Réjean Labrie

  • Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

    Réjean Labrie518 articles

    • 964 144

    Réjean Labrie, né en 1954, est originaire de Québec. Il a fait carrière dans la fonction publique à l’aide sociale. Il est fier d’être un enraciné de la 10ème génération en sol natal.Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique. L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.




Pour un Mouvement anti-multiculturaliste officiel

Donnons-nous des représentants pour défendre l'identité québécoise

Mme Kellie Leitch propose une mesure

Filtrage des immigrants selon nos valeurs

Un Québec à s'approprier

Idée: un passeport touristique du Québec

On collectionne les étampes de chaque endroit

Nos frontières, passoire trouée à pseudo-réfugiés

La majorité des Québécois est contre

Le massacre de la Saint-Valentin, façon islamique

Autre temps, même moeurs

La tendance s'accélère

50% des Canadiens seront immigrants en 2036

100 millions de Canadiens immigrés en 2100

Le succès de l'identitaire passe par l'indépendance

C'est en créant un pays qu'on s'affirme

Pour un Québec branché et centré sur lui-même

Ici passe avant ailleurs

Pour un cours d'émancipation obligatoire aux immigrantes

La liberté est un devoir autant qu'un droit

Partout en occident

La renaissance tant attendue des nations

L'identité collective reprend force

Lorsque la diversité s'empare de la pub!

La propagande multiculturaliste bat son plein

Vive le Québec qu'on aime!

Pourquoi pas un concours de textes nationalistes?

À la Saint-Jean-Baptiste

Le Brexit, l'élection américaine et l'indépendance québécoise...

Des signes que tout peuple peut se faire entendre

L'islam se bâtit, par ici

Du ghetto musulman à un Québec, état islamique, il n'y a qu'un pas

Qu'on s'apprête à franchir

Trop de parlants anglais à Montréal

Un programme subventionné de déplacement au Canada s'impose