Le mystère Trudeau

495656b5f6d0f59b594c63e1c5b43492

Pee Wee Trudeau dénoncé : « Aujourd’hui, 37 millions de Canadiens sont victimes d’un bouffon devenu la risée de la planète. »


Andrew Scheer répète ad nauseam qu’il n’ouvrira jamais le dossier de l’avortement malgré ses convictions personnelles pro-vie. Mais qu’importe. Le complexe politico-médiatique s’acharne à faire de l’aspirant premier ministre un dangereux rétrograde.


Justin Trudeau a tenu des propos similaires en 2011 lors d’une allocution dans une école de Peterborough. Pourtant, personne n’est monté aux barricades et il a remporté les élections !


Complaisance


Trudeau bénéficie d’une complaisance absolue, voire quasi paranormale. Mystérieusement, on lui pardonne tout. On le défend aveuglément là où d’autres auraient été crucifiés sur la place publique. Et on oublie aussitôt.


Pourtant, il dépense plus vite que son ombre, a bafoué sa promesse d’équilibrer le budget et s’engage à endetter davantage le Canada.


Il a tenté de corrompre sa ministre de la Justice pour privilégier SNC.


Il s’est fait honteusement ignorer lors de rencontres internationales.


Il a ridiculisé le Canada avec ses déguisements tantôt absurdes tantôt controversés.


Il a pleurniché chaque fois qu’il a présenté ses innombrables et risibles excuses officielles.


Il a fièrement exhibé ses chaussettes clownesques lorsque l’art de la diplomatie s’imposait.


Il a provoqué une crise diplomatique avec la Chine qui coûte des milliards aux producteurs de canola et de viande, et a causé l’emprisonnement injustifié de deux Canadiens.


Il a rompu inutilement les relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite.


Il a même été accusé d’inconduite sexuelle envers une journaliste lors d’un concert. Alors que le mouvement #MoiAussi ne pardonne rien à personne, Trudeau échappe miraculeusement au couperet.


Pourquoi tant d’indulgence face à pareil étalage d’incompétence et de médiocrité ?


Échec


Malgré son look juvénile, ses déclarations sirupeuses et ses selfies riquiqui, Trudeau a été élu en 2015. Pendant quatre ans, plutôt que de faire ses preuves, il a largement démontré sa pauvreté d’esprit. Aujourd’hui, 37 millions de Canadiens sont victimes d’un bouffon devenu la risée de la planète. Donnons­­­ la chance à un autre !