Un très joyeux temps des Fêtes

Mes vœux de Noël

Mon vœu pour la nouvelle année

Tribune libre

Noël, cette année, revêt un caractère bien particulier, vous le comprendrez.Toutefois, j’aime me rappeler que la fête de Noël incarne la célébration de l’amour dans son sens le plus profond, à savoir un sentiment d’attachement sincère à des personnes qui nous sont chères.

C'est pourquoi, je profite de cette ambiance de la joie de Noël pour vous souhaiter une fête de Noël entourée de l’amour de vos proches et amis(es) autour d’une bonne bouteille de vin et du traditionnel réveillon de Noël.

Un très joyeux Noël à toutes et à tous!

Mon vœu pour la nouvelle année

D’entrée de jeu, je dois vous faire un aveu. Depuis que les grandes rencontres de famille sont disparues, le Nouvel An revêt pour moi un air de mélancolie. Toutefois, l’échange de vœux entre personnes qui éprouvent de l’attachement l’une envers l’autre n’ a jamais perdu de son cachet bien spécial.

Cette année particulièrement, je vous souhaite de tout mon coeur la santé, ce trésor qui, parfois, nous réserve de désagréables surprises. À vous toutes et tous qui avez la formidable chance de vivre en santé, je ne peux que vous souhaiter de la conserver le plus longtemps possible. Appréciez-la et profitez-en au maximum.

C’est mon vœu le plus sincère!


Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau2031 articles

  • 1 418 467

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé