Poésie

Je rêve depuis plus de cinquante ans…

Un demi-siècle à rêver d’un Québec souverain…

Tribune libre

 


 


Un demi-siècle à rêver d’un Québec souverain…C’est un périple extrêmement long! Or quand je jette un regard sur le passé et sur le présent, je ressens une profonde amertume comme si les dirigeants indépendantistes m’avaient abandonné. Peu à peu, mon rêve s’est transformé en désillusion.

Aussi, ai-je cru opportun de vous offrir ce petit poème en guise d’espoir, un espoir fragilisé par toutes ces années perdues à entretenir un rêve!  

Je rêve depuis plus de cinquante ans


D’un pays en terre d’Amérique


Qui se libère des sorts maléfiques


Qui le harcèlent depuis tant de temps

Je rêve depuis plus de cinquante ans


D’un peuple qui ose s’affirmer


Et clamer sa soif de liberté


Par delà les carcans étouffants

Je rêve depuis plus de cinquante ans


D’une voix qui proclame ses convictions


Au-delà des stériles ambitions


D’un pouvoir bêtement avilissant

Je rêve depuis plus de cinquante ans


D’une nation québécoise française


Qui arrête de filer à l’anglaise


Devant un adversaire dénigrant

Je rêve depuis plus de cinquante ans


De reprendre fièrement mes cours d’eau


Mes forêts, mes mines, mes animaux


Et d’en disposer comme je l’entends

Je rêve depuis plus de cinquante ans


D’un Québec libre et souverain


Qui aspire à se prendre en main


Et à s’assumer toutes voiles au vent




Henri Marineau, Québec


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1608 articles

  • 1 135 995

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé