Une banane scotchée à un mur vendue 120 000 $

A76703e92cb7763cd411c1348228f078

Triomphe de l'art dégénéré


Baptisée The Comedian, une banane collée sur un mur à l’aide d’un ruban adhésif en toile a été vendue pour la modique somme de 120 000 $ cette semaine à la foire d’art contemporain Art Basel de Miami.




L’œuvre d’art, dont il existe trois exemplaires, a été créée par l’artiste italien Maurizio Cattelan, aussi connu pour sa toilette en or, sa statue d’Adolf Hitler agenouillé et sa sculpture du pape Jean-Paul II terrassé par une météorite.


Ses productions artistiques provocatrices ont en commun d'avoir ravivé l'éternelle question de la définition de l'art.


Une œuvre qui fait jaser


Emmanuel Perrotin, le fondateur de la galerie qui représente Maurizio Cattelan, affirme qu’une caméra a été installée près de l’œuvre pour enregistrer les nombreuses réactions des personnes qui visitaient l'exposition.


Les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux, où les internautes ont publié des égoportraits avec la banane iconique. Le mot-clic #cattelan est immédiatement devenu populaire et plusieurs personnes s’en sont donné à cœur joie en publiant des photos d’aliments divers (croissant, citron, pot de Nutella) scotchés à un mur.



« Maurizio est un pur génie. Il nous force à remettre en question la façon dont nous donnons de la valeur aux biens de consommation », soutient Emmanuel Perrotin, qui travaille avec l’artiste depuis 27 ans.


Avant de choisir d’utiliser une vraie banane, Maurizio Cattelan avait expérimenté avec des bananes composées de différents matériaux, notamment de la résine et du bronze.


Les personnes qui ont acheté ou qui tenteront de reproduire l'œuvre The Comedian sont invitées à remplacer la banane tous les sept jours.