La belle-mère Duceppe

Ça ne fait pas progresser la cause

Tribune libre

Comme plusieurs chefs de parti politique l’ex chef du bloc Québécois Gilles Duceppe joue à la belle-mère en critiquant publiquement les propos du chef actuel Mario Beaulieu. Membre du BQ depuis ses tous débuts je suis d’avis que le parti s’est laissé aller dans la complaisance au fil des ans et a délaissé l’option souverainiste.

Monsieur Duceppe écrivait dans son blogue le 3 juin que le mouvement souverainiste ne pourra atteindre son objectif d’un pays sans une sérieuse réflexion. Il ajoutait que les souverainistes devraient sérieusement se questionner afin d’être en mesure de regagner la confiance des jeunes. C’est ce que les membres, qui ont élus Mario Beaulieu, lors du congrès à la chefferie voulaient et c’est la marchandise qu’il livre par ses propos.

Vous ne méritiez pas la cuisante défaite de 2011 mais jouer à la belle-mère et dénoncer ceux qui veulent un pays n’aide en rien la cause souverainiste. Notre chef actuel a tout simplement dit qu’il fallait se reprendre en main et qu’il était fini le temps de l’autodestruction.

Les deux partis souverainistes le BQ et le PQ doivent revenir à la base et regagner le cœur des souverainistes.

Featured 5d4b9830e9ed61f29f0177d07a35a609

Jocelyn Boily152 articles

  • 89 265







Author extra bg

Contrat social brisé


Author extra bg

Harper le cancre en environnement


Author extra bg

Ils l'ont voulu


Author extra bg

De quoi j'me mêle



Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    5 septembre 2014

    @ M. Carmichael, Votre mise au point s'imposait: le quiproquo de Duceppe, sur l'anniversaire de son fils le 1er juillet, se voulait son meilleur humour... mais il savait bien que les Québécois ne lisent que les titres pour partir en goguette en bobettes.
    Tout le monde prit ce qui lui plut de l'ineffable Duceppe. Ce dernier écrivait à Lucien: "Je t'admire parce que tu es celui qui nous mena le plus près de pays!"
    J'admire aussi ma vendeuse de billets de loto parce qu'il ne me manquait qu'un chiffre pour le gros lot!

  • Archives de Vigile Répondre

    4 septembre 2014

    M. Boulet,
    Ah, ce que l'on peut faire dire à des citations hors contexte!
    À lire vos écrits, on comprend que vous êtes quelqu'un de très intelligent, structuré, et très informé de la chose politique du Québec. Je m'incline respectueusement.
    Je suis donc convaincu que vous savez pertinemment que dans la même entrevue, M. Duceppe a aussi mentionné que le 1er Juillet était l'anniversaire de naissance d'un de ses fils.
    Évidemment, pour Stéphane Dion, cela n'était pas clair et plein d'ambiguïté. Célébrait-il l'anniversaire de son fils, ou celle du Canada?
    Pour vous, cela ne fait aucun doute.
    M. Boulet, vous êtes un troll de première classe. Vous êtes le digne successeur d'un certain "Maronani" qui nous a gratifié de sa prose empoisonné pendant plusieurs mois.
    M. Boulet, le temps est venu de vous ré-incarner dans une nouvelle identité.

  • Mario Boulet Répondre

    4 septembre 2014

    Monsieur Boily,
    Je fus navré de voir la déconfiture du Bloc Québécois et la défaite de Gilles Duceppe lors des dernières élections générales. Hors, aujourd'hui, je comprends un peu mieux la situation.
    Ça m'a désappointé et je me suis senti trompé, voire même cocu, lorsque Gilles Duceppe a déclaré le 29 juin dernier:
    « Ça fait 35 ans que je fête le 1er juillet. »
    « Je comprends les Canadiens de fêter le 1er juillet, car le Canada est un beau et grand pays. »
    Depuis l'écriture de sa chronique, il est descendu au même niveau que Lucien Bouchard... en compagnie de Trudeau, Chrétien, ...