Politique québécoise

Changement de paradigme au Québec?

5f0f8666967d6b705419ba08ceca75dc

Tribune libre

Alors que les dernières décennies nous ont habitués à voter fédéralistes pour le Parti libéral du Québec (PLQ) ou souverainistes pour le Parti québécois (PQ), ces deux partis mobilisant la scène politique québécoise, certains analystes politiques commencent à parler d’un changement de paradigme gauche-droite au Québec, représenté par Québec solidaire (QS) à gauche et la Coalition avenir Québec (CAQ) à droite. Une hypothèse qui se justifie par la perte de la faveur populaire pour le PQ et le PLQ et qui laisse la chemin libre à la CAQ et à QS.




Or, je suis d’avis qu’il ne faut pas aller trop vite avant de conclure en un tel scénario. J’en veux pour preuve la dernière sortie de François Legault sur la «louisianisation» du Québec eu égard aux critères d’immigration qui échappent au Québec, et qui a fait rejaillir l’idée de la souveraineté du Québec à la une de plusieurs quotidiens québécois.




J’ajouterais à mon argumentaire le tollé de critiques envers Lucien Bouchard concernant ses déclarations pour le moins négatives sur le PQ qui, selon lui, pourrait être remplacé par un autre véhicule s’il ne fait plus l’affaire. La lettre de la sœur de René Lévesque, Alice, par contre, a reçu une pléiade de commentaires positifs sur la façon dont elle a répondu à l’ancien chef du PQ en lui reprochant, notamment, ses commentaires radicaux sur l’état du PQ actuel.

Quant au paradigme gauche-droite, il m’apparaît prématuré de nous aventurer dans un sentier encore en friche avant d’avoir exploité jusqu’au bout la voie de la souveraineté qui recueille encore, bon an mal, quelque 30% de la faveur populaire. En résumé, laissons passer les prochaines élections qui verront peut-être une remontée significative du PQ.


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1784 articles

  • 1 211 254

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Pierre Marchand Répondre

    12 juin 2022

    Je crois que les experts sont déconnectés de ce qui se passe actuellement au Québec!


    Les Vrais experts sont avec le Peuple! Sont le Peuple!


    C'est plein d'experts ici!


    Mais le lectorat n'est plus là!


    Les commentateurs non plus!


    C'est comme une charette sans cheval!


    Ce n'est pas ce que j'ai connu au début!


    Il y avait un cheval!


    Ici on a une tortue!


    Qui se dit, qu'il ne faut pas aller trop vite!


    Qu'il faut regarder le train passer!


    Alors que le Peuple bouillonne.. tellement ça va vite!


    Un Nouveau Paradigme!?!?


    Il est déjà là!


    Cette fois il est Réel!


    Mondialistes-Patriotes


    Satan-Christ


    Simple n'est-ce pas!


    Le reste est de l'enfumage!


    Le Nouvel Ordre Mondial enfume!


    Le Peuple le voit!


    Et rit!


    Ces gens sont malades!