La Russie place ses forces en état d’alerte maximale

F71ab8e1702ef3d6ae13af3bcde0c258

Dangereuse escalade !


Les véhicules de guerre et les missiles russes se déplacent à travers le pays. Ces agissements sont plus visibles dans l’ouest près des frontières avec l’Ukraine et la Biélorussie, dans la région de Transbaïkalie ainsi qu’au Moyen-Orient.


Les 8 et 9 avril, nous étions témoins du déplacement de véhicules de transport de troupes ainsi que de missiles sol-sol russes Iskander, a rapporté Al-Masdar News. Certaines sources ont fait part du déploiement de systèmes de contrôle-commande sur les principales installations maritimes et aériennes russes. Et ce, alors que les autorités russes se sont abstenues de se prononcer là-dessus.


D’après certains experts, ces agissements s’expliquent par l'appréhension d’une éventuelle attaque de la part des États-Unis et de l’OTAN contre la Syrie sous prétexte des récentes allégations sur l’attaque chimique à Douma.



Le ministre ukrainien de la Défense, Stepan Poltorak. ©Getty Images


D'autre part, le ministre ukrainien de la Défense Stepan Poltorak a affirmé que la Russie avait déployé 11 bataillons de 70 000 mille soldats près de la frontière ukrainienne.