Harper n'en finit plus de nous surprendre...

Tribune libre



Plusieurs d'entre-nous l'avions dit, Harper est un homme dangereux. Après ses nombreuses tentatives de contrôle des médias puis ses prises de positions radicales et totalement déshumanisées sur l'invasion et le carnage israélien au Liban, ne voilà-t-il pas que Harper se comporte également en despote dans des micro-situations. Dans l'édition du samedi 12 août du journal Le Devoir, on peut lire dans l'excellente revue de presse du Canada anglais que nous sert Manon Cornellier que ce monsieur se croit vraiment seul maître à bord. Le chroniqueur du Globe and Mail Lawrence Martin après avoir, dit-elle, fait un portrait peu rassurant des six premiers mois de pouvoir de Harper termine son papier par une anecdote récente. Lors d'un vol dans l'avion du premier ministre, celui-ci est invité à plusieurs reprises par le pilote à cesser d'utiliser son téléphone cellulaire et son Blackberry (toute personne sensée sait pourquoi) . Après plusieurs refus, Harper finit par céder. A la fin du voyage, un membre du personnel du PM avise le pilote que ses services ne seront plus requis lors des futurs voyages du premier ministre. Comme le dit la conclusion du texte de Manon Cornellier, ainsi va la vie dans le nouvel Ottawa de Stephen Harper, ou vous entrez dans le rang ou vous tombez en disgrâce. Pas rassurant, et dire qu'il est à la tête d'un gouvernement minoritaire, on peut imaginer le pire...
PEUREUX OU FOU À LIER ?
Harper est le grand absent de la conférence mondiale sur le sida qui se tient présentement à Toronto. Il refuse systématiquement toute participation à des événements où il y a présence ou possibilité de présence d'homosexuels. Ou bien il y a une grosse gêne chez ce type ou bien il est coincé au point d'en faire une maladie ou bien pour lui homosexualité rime avec péché et le sida est la punition de son Dieu pour tous ceux, homo ou non, qui ont commis le péché de la chair. Bush peut aller se rhabiller, il se fait plus fou.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé