Projet Liberté-Nation

Entrevue exclusive avec Claude Béland

Pourquoi le défunt grand patriote Claude Béland s'est joint au Projet Liberté-Nation

4b88a609c9767df1b03681cad43feb24

Tribune libre

CLAUDE BÉLAND, UN PATRIOTE ET UN LIBERTÉ-NATION QUE NOUS N'OUBLIERONS JAMAIS/ Adieu ! Claude...


Le 12 janvier 2019, le vice-président du Réseau Liberté-Nation, Michel J. Grenier, a écrit à Claude Béland pour savoir pourquoi il s'était inscrit à Projet Liberté-Nation. Voici la question et la réponse :


MJG " Dites-moi, Claude, qu'est-ce qui vous a convaincu de faire partie du Projet Liberté-Nation ?


CB "J'ai souvent proposé qu'il soit dit aux Québécois et Québécoises ce que sera la Québec s'il devient indépendant.


Dire qu’il faut être une nation nationale, sans dire comment cette nation sera organisée, qui la dirigera, quel sera le mode de scrutin pour élire les dirigeants, etc..., n’est pas suffisant.


Or, Me Guy Bertrand propose que toutes les régions du Québec soient parties prenantes de cette indépendance, c'est-à-dire que chacune des régions devienne membre d'une république.


Chacune d'elles aura son propre gouvernement, puisque toutes les régions du Québec ne sont pas identiques.


Chacune aura le pouvoir d'administrer. Chacune sera membre d'une république, et chacune aura son gouvernement pour faire en sorte que, différentes les unes des autres, chacune ait la responsabilité de développer librement son coin de pays.


Cela me fait penser aux caisses populaires, aux temps où on comptait plus de 1000 caisses réparties dans chacune des régions du Québec.


Desjardins était le gouvernement central dont les élus étaient les représentants des régions.


Les caisses de chacune des régions étaient libres de créer une grande organisation qui développait efficacement chacune de leurs régions.


C'est le système Liberté-Nation.


J'ai pensé que je pouvais témoigner des pour et contre d'un tel système puisqu'il n'existe pas de systèmes parfaits (ce sont les citoyens qui doivent l'être.)


Voilà ! J'ai dit pourquoi je trouvais ce projet intéressant.


MJG : Merci énormément, Claude !


MJG: Seriez-vous d'accord que je publie ma question et votre réponse, au bénéfice des lecteurs ?


CB : Je plaide pour la liberté. Vous avez certes la liberté de publier vos questions... et les réponses que vous obtenez !


MJG : Merci, Claude ! “


Si vous trouvez dans le courage de Claude Béland la motivation et le goût de participer à la création de la République fédérale du Québec(www.republiquefederaleduquebec.com) qui assurera le parachèvement du pays québécois nous vous suggérons d'adhérer au Réseau Liberté-Nation: https://reseaulibertenation.com/


La République fédérale du Québec c'est une structure constitutionnelle qui permettra à nos 17 régions d'obtenir le statut d'État autonome (avec un parlement, un gouvernement et des tribunaux) et au Québec le statut de pays en rompant avec la Constitution canadienne sur laquelle s'appuie le Canada anglais pour attaquer ou dénoncer les lois québécoises dont la Loi sur la Laïcité notamment.


Me Guy Bertrand


Photo de Guy Bertrand.


 


Featured 32aed1857da096bd16a4f38e5d426540

Michel J. Grenier2 articles

  • 1 298

Actuellement vice-président du Projet et Réseau Liberté-Nation.

Président du réseau international WebMusic-MusiqueWeb et de la Fondation Ensemble Internationale depuis avril 1998 et novembre 2004, respectivement.

Embouteilleur sous contrat avec Coca-Cola, Schweppes et A & W, de 1966 à 1992.

À partir de novembre 2017, Michel a découvert et étudié en profondeur le Projet Liberté-Nation, mis au point par probablement le plus grand patriote et constitutionaliste Québécois encore vivant, Me Guy Bertrand.

Michel, apolitique et libre-penseur, est un fédéraliste inconditionnel et est maintenant convaincu que l'avenir du Québec, comme pays, ne repose pas sur un état unitaire, tel que proposé par le PQ, QS et autres groupuscules, jusqu'à maintenant, mais bel et bien sur une république fédérale, francophone, laïque, inter culturelle et rassembleuse, à Québec, plutôt que sur une fédération muticulturelle centralisatrice et ghettoïsante, sans âme ni identité propre, qui divise, à Ottawa.

Michel est convaincu que tous.tes les Québécois.es intéressé.e.s à l'avenir de notre grande Nation francophone et laïque devraient regarder de très près ce que propose le Réseau Liberté-Nation.




Author extra bg
Author extra bg

Qui dit mieux ?



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé