Une entreprise, deux bannières, deux visions

Offensive canadian d'anglicisation du Québec


par Patrick Lagacé, Caroline Touzin et Émilie Côté

L'Équipeur remporte du succès avec son nom francophone au Québec. Ailleurs au Canada, l'entreprise de vêtements de travail et de sport s'appelle Mark's Work Wearhouse. Même si Canadian Tire possède L'Équipeur depuis 2002, jamais l'entreprise ne songerait à faire pareil changement pour sa bannière.
«Ce sont deux situations complètement différentes. Mark's Work Wearhouse a voulu s'implanter au Québec il y a 15 ans avec une nouvelle marque qui collait aux valeurs des consommateurs. Canadian Tire, lui, fait partie de la communauté depuis plus de 50 ans», explique leur porte-parole, Caroline Casselman.
Le consommateur serait trop confus si Canadian Tire se francisait, ajoute-t-elle. Le détaillant canadien d'articles pour automobiles produit sa publicité destinée au marché francophone au Québec, souligne la porte-parole. «Tout le monde connaît le couple Canadian Tire québécois.»
En 2002, il y avait 29 magasins sous la bannière L'Équipeur au Québec. Depuis son acquisition par Canadian Tire, il y en a huit de plus. Et Canadian Tire compte continuer l'expansion dans les cinq prochaines années. Une uniformisation du nom anglophone Mark's Work Wearhouse comme Esso voulait le faire avec sa bannière On the run au Québec? «Jamais de la vie», répond Mme Casselman.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé