Belle et bonne Saint-Jean à tous les Québécois!

Tribune libre


Malgré toutes les phobies qui entourent les célébrations de la Saint-Jean à Québec cette année, je souhaite à tous les Québécois de célébrer leur fête nationale dans la joie, convaincu qu’ils sauront se comporter de façon civilisée pour la plupart et ce, malgré les écarts de conduite que certains jeunes et moins jeunes commettront!
Dans tout party de famille se produisent des situations ennuyeuses que les « plus sages » vont pallier par des attitudes tolérantes, voire parfois dissuasives. C’est l’appel au gros bon sens qui réussit la plupart du temps à désamorcer la situation embarrassante pour les autres membres de la famille.
Il en va de même des manifestations monstres qu’entraînent les festivités de la Saint-Jean. À chacun de nous de profiter au maximum de cette fête et d’intervenir, le cas échéant, auprès d’un fêtard un peu trop entreprenant!
Bonne et belle Saint-Jean à toutes les Québécoises et tous les Québécois!
Henri Marineau
Québec

Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1800 articles

  • 1 220 749

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé