Coderre mal à l’aise à l’égard du projet de loi sur la neutralité religieuse

35432b3049add9114f12e1d56eb1cbf0

Chacun son ambition. Jean Drapeau : Montréal : une île, une ville ! Denis Coderre : Montréal, une île, un souk !

Le maire sortant Denis Coderre a de nouveau exprimé son malaise, mercredi matin, à l’égard du projet de loi 62 sur la neutralité religieuse que doit adopter l’Assemblée nationale plus tard dans la journée.


 « Je veux réitérer notre inconfort envers ce projet de loi, pas tellement sur la question des services donnés, parce qu’on a toujours été [pour le principe selon lequel on doit]donner des services à visage découvert, mais notre inconfort est très net par rapport aux services reçus », a indiqué M. Coderre lors de la réunion hebdomadaire du comité exécutif.


 Le maire sortant juge inconcevable qu’un chauffeur d’autobus ou qu’un bibliothécaire doive refuser de servir une femme qui aurait le visage voilé. « Je pense que c’est totalement inacceptable. Il va falloir qu’on nous explique comment, dans les faits, on va être en mesure d’appliquer cette loi-là. »



> Lire la suite de l'article sur Le Devoir