Les masques ne protègent pas contre le covid

Comment osez-vous Monsieur Legault!

Vous n'êtes pas le propriétaire de nos droits et libertés

918a8d020a8319e24833fa6271a5da14

Tribune libre

AVERTISSEMENT :


Je m’adresse encore au premier ministre François Legault, sachant très bien qu’il ne lira jamais cette lettre.


 


Monsieur Legault, je vais commencer en vous disant que vous n’êtes pas le bon premier ministre que j’avais anticipé, lors de votre élection. J’ai voté pour vous, car vous sembliez être quelqu’un de vrai. J’aimais votre équipe. Vous sembliez être à l’écoute des gens. Après avoir enduré les libéraux, il faisait bon de voir un politicien à l’écoute de la population. Arriva la pandémie. Tout le monde vous a encensé d’être présent quotidiennement pour gérer le tout. Mais dernièrement, je n’aime pas ce que je vois et entend de votre part. Votre attitude ne m’inspire pas confiance. Ce que vous avez dit par rapport aux masques, qu’ils devaient devenir la norme d’une nouvelle liberté, ça ne passe pas. Regardez la photo. Premièrement Monsieur Legault, je vous invite à lire ce qui est écrit sur cette boîte de masques sur la photo ci-haut. « Les masques ne protègent pas contre le covid-19 ». Ce n’est pas moi qui invente cela. C’est inscrit sur la boîte. Cela ne vient pas des théoriciens du complot. Qu’avez-vous à dire là-dessus? Personne n’en parle dans les médias que vous financez grassement. Ce sont les instructions sur les boîtes de masques que les gens peuvent se procurer un peu partout. Les masques protègent encore moins s’ils sont faits « Homemade ». Avez-vous entendu le scientifique, je répète, le scientifique Canadien Denis Rancourt de l’Université d’Ottawa qui disait que le port du masque était inutile? Je vous mets le vidéo au cas où vous seriez tenté de l’écouter. Ce serait le fun que vous écoutiez des vrais scientifiques et non pas de faux danseurs sur You tube qui se donnent ce titre.


https://www.youtube.com/watch?v=J13v91ESl44


Là où vous m’avez perdu c’est quand vous avez empêché les familles d’aller voir leurs parents mourants dans les CHSLD pour les accompagner pour le grand voyage. Là, j’ai décroché. Quelle inhumanité de votre part! Des étrangers pouvaient être auprès d'eux au seuil de leur vie, mais pas la famille. C’est impardonnable. Je me suis dit que vous dépassiez les bornes. Quand on regarde cela avec du recul, on a quasiment l’impression que votre gouvernement et celui de Monsieur Trudeau avez tout fait pour que la pandémie s’envenime. Je m’excuse de le penser, mais si je me fie à ce que vous avez fait et surtout à ce que vous n’avez pas fait, c’est ce qui en ressort. Peu de tests. Refus des autorités médicales à ce que les infirmières portent le masque avec les gens malades, parce que vous aviez de la misère à en trouver. Nos vieux n’ont pas été soignés. Habituellement, quand quelqu’un est en danger, on fait tout pour le sauver. On ne le laisse pas crever sans soins dans une chambre, intubé et apeuré. Tous les experts disent qu’en cas de pandémie, il faut tester massivement les gens, confinés ceux qui sont malades. Vous avez fait le contraire en plus d'être synchronisés avec tous les autres pays. Donc, c'est l'OMS qui vous dicte la donne. Que peut-on en penser? En plus, Arruda nous menace d’un autre confinement si nous ne lui obéissons pas. Come on!


https://www.youtube.com/watch?v=B-VE3VzuUUE&t=63s


Nous ne sommes pas des chiens à dresser. Nous sommes des humains tout comme vous. Nous avons des familles, des enfants, des amis. La norme de notre liberté c’est ce que nous vivions avant la pandémie. Personne sur cette terre ne veut vivre en permanence avec un masque en s’éloignant des gens de peur qu’ils nous contaminent. Moi, personnellement, j’aimerais mieux mourir que de vivre dans un monde comme cela. Comment les gens vont faire pour tomber en amour dans votre monde idéal? Monsieur Legault, vous voulez vivre dans un monde comme celui-là? À écouter votre commentaire après votre point de presse, il est évident que vous ne portez pas le masque très souvent.


https://www.youtube.com/watch?v=jTp3cf9yepw


Les principales victimes de cette pandémie ont été les personnes âgées atteintes de plusieurs pathologies et les personnes dont le système immunitaire était déjà fragile. La maltraitance des personnes âgées dure depuis tellement d’années. Vous les avez sortis des hôpitaux pour les envoyer dans des CHSLD. C’était la mort assurée. Qu’avez-vous fait, par la suite pour vous assurer que les choses changent dans les CHSLD, après cette hécatombe? RIEN. Vous avez laissé les choses aller. En mai, nous avons eu une canicule. Pas d’air climatisé dans les chambres des CHSLD. Mais il était bien plus important d’envoyer 272 millions au Cirque du soleil pour leur éviter de devoir aller piger dans leurs comptes cachés aux Îles Caïmans. Ça, ce sont des faits. Qu'avez-vous fait pour aider les gens en détresse et pour ceux qui géraient de petites entreprises? Rien. Les grosses entreprises, par exemple, ont eu droit, rapidement, à votre sollicitude.  


Samedi le 18 juillet 2020, vous nous avez obligé au port du masque dans les endroits publics. Je crois que cette décision de l'OMS vous a plu car vous aviez sûrement le coeur à la vengeance de ne pas avoir pu passer votre ignoble loi 61 aussi facilement que vous l’auriez voulu. Il est clair que vous vous vengez et tentez une autre façon de nous neutraliser. Plusieurs diront qu’ils font la même chose avec le port du masque dans d’autres pays, mais vous aviez, j’imagine, le droit de ne pas faire comme le reste de la terre, à moins que vous fussiez redevable à quelqu’un! Vous dites que la science l’exige. Vous pouvez bien parler de la science. Si elle est représentée par Arruda, elle fait bien pitié. C’est lui qui nous disait de ne pas porter le masque en début de pandémie. Je remets le vidéo pour la Xième fois.


 https://www.youtube.com/watch?v=crKZNy2ZVD0


Qu’est-ce qui justifie ce port du masque dans les endroits publics? La possible deuxième vague? Il faudrait qu’il y ait eu une première vague pour ça. La courbe que vous vouliez aplatir en début de pandémie est aplatie. 


Les morts de toutes sortes que vous avez largués dans les statistiques Covid ont à peine dépasser le nombre de morts de la grippe saisonnière prévus à chaque année. Personne n’est mort en plein milieu de la rue avec la bave à la bouche. Je n’aurais jamais cru qu’un homme comme vous en arriveriez à nous imposer un masque. Cela est très nocif pour la santé. Ma femme travaille en milieu hospitalier et elle a des rougeurs sur le visage qu’elle n’avait pas avant. En plus, vous étirez les décrets de crises sanitaires, laissant les travailleurs non-protégés par leurs conventions collectives se faire traiter comme des moins que rien par leurs employeurs déchaînés. Le syndicat de la FIQ vous a demandé d’arrêter cette folie et vous ne l’avez pas écouté.


https://www.latribune.ca/covid-19/covid-19-la-fiq-va-en-cour-contre-un-arrete-ministeriel-juge-abusif-d16be27bb53ed0ded884a8cf3ba14fef


Pendant ce temps, les employés se font abusés par leurs employeurs à tous les niveaux. Vous ne le savez peut-être pas, mais les gestionnaires de CISSS et des CIUSSS font ce qu’ils veulent et prennent des décisions absurdes concernant les plus petits détails en soins et en services. Qu’avez-vous en tête Monsieur Legault? Êtes-vous devenu un petit dictateur en l’espace de 4 mois? Qui sont vos patrons? Les banques? Big Pharma? L’OMS? L’ONU? Bill Gates? J’aimerais vous rappeler que C’EST NOUS QUI SOMMES VOS PATRONS CHER MONSIEUR. Lâchez-nous les basquettes avec vos mesures autoritaristes! Je ne vous reconnais plus.  


Est-ce que le port du masque obligatoire est un moyen que vous utilisez pour évaluer le taux d’obéissance des gens? Dans quel but? Vous nous aviez promis d’être un bon gouvernement, mais on dirait bien que vous êtes le gouvernement qui a décidé de nous enlever tous nos droits et libertés. Vous aviez dit être à l’écoute du peuple. C’est tout faux. Vous ne répondez à aucune question du peuple, sauf celles de vos médias que vous payez grassement pour qu’ils ne vous critiquent pas trop. Pourquoi avons-nous l’impression que vous êtes en train d’installer quelque chose contre les droits et la liberté de la population? Connaissez-vous la véritable définition du mot Autorité? Cela veut dire « Faire grandir, s’élever ». L’autorité, ce n’est pas simplement d’imposer quelque chose aux autres, parce qu’autrement cela devient de l’autoritarisme. Les solutions que vous dites vouloir rechercher, ne se trouvent pas dans votre cocon ouaté de politicien, mais à la base sur le terrain où les petites gens comme nous, vivons. Comme vous ne consultez pas le public, vous imposez des mesures d’une façon totalement déconnectée de notre réalité. Je suis sûr que vous et votre famille n’avez pas les désavantages reliés aux masques et à la distanciation physique dont vous nous obligez à faire face. Vous vivez dans votre bulle de millionnaire. Vous avez tous les pouvoirs et en ce moment, nous avons l’impression que vous en abusez.


Regardez les gens qui croient que le masque les protègent, que font-ils quand ils vont au guichet automatique? Ils se servent du clavier dont tout le monde s'est servi avant eux, qui n'est jamais désinfecté entre chaque client. Et si ce clavier était infecté? Pensent-ils que leurs masques serviraient à quelque chose? Après avoir touché le clavier, ils jouent avec leurs masques parce qu'il fait chaud. Eh Hop Covid! Et quand ils vont mettre de l'essence et qu'ils pianotent leur code sur le clavier de la pompe dont tout le monde s'est servi avant eux? Ah oui, c'est vrai, le covid ne va pas dans les banques et les endroits ou est vendu l'essence. Le covid prend des congés comme ça de temps en temps, n'est-ce pas messieurs Arruda et Legault? Souvenez-vous la journée de la manifestation sur le racisme systèmique! Y-a-t-il eu une éclosion malgré que les gens n'ont pas respecté la distanciation physique? PANTOUTE. La fête de la St-Jean n'a pas eu droit à ce congé covidien.   


Monsieur Legault, désirez-vous vraiment que vos petits-enfants vivent dans un monde masqué en ayant le réflexe de s'éloigner des gens qu'ils rencontrent? Comment osez-vous déterminer quels sont nos droits et nos libertés? Vos mesures ne sont pas à la hauteur de la gravité virale. Comment pouvez-vous exiger que nous acceptions de ne plus revenir comme nous vivions avant? Nous avons été confinés pour le membre nombre de morts de la grippe dans les années précédentes. Plusieurs moutons vont vous suivre, mais vous ne pourrez pas gagner cette guerre injuste contre nous. Quand les gens vont réaliser qu’ils n’auront plus accès à leur liberté d’avant, ils vont crier très forts.


Featured f8673cb092102f4c1f4b4a992a443180

Alain Patenaude101 articles

  • 1 086 116

Je suis un Gatinois indépendantiste dans l'âme au-delà des idéologies poiitiques et non pas un vieux péquiste des années 70 du genre qui détestait les anglais parce que c'était cool. Je ne déteste personne. Je parle anglais et français et je trouve primordial que le Québec protège sa langue française, au détriment de ce que peuvent penser mes amis anglophones. Je suis originaire de St-Jean sur Richelieu et je vis dans l'Outaouais depuis 2010. J'ai vécu à Granby,, St-Hubert et Contrecoeur. Je crois que nous devrons, un jour, quitter ce beau grand Canada qui ne nous aime pas, pour voler de nos propres ailes. Nous sommes comme des adolescents qui doivent quitter le foyer familial pour fonctionner par eux-mêmes et ce, même si les parents ne veulent pas nous laisser partir. Je suis désillusionné de la politique d'ici et du fédéral. Écrire me permet d'évacuer mes frustrations et de structurer ma pensée. 





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Pierre Bourassa Répondre

    27 juillet 2020

    .Bravo aux milliers de manifestants hier 26-07-2020 devant l'Assemblée nationale du Québec ayant défié la pluie pour mettre un frein à cette folle gestion par le gouvernement Aruda-Legault  de cette prétendue pandémie .Voici jusqu'ou ils peuvent aller s'ils suivent les consignes:


    (passé dans le traducteur):https://www.lifesitenews.com/news/florida-county-orders-residents-to-adhere-to-facial-covering-requirements-at-home  Le comté de Floride ordonne aux résidents d'adhérer aux "exigences de couverture faciale" à domicile.L'ordonnance d'urgence du comté de Broward oblige les familles à domicile à "se conformer à toutes les directives applicables... y compris les exigences en matière de couverture du visage".


    BROWARD COUNTY, Floride, 21 juillet 2020 (LifeSiteNews) - La semaine dernière, les responsables d'une communauté du sud de la Floride ont publié un nouvel ensemble de règles que les résidents doivent suivre au nom de contenir COVID-19, y compris une disposition qui charge les propriétaires de maison de faire respecter les nouvelles règles sur la propriété privée, y compris l'adhésion aux "exigences de couverture faciale".


    L'ordonnance d'urgence 20-22 du comté de Broward impose un couvre-feu à 23 heures, limite les rassemblements dans les résidences privées à dix personnes, exige le port de masques dans les gymnases et interdit aux établissements de servir des clients qui ne portent pas de masque, entre autres mesures.


    "J'implore le public de prendre ses responsabilités - sa responsabilité personnelle - pour sauvegarder la santé et le bien-être des uns et des autres", a déclaré le maire Dale Holness, dans le rapport de la section locale 10. "D'où nous sommes, cela semble grave". La population du comté de Broward est d'environ 2 millions d'habitants. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 36 913 cas positifs et 477 décès ont été signalés, soit à peine 0,02 % de la population.


    Un passage qui déclare est particulièrement préoccupant : "Toutes les personnes qui résident dans une propriété résidentielle, qu'elle soit unifamiliale ou multifamiliale, et qu'elles soient propriétaires ou locataires de la propriété, doivent s'assurer que toutes les personnes présentes dans la propriété résidentielle, y compris les invités, respectent toutes les directives applicables de toute ordonnance d'urgence du comté de Broward, y compris les exigences en matière de couverture faciale". Ce texte charge effectivement les particuliers d'appliquer l'ordonnance dans leur propre maison, y compris en interdisant les rassemblements de plus de dix personnes et, dans le cas des lotissements, en interdisant les jeux de société ou de cartes à plusieurs joueurs. L'impact de la clarification "y compris les exigences de couverture faciale" n'est pas clair, car l'ordonnance ne mentionne aucune exigence de ce type pour les résidences privées, mais l'inclusion a suscité des craintes : elle sera interprétée comme une obligation pour les résidents de porter des masques à l'intérieur de leur propre maison.

    28 États, plus le District de Columbia, ont imposé dans tout l'État l'obligation de porter des masques dans les magasins et les restaurants, ainsi que dans les transports publics. Même dans les États et les localités qui n'ont pas de tels mandats, la plupart des détaillants nationaux exigent désormais que les masques soient portés dans tous leurs établissements à l'échelle nationale."En tant qu'épidémiologiste, bien conscient des multitudes de microbes que nous abritons tous, je porte depuis des années une paire de gants et un respirateur N95 dans mon sac à dos et je suis d'accord avec l'approche générale consistant à utiliser toutes les mesures préventives appropriées au fur et à mesure que les États s'ouvrent", écrit Chris von Csefalvay, vice-président des projets spéciaux de Starschema. "Pourtant, les preuves ne sont guère assez solides pour élever le port du masque au rang de comportement moral. Cela reflète une préoccupation plus grande pour l'effet psychologique des masques - peut-être comme une restauration du contrôle face à un ennemi invisible et souvent déroutant, sans remède ni prophylaxie - que pour leur réalité scientifique".




  • Charles Danten Répondre

    22 juillet 2020

    J'ai essayé hier de demander une exemption en raison de mes problèmes de santé au niveau de la bouche, de la gorge et de la langue, mon ouverture buccale est d'environ 1 cm, j'ai des problèmes pour avaler à cause de la cicatrisation de toutes ces structures à la suite d'un traitement pour le cancer. On m'a traité comme une merde. Le gérant du Super C est descendu en courant de son bureau et m'a interdit d'acheter des aliments dans son commerce. Lorsqu'il a appelé la police pour me faire expulser de force, j'ai quitté les lieux sans faire de vague. C'est absurde, j'ai eu beau lui dire que j'avais du mal à respirer avec un masque, que je ressentais un sentiment de panique, il n'a rien voulu entendre. 


    Pareil pour mon dentiste. Avez-vous vu quelles sont les procédures qui sont appliquées pour se faire nettoyer les dents : vous recevez la veille un coup de téléphone de la réceptionniste qui vous soumet à un barrage de question sur votre état de santé. Une fois arrivé chez le dentiste, on vous prend votre température, on place vos affaires dans un contenant, on vous asperge les mains et les avant-bras de gel à l'alcool, vous devez ensuite porter un masque pour vous rendre dans la salle d'examen où on vous dit de l'enlever et de vous gargariser avec une solution désinfectante. Vous pouvez ensuite vous assoir sans masque, mais dès que l'opération est terminée vous devez remettre votre masque pour sortir. Et si vous avez le malheur d’avoir envie d’aller aux toilettee, vous devez recommencer toute la procédure. J'ai demandé à mon dentiste de faire une exception en ce qui concerne le masque pour des raisons qu'il connait très bien puisque ça fait vingt ans que je vais chez lui, mais il a refusé. J'ai noté que toute la procédure est extrêmement agressive et intimidante. Ces gens-là sont vraiment en guerre contre un ennemi invisible qui n'existe plus que dans leur imagination. Ils ne semblent pas non plus vouloir comprendre que les masques ne servent à rien, comme l'a souligné M. Patenaude, l'auteur de ce texte, c'est écrit sur la boîte.


    Dans la Résidence pour personnes âgées où j'habite, vous devez mettre un masque dès que vous sortez de votre appartement pour vous rendre à la salle à manger. Une fois rendu, vous pouvez enlever votre masque et vous assoir avec exactement 4 personnes avec qui vous devez vous assoir par la suite, toujours les mêmes, soi-disant pour éviter la contagion. Alors que dans cette sale, il y a environ 75 personnes qui respirent le même air, et qu'aucune de ces personnes n'est contagieuse puisqu'elles ne sont pas malades ! À la fin du repas, tout le monde doit remettre son masque afin de retourner à son appartement. Un garde à l’entrée fait la police 24 h par jour. Vous devez laisser votre nom à la sortie et à la rentrée.


    Les gens coopèrent malgré tout, car comme le dit le Pr Raoult dans l’un de ses livres, Votre santé, à propos de la grippe aviaire (H5N1), « l’hybris, cette démesure qui rend fou, s’est emparée de toute la société, provoquant une panique injustifiée dans la population. Tout le monde avait perdu la raison ! »


    On comprend très bien vu l'absurdité de ces mesures qu'elles n'ont rien à voir avec la santé. Ce sont des mesures de soumission. L'idée est d'entrainer les gens par conditionnement opérant à obéir à n'importe quel ordre comme des chiens savants. Si vous n'obéissez pas, vous ne pouvez ni vous nourrir, ni vous faire soigner, ni vous déplacer par les transports en commun. C'est une véritable tyrannie, un abus de pouvoir évident.


    Si on ne se révolte pas, c'en est fini de notre liberté. La prochaine étape sera la vaccination obligatoire avec un vaccin inutile (puisque les virus ARN comme le covid-19 changent constamment de configuration rendant caduque le vaccin créé à partir de la souche initiale), le carnet d’immunisation obligatoire, voire en dernier lieu, lorsque la population sera bien entraînée, la puce de traçage sous-cutanée, l’élimination de l’argent liquide, etc. 


    On peut même envisager si on pousse la réflexion à son terme, des camps de rééducation, à l'instar des pays communistes, où on enfermera les fortes têtes comme moi. Ceux à la toute fin qui ne sont pas « guéris » seront tout simplement euthanasiés ou assassinés d’une balle dans la nuque. 


    Ce n’est pas un scénario fantaisiste. C’est exactement ce qui s’est passé partout où le totalitarisme s’est implanté.


    Il faut se demander par ailleurs pour terminer pourquoi le seul traitement efficace que nous ayons est interdit par l'OMS et ses sbires, Arruda, Fauci et compagnie ? Est-ce pour prolonger l'épidémie et l'aggraver afin d'entretenir la psychose assez longtemps pour que l'entraînement à l'obéissance ait une chance de porter ses fruits ?


    https://www.newsweek.com/key-defeating-covid-19-already-exists-we-need-start-using-it-opinion-1519535


    https://guyboulianne.com/2020/07/28/une-conference-de-presse-donnee-par-un-groupe-de-medecins-devant-la-cour-supreme-des-etats-unis-est-censuree-en-moins-de-12-heures/