L’anglais domine chez certains candidats de Maxime Bernier

Bfb71e36dbcf0bf9ae28f02cf1d6b513

Un parti mentalement anglicisé

L’anglais domine dans les publications faites sur les réseaux sociaux par certains candidats de l’Outaouais du Parti populaire du Canada (PPC), fondé par l’ancien conservateur Maxime Bernier.


À un mois et demi du prochain scrutin fédéral, le PPC a déjà ses candidats dans les quatre circonscriptions de l’Outaouais. Il s’agit de Rowen Tanguay dans Hull-Aylmer, de Mario-Roberto Lam dans Gatineau, de Mario Belec dans Pontiac et de Sherwin Edwards dans Argenteuil-La-Petite-Nation.