Hargne et fiel?

Tribune libre

Récemment, j’ai reçu parmi mes courriels une magistrale leçon de morale catholique. J’aurais juré lire la version exhaustive de la réponse 495½ du Petit Catéchisme ou une ritournelle folklorique de l’Album de la Bonne Chanson de l’abbé Gadbois. J’ai été quelque peu déçu car je croyais mon expéditeur un homme sage et éveillé. Un peu plus et on me condamnait aux flammes de l’enfer.
Selon ce monsieur, de petits zigotos déversent leur hargne sur l’Église catholique, dont je suis, probablement, selon lui. Ce serait un sport à la mode activé par une presse désinformante encore selon lui. Le message du Christ, s’il est authentique, était et est encore un message d’Amour, de Paix et de Tolérance. Rien à voir avec la mafia vaticane, rien à voir avec la toute puissance de cette Église on ne peut plus hypocrite. Je ne suis pas un être parfait, loin de là, sauf que quand, du haut de la chaire, on m’accable depuis ma naissance, de culpabilités multiples, quand on m’envoie encore une fois aux flammes de l’enfer, où le péché mortel est le billet de saison, parce que, à l’adolescence, j’ai osé, en privé, faire de petits solos de guitare, là je ne marche plus.
Ceux qui ont vécu cette époque se souviennent certainement que le soir, on n’osait pas s’endormir de peur de mourir et d’aller dans les Géhennes brûler pour l’éternité pour de telles broutilles. Une des armes de la puissance est la peur. Dire qu’à une époque, on a cru à de telles aberrations ! Dans les campagnes, des femmes mourraient en couches parce qu’épuisées (des familles de 12 enfants et plus), le curé visitait annuellement les familles pour réclamer, bien sûr, sa dîme et la petite gentillesse en passant était de culpabiliser ces femmes si, depuis la dernière année, elles n’étaient pas encore enceintes suite à leur DEVOIR conjugal. Jouir de l’acte sexuel normal était un péché. Semblerait-il qu’il n’y avait qu’eux (les curés et autres clergitudes)qui y avaient droit en s’enfilant de petits garçons dans les pensionnats ! Vous vous rendez compte.
Les jeunes qui me lisent ne croiront pas de telles horreurs et certaines personnes voudraient, aujourd’hui, qu’on respecte ces abuseurs, ces donneurs de conseils et de condamnations ! On nous disait que l’orgueil était le plus grand des péchés. Que pensez-vous alors d’un cardinal, revenant de Rome, la tête enflée au point de ne plus supporter sa mitre, bouffi d’orgueil qui déclare : « Bravo Montréal de t’être faite belle pour accueillir ton prince »…et on nous enseignait l’humilité, la soumission ! Ce même cardinal était à la base de ce qu’on est convenu d’appeler "les Enfants de Duplessis", vous vous souvenez ? Au québec nous sommes devenus tellement humbles et soumis qu'on n'ose même pas secouer la chape de plomb fédérale entretenue par notre Jean Charest national et autres mous. Je ne parlerai pas des deux dernières perles de l'Église, c’est –à-dire la petite fille de 9 ans enceinte et de l’usage du condom, ce ne sont que des broutilles comparées à tous les massacres, tueries, tortures et autres exactions commises par elle au nom de Dieu tout au long de son histoire.
M. Gil Courtemanche dans un courageux article dans Le Devoir de la fin de semaine du 28 et 29 mars, n’a exprimé que le ras le bol général des excès de bondieuseries et autres « erreurs » de cette très « sainte » mère l’Église. Appelez ça de la hargne, du fiel ou autre expression de même acabit, les récents commentaires qu’on ne peut plus taire, expriment la colère de s’être fait avoir pendant aussi longtemps sous de fausses représentations. Il n’est pas facile de réaliser qu’on a été dupes. Jésus doit se retourner dans sa tombe…pardon dans son ciel, de voir celle qui prétend le représenter, agir comme elle l’a fait et comme elle le fait toujours.
Il est certain que certaines personnes, semble-t-il, ne peuvent vivre sans s’accrocher à un merveilleux mythe d’un dieu tout puissant, aimable et à qui le péché déplaît. Qu'ils continuent si ça leur fait du bien de s'abandonner dans de telles croyances. Ils sont libres aussi de croire au père Noël et à la fée des étoiles, mais, au moins, ceux-là, arrêtez de nous faire suer en tentant de nous faire croire à vos lubies et à l’église catholique prétendument sainte et universelle ( ? pas sûr). Celle-ci sera respectée, la journée où elle sera respectable et qu’elle vivra ce qu’elle enseigne, c’est-à-dire l’Amour, le Pardon et la Tolérance dans l’Humilité.
Ivan Parent

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 501

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    2 avril 2009

    Vous me faites plaisir en écrivant cet article, parce que c'est très exactement ce que je ressens.
    Gil Courtemanche n'y est pas allé de main morte, mais le pape non plus sur les 3 derniers scandales qui ont secoué l'église. Alors ma foi ...
    Quant à tous ceux qui trouvent que cet article est plein de hargne et de fiel, ils devraient peser correctement leurs mots, et penser à deux fois à la parabole de paille et de la poutre.... Peu de compassion et d'amour dans leurs commentaires en général à ces bons chrétiens, mais bien .... de la HARGNE et du FIEL !
    Leur façon psychotique de vouloir défendre l'indéfendable est pitoyable . Que voulez-vous, ils sont conditionnés par la plus grande secte du monde qui a fort bien réussi vu l'état des finances du Vatican. Le lavage de cerveau dure depuis presque 2000 ans pour maintenir le pouvoir des plus puissants sur les plus faibles sans que ceux ci ne lèvent le petit doigt.

    Nous avons eu en France une monarchie qui se prétendait de droit Divin pendant des siècles, si oppressante pour les plus pauvres qu'on a finit par leur couper la tête . Le sang n'était même pas bleu c'est dire !
    Merci de remettre un peu les pendules à l'heure donc dans votre article .

  • Michel Guay Répondre

    2 avril 2009

    Vous prenez vos désirs pour des réalités avec vos lorgnettes protestantes et d'athés car l'Église catholique n'a jamais été en si bonne forme depuis 2000 ans en passant en un siècle de 700 millions de baptisés catholiques à un milliard 400 millions sans jamais avoir été dans l'obligation de nier sa foi qui est le symbole des apôtres .
    La hargne et le fiel viennet de vous contre 450 ans de catholicisme au Québec
    Et votre seule force vient de la censure des opinions des catholiques dans tous les médias

  • Archives de Vigile Répondre

    2 avril 2009

    Bonjour!
    Actuellement,en lisant les médias du monde je perçois que l'autorité morale de l'église de Rome est lourdement malmenée.
    L'augmentation des demandes d'apostasie est un phénomène mondial.
    Le Vatican a de la difficulté à s'adapter à internet.Plusieurs experts disent que le pape Benoît a l'habitude de parler sans à priori considérer les conséquences possibles de ses discours.
    Plusieurs affirment que les positions de l'église de Rome devraient faire objets d'un nouveau concile.
    La surprise vient du fait que très peu de femmes prennent la parole publiquement sur tout cela.

  • Archives de Vigile Répondre

    1 avril 2009

    Bonjour!
    Et en plus...une église catholique qui affirmera;
    Que les prêtres peuvent être mariés,

    Que les femmes peuvent être ordonnées,
    Que les homosexuels sont accueillis sans discrimination,
    Que l'Église de Rome demande pardon pour ses péchés passés.

  • Archives de Vigile Répondre

    1 avril 2009

    Pour reprendre votre mot, avec cet article intrépide vous devriez quasiment vous hisser au niveau du courage de Gil Courtemance.
    GV

  • Archives de Vigile Répondre

    1 avril 2009

    SI DIEU EXISTE- Claude Dubois
    Personne...
    Il n'y a plus personne...
    Mon âme qui s'affole (...)
    Me laisse inanimé...
    Personne...
    J'ai besoin...
    J'ai personne...
    Christian Montmarquette
    Militant pour l'éradication de la pauvreté au Québec

  • Jacques A. Nadeau Répondre

    1 avril 2009

    Excellent topo M. Parent.
    On en veut d'autres comme ça! Catharsis? Bien sur que oui.