Harper le cancre en environnement

Tribune libre

14 novembre 2014

Le Canada à la remorque

Une entente historique a été conclut sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) entre les deux plus grands pollueurs de la planète la Chine et les États-Unis. Il va falloir que le gouvernement Harper arrête de tirer la patte et embarque dans cette nouvelle ère.

Notre pays se classe au 58e rang des 61 pays qui doivent lutter contre les changements climatiques. Il est net que, sous la férule de Harper, le Canada fait piètre figure en matière de progrès dans les dossiers environnementaux en général.

Le protocole de Kyoto qui devait être un moment phare de la lutte contre les changements climatiques a été signé en 1997 et ratifié en 2004 par 55 pays industriels représentant au moins 55% des émissions de CO2. Même si le gouvernement Harper n’a rien fait pour s’ajuster au protocole de Kyoto le Canada a l’obligation légale de réduire ses émissions, et une obligation morale envers les générations futures de suivre l’effort mondial.

À Copenhague en 2009 les pays promettaient de limiter la hausse des températures mondiales à 2oC. À Cancun en 2010 les pays présents ont sauvé la face en signant une entente sur un texte détaillant les mécanismes prévus pour lutter contre le changement climatique.

Je conviens qu’un contrôle strict de la pollution atmosphérique affectera pratiquement toute l’industrie. Les coûts pour maîtriser la pollution, dioxyde de souffre, émissions industrielles cancérigènes, gaz carbonique et j’en passe seront énormes mais c’est un choix à faire et le prix à payer pour sauver la planète.

Monsieur Harper il est temps d’agir.

Featured 5d4b9830e9ed61f29f0177d07a35a609

Jocelyn Boily152 articles

  • 145 977







Author extra bg

Contrat social brisé


Author extra bg

Harper le cancre en environnement


Author extra bg

Ils l'ont voulu


Author extra bg

De quoi j'me mêle



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé