André Pratte

  • Featured e9ce29e1df8a56a11b26e68ffd733781

    André Pratte875 articles

    • 324 073

    [une chronique intitulée « Tout est pourri » (critique de Anne-Marie Gingras) ->http://books.google.fr/books?id=EZWguAMXAtsC&pg=PA27-IA27&lpg=PA27-IA27&dq=pratte+Tout+est+pourri&source=bl&ots=MUti9NTQuH&sig=h2zgJlLgOg844j5ejxnUl4zH2_s&hl=fr&sa=X&ei=73RrT8aQEqnh0QHuh4GyBg&ved=0CEEQ6AEwBQ#v=onepage&q=pratte%20Tout%20est%20pourri&f=false]

    [Semaine après semaine, ce petit monsieur nous convie à la petitesse->http://www.pierrefalardeau.com/index.php?option=com_content&task=view&id=30&Itemid=2]. Notre statut de minoritaires braillards, il le célèbre, en fait la promotion, le porte comme un étendard avec des trémolos orwelliens : « La dépendance, c’est l’indépendance ». « La soumission, c’est la liberté ». « La provincialisation, c’est la vraie souveraineté ». « La petitesse, c’est la grandeur ». Pour lui, un demi-strapontin à l’Unesco est une immense victoire pour notre peuple. C’est la seule politique étrangère qu’il arrive à imaginer pour le peuple québécois. Mais cet intellectuel colonisé type n’est pas seul. Power Corp. et Radio-Cadenas en engagent à la poche.




SNC-Lavalin relève la tête

"SNC-Lavalin demeure une formidable entreprise. Malheureusement, l'ombre du scandale plane toujours."

La "démocratie" étudiante

Non-respect des injonctions, abus de procédure, transport d'étudiants d'une ville à l'autre pour bloquer l'accès aux établissements, les militants étudiants se croient tout permis pour atteindre leurs fins.

Une «crise» artificielle

En opposition au carré rouge, le carré vert est devenu le symbole des étudiants en faveur de la hausse des frais de scolarité.

Le parti du gel

même si Pauline Marois laisse entendre qu'il pourrait en être autrement, un gouvernement du Parti québécois rétablirait le gel des droits de scolarité.