Dans les coulisses des forces policières

La pensée unique mise à mal

55544b189be90e4adac4f153ecdcf22c

Tribune libre

 


J’ai écouté avec beaucoup d’attention le reportage ci-joint traitant des situations conflictuelles auxquelles sont confrontées les forces policières lorsqu’elles doivent appliquer certaines mesures sanitaires de la santé publique et les différents décrets du gouvernement.

Le nœud du problème réside dans l’inadéquation entre leur serment de protection de la paix et du citoyen au moment de leur enrôlement et l’application de mesures sanitaires et de décrets qui briment la liberté des citoyens eu égard à la Charte des droits et libertés.

Une sérieuse réflexion est entamée via les différents corps policiers du pays. Certains de ceux-ci ont déjà fait connaître à leur supérieur qu’ils ne feront plus appliquer certaines mesures qui vont à l’encontre des libertés individuelles.

La « pensée unique » est fortement remise en question chez les policiers… Reste à voir si le mouvement d’affirmation des policiers réussira à mobiliser d’autres intervenants chargés d’appliquer les mesures sanitaires et les décrets du gouvernement…  

Un reportage qui suscite à tout le moins une sérieuse réflexion…

Durée (48 minutes)

https://www.facebook.com/temoignagepourtous/videos/2916677901996037


Henri Marineau, Québec


 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1676 articles

  • 1 168 146

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé