Campagne électorale fédérale

La baguette magique de Justin

7fb82e30adb1aaf8ee1786204a383c28

Tribune libre

 




La valse des milliards continue de tourner sur la scène électorale de Justin Trudeau dans un champ de compétence des provinces et des Territoires, à savoir la santé.

Dans un premier temps, le premier ministre a promis de majorer les 3 milliards $ déjà annoncés dans le dernier pour les centres de soin de longue durée de 6 milliards $ supplémentaires. Ensuite, dès le lendemain, le chef du parti Libéral du Canada (PLC) s’est engagé à embaucher 7500 médecins de famille et infirmières à travers le pays en y consacrant 3 milliards $. Enfin, M. Trudeau s’est aussi engagé à éliminer, grâce à un transfert unique aux provinces de 6 milliards $, les listes d’attente dans le système de santé.  Engagements totaux en santé de la part du PLC? La modique somme de 18 milliards $...

Or, une question se pose : comment Ottawa transformera-ti-l ces milliards en embauche de médecins et d’infirmières puisque le système de santé est déjà engorgé faute de médecins et d’infirmières? La baguette magique de Justin arrivera-t-elle à elle seule à résoudre la pénurie de main d’œuvre? En termes clairs, c’est bien beau d’investir des milliards $ dans l’exploitation du pétrole, encore faut-il que le pétrole jaillisse des puits!

Pour tout dire, M. Trudeau, je suis d’avis que vous bénéficieriez davantage de crédibilité de la part des citoyens si vous acceptiez plutôt de consentir aux provinces et aux Territoires l’augmentation des transferts en santé qu’ils réclament depuis des lunes sans condition de votre part… Choisissez le gros bon sens plutôt que la baguette magique, M. Trudeau, vous en ressortirez gagnant!

Le torchon s’apprête à bruler…

«Si François Legault décide de sortir dans les médias, de dénoncer, c’est certain que ça va faire très mal au Parti libéral, en plus de donner des munitions supplémentaires non seulement au Bloc québécois, mais aussi aux conservateurs.»

https://www.journaldequebec.com/2021/08/23/trudeau-accuse-dingerence-en-sante


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1633 articles

  • 1 146 058

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com




Author extra bg

« Rebâtir la confiance »


Author extra bg

Un peu de cohérence, M. Legault!


Author extra bg
Author extra bg

La question qui tue



Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé