Prise d’assaut du Capitole

Trump doit être destitué

Raison du refus:
Ne correspond pas à notre ligne éditoriale. Merci de votre compréhension.

 




Il reste une douzaine de jours avant l’assermentation de Joe Biden à titre de Président des États-Unis d’Amérique, une éternité pour permettre au président sortant Donald J. Trump de susciter d’autres manifestations de violence dans la foulée de l’envahissement du Capitole par les trumpistes déchainés à la suite d’un appel à la mobilisation endiablé de la part de leur leader.

En vertu du 25e amendement de la Constitution, le vice-président et une majorité du cabinet sont autorisés à déclarer le président "inapte" à exercer ses fonctions, et à le mettre à l'écart du pouvoir. 

À mon sens, le narcissisme dont fait preuve Donald Trump depuis le début de son mandat et son incapacité viscérale à admettre la défaite ont atteint des limites incontrôlables. Je suis porté à penser qu’il prend ses histoires inventées pour la réalité. Le président sortant s’est littéralement enfermé dans une bulle, complètement isolé du monde réel.

Nul ne sait, ni même lui, jusqu’où il peut aller d’ici le 20 janvier, En attisant les braises de la violence, Donald Trump a fomenté l’insurrection. Pour la sauvegarde de la démocratie américaine, il doit être destitué de ses fonctions sans délai, à défaut de quoi les États-Unis pourraient être plongés dans une guerre civile. 

Trop peu, trop tard!

Nonobstant le dernier tweet de Donald Trump incitant ses partisans au calme, son appel aux trumpistes à la prise d’assaut du Capitole le jour de l’émeute a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase…Trop peu, trop tard, M. Trump , vous n’avez plus la légitimité pour gouverner le pays!

https://www.fr24news.com/fr/a/2021/01/les-appels-se-multiplient-au-congres-pour-que-trump-soit-destitue-par-destitution-ou-par-le-25e-amendement.html


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1538 articles

  • 1 008 217

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé