Discussion « constructive » avec Washington sur la taxation numérique

E2880316b83ebbdcc9c8cac9ca48c791

La France recule face aux menaces américaines


Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a affirmé mardi avoir eu une discussion « très constructive » sur la taxation numérique, à Washington avec son homologue du Trésor américain, Steven Mnuchin. 


« Discussion très constructive avec mon homologue américain sur la taxation digitale » a tweeté M. Le Maire à l’issue d’une rencontre bilatérale avec le secrétaire américain au Trésor.  


« Nous sommes déterminés à travailler étroitement ensemble pour parvenir rapidement à l’OCDE à une solution internationale juste et efficace dans le prolongement du G7 de Biarritz », a-t-il ajouté. 


Le Trésor américain pour sa part n’avait pas fait de commentaire dans l’immédiat. 


Mardi, le ministre devait également échanger sur l’accord nucléaire iranien et rencontrer le principal conseiller économique du président Trump, Larry Kudlow ainsi que le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer. 


Sur la taxation des grands groupes numériques (GAFA), la France a affirmé lors du G7 de Biarritz fin août avoir trouvé un accord de principe avec les États-Unis. 


Paris s’est engagé à abandonner sa taxe, qui entre en vigueur cette année, dès qu’une solution internationale aura été trouvée sous l’égide de l’OCDE. Pour compenser les éventuelles différences de traitement entre la taxe française et la future imposition de l’OCDE, les éventuels trop-perçus seront convertis en crédit d’impôt. 


Définitivement adoptée le 11 juillet, la taxe Gafa a provoqué de vives réactions côté américain, l’industrie de la technologie dénonçant une double imposition. 


En représailles, le président Donald Trump avait menacé de taxer lourdement les importations de vin français aux États-Unis.