Et les québécois se laissent faire?

Vigile.net... une tribune libre féconde

Tribune libre


Nous sommes le 15 mars 2011, il est 4h… D’un côté, 1404 visiteurs se sont rendus sur les 10 articles parus sur la tribune libre de Vigile au cours de la seule journée d’hier! Connaissez-vous une tribune libre fréquentée par autant de lecteurs? De l’autre, l’auteur de 128 articles parus sur Vigile depuis le 6 octobre 2007, Sylvain Racine, écrit dans son texte du 14 mars, intitulé « Et les Québécois se laissent faire » :

« Et les lecteurs de Vigile qui n’ont pas encore levé leur cul pour aller poser des affiches, faire des vigiles, alors vous êtes pires que le reste de la population qui ne sait pas parce que, vous, vous le savez que vous vous faites violer…alors je ne vois pas pourquoi je continuerais à lire Vigile.net parce que, chaque fois que je viens lire, c’est regarder le viol du Québec en direct. »

À ces propos que je serais tenté d’interpréter comme une lassitude compréhensible devant la lenteur de l’évolution des événements, j’invite M. Racine à lire et à s’inspirer du commentaire de Stéfan Sallinger au sujet de son article :
« Je pense que vous êtes dans l’erreur, M. Racine. L’erreur de penser que seule l’action dans la rue donne des résultats. Que seule la mobilisation avec des pancartes et des cris font bouger les sociétés…M. Racine, vous avez des idées intelligentes et une position géographique qui nous apporte une vision incomparable du Québec. Ne lancez pas la serviette sur Vigile…La nouvelle génération a une toute autre façon de s’exprimer et de communiquer…En espérant vous relire! »

À la lecture des propos de Sylvain Racine et de Stéfan Sallinger, je me rallie à ceux de M. Sallinger sur les deux volets de son commentaire. D’abord, comme lui, je ne crois pas qu’il faille privilégier un mode d’expression de ses idées au détriment d’un autre, même si cela se résume à un statut de lecteur, lequel démontre déjà de l’intérêt au débat en se prêtant à cet exercice de lecture! Au Québec, comme dans toute autre société démocratique, nous avons le droit, voire le devoir, de se faire une opinion et de la manifester par tous les moyens que nous permet notre système démocratique, et je ne vois pas en vertu de quel droit nous pourrions mettre en doute l’efficacité du moyen utilisé pour le faire valoir!
Ensuite, j’endosse l’invitation de M. Sallinger envers M. Racine pour que ce dernier continue à promouvoir ses idées, peu importe le canal qu’il entend privilégier. À cet effet, j’incite M. Racine à s’armer de patience… Après tout, même si parfois les efforts soutenus pour parvenir à notre souveraineté semblent parfois vains, je demeure convaincu que chacune des graines semées dans le terroir de notre pays porte déjà des fruits qui feront un jour les délices des habitants de notre nation, pour autant que nous continuions à les alimenter!
Henri Marineau
Québec

Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1608 articles

  • 1 136 137

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    15 mars 2011

    Merci M. Marineau.
    Je sais que je ne me fais pas que des amis ici. Je ne fais qu'analyser de façon le plus objectivement possible en regardant le tableau complet de la situation au Québec.
    Plusieurs lecteurs, et moi-même, ont critiqué la mollesse du PQ. Mais que faisons-nous?
    Tout le monde ici le sait que la situation empire de jour en jour. Nous savons tous que la machine libérale et fédérale, avec leurs organes de presse que sont Gesca et souvent Radio-Canada, ont un pouvoir immense de propagande et de manipulation chez la population moins informée. Il faut comprendre que leurs stratégies de propagande visent cette population qui ne lient pas Vigile.net. Parmi leurs stratégies, ils peuvent même ignorer Vigile.net et en septembre et novembre, malgré le fait qu'ils nous ignorent, ils osent même tenter de détruire Vigile.net. Je sais, ça peut sembler paradoxal ce que je dis, mais pour ma part, je crois quand même qu'on nous ignore, c'est mieux pour eux, mais lorsqu'ils croient avoir des armes pour détruire la réputation de Vigile.net, ils ne se gênent pas pour s'en servir, probablement parce que le pouvoir est aussi un plaisir maladif pour eux.
    Ce qui m'inquiète le plus, c'est que même les syndicats ont abandonné la population. Oui, je ne me suis pas fait beaucoup d'amis en mettant le clip de Duhaime chez Dumont, mais malheureusement, dans les circonstances, sachant que les syndicats ne font pas plus pression que ça sur le PLQ pour une enquête publique ou encore sur la question des gaz de schiste, il faut un autre plan.
    Je terminerai en félicitant le PQ pour ceci:
    "La députée de Vachon et porte-parole du Parti Québécois en matière d’environnement, de développement durable, de parcs et d’eau, Martine Ouellet, et la députée de Rosemont et porte-parole en matière de relations internationales et de Francophonie, Louise Beaudoin, appuient la proposition de jumelage des villages québécois et français de l’eurodéputé José Bové."
    Le PQ a maintenant besoin de vous. Il est extrêmement important, une fois le jumelage de ces villes, que les gens manifestent, fassent des vigiles, dans ces villes. Ce sera un début.
    Puis, par la suite la stratégie serait d'étendre les vigiles devant les bureaux des députés du PLQ.
    Je suis en contact avec le groupe contre les gaz de schiste en Suède. Je pourrais même participer à jumeler deux villes et encourage des vigiles ou une manifestation simultanée entre la Suède et le Québec.
    Voyez-vous, ce sont des actions de ce genre qui permettent la naissance d'un mouvement de protestation populaire à grande échelle, soit de donner l'exemple à la population en ce moment qui est endormie, qui refoule sa colère ou la laisse sortir par d'autres moyens.
    Donc, je crois que c'est aux lecteurs de Vigile.net à donner le coup d'envoi et à être les premiers à encourager des petits mouvements, afin que ceux-ci ne meurent pas dans l'oeuf.
    Croyez-moi, le PLQ me lit en ce moment, et il souhaite seulement que mon appel soit ignoré.
    Bonne continuation et en attendant, voici mon petit "vomi" aujourd'hui sur les médias de masse http://ecoeurement.com/2011/03/15/seisme-et-menace-nucleaire-au-japon-les-medias-de-masse-me-donnent-la-nausee/
    P.S.: oubliez les syndicats. Pour les gaz de schiste, encouragez ce groupe: http://moratoiredunegeneration.ca/Moratoire_dune_generation/Accueil.html
    Encouragez fortement et gardez un oeil sur ce qui se passe ici: http://mcn21.org/
    Donc, j'encourage Vigile.net à, si c'est possible, mettre BIEN en vu ces deux groupes et à suivre de près le jumelage des villes françaises et québécoises quant à la question du gaz de schiste.