les vrais scientifiques disent qu’il n’existe pas de deuxième vague. Bizarre quand même!


Vous nous traitez de tous les noms parce que nous remettons en question votre narratif, pendant que vous avez cru un illuminé comme Neil Ferguson de l’ « Impérial of médecine » de Londres, qui avait prédit des centaines de millions de morts dus au covid et qui a évoqué l’urgence de confiner tout le monde sur la planète. Cet hurluberlu a démissionné après s’être fait prendre avec sa maîtresse pendant le confinement. Le gars n’a jamais rien prédit de vrai et tous les pays, dont l’OMS, l’ont écouté. Ça n’allume pas de lumières à aucun journaliste? Le gars est 0 en 10. Et c’est nous qui osons poser des questions que vous traitez de complotistes!


Le président de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus est accusé d’avoir été lent à réagir en début de pandémie. C’est un gars qui a caché des épidémies en Afrique et qui a l’air d’avoir les mains sales dans toutes sortes d’affaires. Ils ont mis cet homme à la tête de l’OMS et vous nous traitez de complotistes? Vous traitez Didier Raoult de fou, lui une sommité en virologie que tous les pays réclamaient pour gérer les épidémies, parce qu’il a proposé son protocole d’hydroxychloroquine et azithromycine qui aurait été peu dispendieux et qui est encore très efficace. L’article bidon du journal “ The Lancet ”qui disait faussement que l’hydroxychloroquine était dangereuse, écrit par des cardiologues qui se sont rétractés, payés par l’industrie pharmaceutique pour détruire la thèse de Raoult, n’a pas empêché que ce médicament aurait pu sauver des vies. Mais vous avez gardé le silence. Même s’il y a eu rétractation des auteurs de cette étude, l’OMS n’a pas remis le médicament sur les tablettes.


Pendant ce temps, vous traitez un informaticien débile comme Bill Gates de génie médical, comme s’il était un scientifique reconnu, juste parce qu’il vous finance de ses millions pour que vous disiez comme lui. Vous êtes en pamoison face à sa fausse philanthropie. Le gars investit dans les vaccins, McDonald, le pétrole, Monsanto et c’est nous que vous traitez de complotistes? On s’entend que le protocole de Raoult était un os dans sa soupe à lui! Le gars veut vendre son vaccin dispendieux à 7 milliards de personnes. Il ne voulait pas se faire dégommer par un infectiologue réputé et son médicament à 5$. Aussi bien le dénigrer partout dans le monde. Donnez-vous la peine de lire le livre de Lionel Astruc le concernant où le journaliste (Un vrai celui-là) explique comment la philanthropie de Gates est fausse, avec des faits vérifiables. Et c’est nous que vous traitez de complotistes? Pourquoi musèle-t-on les médecins s’ils défendent les bienfaits de l’hydroxychloroquine ou qu’ils émettent des doutes sur les véritables intentions des autorités médicales? Aussi bien empêcher l’opposition de contredire le gouvernement tant qu’à y être! Est-ce à dire que vous avez peur que la vérité sorte concernant votre mauvaise foi? Vous avez le monopole des tribunes médiatiques et le peu de gens qui vous écoutent encore, commencent à comprendre à quels jeux vous jouez. Vous êtes à la merci des subventions gouvernementales.


Avant l’épidémie, vous étiez sur le bord du précipice financier. Vous avez intérêt à ce que la pandémie s’étire parce qu’après tout cela, vous allez tomber de bien haut.  Ce n’est pas Goebbels qui a dit: « Plus le mensonge est gros, plus il passe ». Que dire des applications de traçage que le gouvernement voulait nous imposer? Comment pouvez-vous accepter cela sans confronter le gouvernement? C’est de votre liberté à vous dont il s’agit ici. Et c’est nous que vous traitez de complotistes? Que diriez-vous si un gouvernement totalitaire vous empêchait de dire ce que vous voulez dans vos médias? Ah! non, mon exemple n’est pas bon parce que c’est ce qu’ils vous demandent de faire et vous le faites. Vous nous mettez dans le même clan que ceux qui croient aux reptiliens et aux Ovnis parce que pour discréditer les gens, rien de mieux qu’un peu d’extra-terrestres et de terre plate. La théorie de complot a le dos large. Vous nous traitez de complotistes, pendant que nos gouvernements complotent pour le vrai. Ils sont en train de réduire nos droits et libertés au nom d’une fausse pandémie pendant que vous vous occuper de maintenir les gens dans la peur. Ce n’est pas vous qui doutiez des politiciens avant la pandémie? Vous ne le confrontez plus sur rien.  Pensez à Fitzgibbon qui veut vendre nos données personnelles à l’industrie pharmaceutiques. Vous êtes d’accord avec ça? C’est qui les complotistes?


Vous nous traitez de dangereux parce que nous osons nous demander pourquoi on nous a dit de ne pas porter le masque au pire de la pandémie et qu’en pleine été, on nous l’a imposé dans les endroits fermés. Faut-il être simple d’esprit pour croire qu’en entrant dans un resto, il faut porter le masque parce que c’est dangereux, mais une fois assis, ça ne l’est plus! Coudonc! êtes-vous tombés sur la tête? Vous voulez vraiment vivre dans ce genre de monde? Moi pas. 


Que dire des recommandations des autorités! Ils n’y croient même pas eux-mêmes! Arruda s’est permis de ne pas mettre de masque sur le traversier à Rimouski. Ça doit vouloir dire qu’il ne croit pas beaucoup à ses recommandations parce qu’il ne les respecte pas lui-même. Ça, vous n’en parlez jamais. Vous ne le confrontez jamais. 


Je n’aurais jamais cru que vous étiez d’aussi mauvaise foi. En fait, je ne vous regarde plus, ni ne vous lis depuis le mois de mars, car je n’en pouvais plus de cet étalage de peur constante que vous propagez depuis bientôt 6 mois. Je vois toujours des extraits de vos topos propagandistes sur internet qui me confirment que j’ai fait le bon choix de vous bannir de ma vie. Vous êtes pathétiques! Vous, les supposés grands défenseurs de la liberté d’expression, avez décidé de la bannir de vos valeurs journalistiques en condamnant férocement tous ceux qui ne disent pas comme vous. Vous essayez de nous faire croire que tout ce que vous dites, est la vérité et que tous ceux qui ne vous croient pas, ont tort. Vive les subventions hein! Vous dites défendre la liberté d’expression et vous la censurer. Vous dites une chose et faites son contraire. C’est facile quand c’est toi qui détiens le monopole médiatique hein! Vous avez perdu mon respect pour toujours. Je sais que vous vous en crissez, mais sachez que c’est la même chose pour moi.


Vos chroniqueurs, les Denise Bombardier, Richard Martineau, Joseph Facal, Jonathan Trudeau, Lise Ravary, Sophie Durocher, que je respectais énormément, ont apparemment développés une haine viscérale contre ceux qui se posent des questions sur cette, plus que jamais, fausse pandémie. Oui, oui, c’est une fausse pandémie. J’en suis maintenant convaincu. Ce sont eux qui m’en ont convaincu de par leur haine manifeste contre les chercheurs de vérité qui ont détectés la stupidité des mesures qui nous sont imposées par nos autorités corrompues par l’OMS. Votre acharnement à vouloir nous conspuer, m’a convaincu de votre mauvaise foi et que j’avais raison de me poser des questions.


Les mesures que les autorités appliquent, ne justifient en rien ce qui se passe dans la réalité. Si le Covid est si dangereux, pourquoi envoyer les enfants à l’école en septembre? À la moindre chute de neige, les écoles ferment. L’an dernier, ils ont même déplacé la journée de l’Halloween parce qu’il pleuvait, mais là, ils permettraient aux enfants de mettre leur vie en péril en allant à l’école? Et vous trouvez que c’est logique? Moi si j’avais des enfants en bas-âge, ils resteraient chez moi en crisse. Pas parce que j’ai peur de la maladie, mais à cause de ces mesures complètement débiles qui vont les affecter à bien des niveaux.


Où sont les morts qui justifient toutes ces mesures? Je ne vois personne mourir dans la rue. Ma vue périphérique ne voit rien qui ressemble à une pandémie dangereuse. Avez-vous déjà lu Camus et son livre la peste? Dans ce livre, les autorités veulent combattre une peste dévastatrice. Les gens la voient. Des rats morts s’accumulent dans les rues. Les oiseaux tombent du ciel. Je ne vois pas d’oiseaux tombés du ciel, je ne vois pas de rats morts dans les rues. On me dit qu’il y a un virus extrêmement dangereux, mais je ne vois rien de mes yeux. Si je voyais des signes concrets d’un danger, je serais le premier à dire que vous avez raison, mais les gens meurent dans les CHSLD. Je ne dis pas que le virus n’existe pas. Le Covid existe. Mais il s’en prend aux gens qui ont des systèmes immunitaires défaillants comme en général les personnes âgées comme d’ailleurs les grippes saisonnières à chaque année. En passant, où étiez-vous les autres années lorsque la grippe saisonnière tuait 1000 personnes par mois dans les CHSLD? S’il avait fallu que vous en parliez comme vous l'avez fait avec le Covid, nous serions confinés chez nous en permanence pour le restant de nos jours. Arrêtez de faire peur au monde. Vous dites qu’il faut écouter la science et vous la muselez pour ne pas entendre ce qu’elle a à dire. Les scientifiques, que vous invitez sur vos plateaux de télé, sont payés par Big Pharma et vous n’invitez jamais ceux qui disent le contraire de vos propos. Denis Rancourt, ce scientifique reconnu de l’université d’Ottawa a dit que le port du masque était inutile. Il peut le prouver scientifiquement. Il n’est pas le seul. Pire, vous démolissez la réputation de ces gens en disant qu’ils devraient être envoyés à Gagnon. Oui, oui, Mario Dumont a dit cela. Le même qui a été le chef d’un parti politique et qui aurait pu être premier ministre. Quel homme avec plein de jugement! Il a même dit que si les gens avaient des complotistes dans leurs familles, qu’ils devraient couper les ponts avec eux. Ayoye! Là, j’ai décroché. Je pensais que Dumont avait du jugement, mais là, j’ai la preuve que non.    


Avez-vous déjà lu le livre du Dr Peter Gotzsche qui s’intitule: « Remèdes mortelles et crime organisé. Comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé »? Il est clair depuis longtemps que ces compagnies ont mainmise sur notre santé ou plutôt sur nos maladies. Un malade de guéri, un client de moins. Votre propagande de peur est trop évidente. Vous êtes allés trop loin. Vous pouvez bien vous moquer des chercheurs de vérités qui ont décelé l'arnaque. Je n'aurais jamais cru que vous étiez d'aussi mauvaise foi. ADIOS


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude101 articles

  • 1 085 076

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Lucie Mandeville Répondre

    30 août 2020

    Bravo Monsieur Patenaude pour vos articles! Et merci!


    • Alain Patenaude Répondre

      31 août 2020

      Merci pour votre commentaire et bravo madame pour vos vidéos que j'écoute....